Malgré une baisse des contaminations, la bulle sociale ne devrait pas être élargie

Sciensano a rapporté un nombre de nouvelles contaminations et d'hospitalisations en baisse. ©Photo News

Ce mercredi, selon Sciensano, les nouvelles contaminations continuent de baisser tandis que les décès augmentent encore. Les hospitalisations, elles, diminuent à leur tour.

Les tendances observées les derniers jours par l'Institut de santé publique Sciensano se confirment. Le ralentissement du nombre de nouvelles contaminations se poursuit : entre le 9 et le 15 août, la moyenne s'élevait à 527,7 nouvelles contaminations par jour, ce qui représente 15% de moins par rapport à la semaine précédente.

-34%
La baisse des nouvelles contaminations se poursuit à Anvers.

L'augmentation des contaminations à Bruxelles semble ainsi ralentir, elle atteint 21% par rapport à la semaine dernière alors qu'elle avoisinait précédemment les 50%. La baisse est observée dans l'ensemble des provinces (à l'exception d'une légère hausse dans le Brabant flamand). La situation à Anvers continue d'évoluer positivement avec une diminution des contaminations journalières de 34%.

La hausse des décès se poursuit

C'est également le troisième jour consécutif où l'on dénombre une augmentation du nombre de décès liés au Covid-19. La semaine dernière, 9,9 personnes sont décédées des suites du coronavirus contre 4 la semaine précédente. La moyenne journalière a ainsi gonflé de 130%.

"L'évolution des chiffres dans les prochains jours permettra de déterminer si cette augmentation est bien liée au Covid, et non aux températures et à la concentration d'ozone élevés."
Frédérique Jacobs
Porte-parole interfédérale de Sciensano

"L'évolution des chiffres dans les prochains jours permettra de déterminer si cette augmentation est bien liée à l'infection au Covid, et non aux températures élevées et à la forte concentration d'ozone", a précisé Frédérique Jacobs, porte-parole de Sciensano, lors de l'habituelle conférence de presse.

Les patients hospitalisés sont moins âgés

Autre signal positif, le nombre de nouvelles hospitalisations diminue par rapport à la semaine dernière. Cette semaine, la moyenne journalière est passée de 33 nouvelles hospitalisations à 30. Sciensano souligne que "le nombre d'admissions reste nettement moins élevé, de 10 à 20 fois moins, qu'au pic de la première vague".

Depuis la fin de la première période d'analyse définie par Sciensano, le 22 juin 2020, les patients hospitalisés sont également un peu moins âgés. La moitié a dorénavant 65 ans ou plus, contre 71 ans ou plus précédemment.

La bulle sociale de 5 personnes destinée à rester

Ce jeudi, le Conseil national de sécurité se réunit avec le comité d'experts. Les mesures sanitaires pourraient être ensuite adaptées. Il n'y aurait cependant pas d'élargissement de la bulle sociale prévue dans l'immédiat, selon Frédérique Jacobs. La porte-parole rappelle également que le port du masque au travail - rendu obligatoire à partir du 1er septembre en France - fait déjà partie des recommandations en Belgique.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité