1. Dossiers
  2. Coronavirus

Moins de 500 patients se trouvent aux soins intensifs

Les autorités sanitaires annoncent ce dimanche que 476 patients se trouvent actuellement aux soins intensifs. Pour la première fois depuis le 25 mars, ce nombre est passé sous le seuil des 500. Ces dernières 24 heures, 75 nouveaux décès sont à déplorer.
  • Un groupe de travail sur la santé mentale va conseiller les experts en déconfinement

    Un nouveau groupe de travail sur la santé mentale va conseiller les experts du GEES chargés de la stratégie de déconfinement, a indiqué dimanche le professeur de la VUB Elke Van Hoof, qui en fait partie.

    Ce groupe de travail, qui aura pour mission de se pencher sur le volet psycho-social de la crise, est composé d'experts francophones et néerlandophones et de représentants d'administrations telles que l'Inami. Les membres du GEES étaient demandeurs de soutien quant aux questions de santé mentale et à l'impact psycho-social de la crise, assure Elke Van Hoof.

    "Nous allons nous servir de l'expertise de terrain, de différentes recommandations déjà formulées ces dernières semaines. Nous ferons une évaluation pour déterminer ce qui est prioritaire. Ensuite, nous donnerons des conseils à court et moyen terme", précise-t-elle.

    Le Pr Van Hoof pourra également s'appuyer sur le travail du groupe qu'elle préside au sein du Conseil supérieur de la santé.

  • 70 morts du Covid-19 en 24 h en France, plus faible bilan quotidien depuis le confinement

    L'épidémie de coronavirus a causé la mort de 70 personnes sur les dernières 24 heures en France. C'est le bilan quotidien le plus faible depuis le début du confinement le 17 mars, a indiqué dimanche la direction générale de la Santé, à la veille du début du déconfinement de la population.

    Le bilan total depuis le 1er mars s'élève désormais à au moins 26.380 décès, alors que la pression sur les services d'urgence hospitaliers se réduit toujours, avec 36 malades en moins, pour un total de 2.776 cas graves en réanimation, selon le bilan quotidien de la DGS.

  • Maggie De Block: "Nous ne retrouverons peut-être jamais une vie normale"

    Le nombre d'admissions hospitalières est en recul, "mais le virus n'est pas encore parti": c'est la mise en garde qu'a lancée ce dimanche la ministre de la Santé publique, Maggie De Block (Open Vld) dans l'émission de la VRT 'De Zevende Dag'.

    "Nous rêvons tous d'un retour à la vie normale. Mais il faut bien se rendre compte que nous ne retrouverons peut-être jamais cette vie normale", prévient la ministre.

    Alors qu'une petite ouverture a été consentie avec la possibilité de visites limitées? Maggie De Block en appelle au 'on sens'. "Réfléchissez bien, car chaque contact peut porter à conséquences", dit-elle.

    "Il est évidemment difficile de ne pas prendre dans ses bras le petit-enfant qu'on n'a plus vu depuis si longtemps. Cela va à l'encontre de toutes les émotions. Mais il est malgré tout important de garder ses distances, y compris avec les proches", ajoute la ministre.

  • Le coronavirus coûte à la Suisse jusqu'à 16 milliards d'euros par mois

    Le coronavirus coûte à l'économie suisse jusqu'à 16 milliards d'euros par mois, a déclaré le chef de la banque centrale suisse, dans un entretien publié par plusieurs médias suisses dimanche. "Il faut remonter à la crise pétrolière des années 1970 pour retrouver un tel effondrement de la croissance", a souligné Thomas Jordan, qui note que l'économie suisse ne fonctionne actuellement qu'à 70-80% de son niveau normal.

    L'impact des mesures mises en place pour stopper la propagation du virus entraîne des coûts "énormes", a ajouté le directeur de la Banque nationale suisse (BNS), "de l'ordre de 11 à 17 milliards de francs suisses (10,4 à 16,1 milliards d'euros) chaque mois".

    Selon les calculs des hebdomadaires Le Matin Dimanche et SonntagsZeitung, la Suisse devrait débourser au total quelque 100 milliards de francs suisses pour atténuer les effets de la crise sanitaire.

    La Suisse, qui a enregistré plus de 1.500 décès et plus de 30.000 infections, n'a pas ordonné un confinement total de sa population mais a introduit une série de mesures d'urgence à la mi-mars, notamment la fermeture de restaurants et de la plupart des autres entreprises, pour lutter contre la propagation du Covid-19.

  • Marc Filipson renonce à rouvrir "Filigranes" dès lundi

    La librairie bruxelloise Filigranes n'ouvrira pas ses portes lundi, a annoncé dimanche son directeur, Marc Filipson. Accueillir à la va-vite les clients alors que les stocks sont appauvris ne serait pas cohérent, estime-t-il. La formule "à emporter" reprendra cependant du service pour les lecteurs en manque.

    "On nous dit qu'il ne faut se déplacer que pour des achats de première nécessité - et le livre en est un sans conteste - (...) mais qu'il ne faut surtout pas rester plus de 30 minutes dans le magasin", met en balance Marc Filipson. "De plus, nous n'avons plus reçu de livraisons depuis le 12 mars, certaines sont reportées à la rentrée et d'autres ont tout simplement été annulées."

    Les nouvelles parutions ne devraient dès lors être placées dans les rayonnages que vers le 18 mai,"avec seulement 10 titres, principalement de grosses locomotives comme Joël Dicker, Marc Levy ou Guillaume Musso". Impossible d'ouvrir lundi dans ces conditions, estime le libraire, qui espère reprendre le rythme de croisière du magasin "probablement dès samedi prochain".

    Par contre, les guichets de la formule "à emporter" au n°42 de l'avenue des Arts et au Corner Lepoutre, à Ixelles, reprendront bien du service.

    Le patron de Filigranes estime le manque à gagner dû aux mesures de confinement à environ trois millions d'euros depuis le début de la crise. Le chiffre d'affaires des ventes en ligne entre le 22 mars et le 9 mai s'élève, lui, à 160.000 euros.

  • Le Covid-19 de retour à Wuhan

    La Chine a relevé dimanche le niveau de risque épidémiologique dans un quartier de Wuhan, après la découverte d'un cas de Covid-19, le premier depuis plus d'un mois dans la ville berceau de la pandémie.

     Cette grande métropole de quelque 11 millions d'habitants, placée à partir de fin janvier pendant plus de deux mois en quarantaine, a été particulièrement meurtrie par le virus, qui a contaminé dans le pays près de 83.000 personnes et fait 4.633 victimes, à en croire les chiffres officiels.

    Alors que Wuhan n'avait pas enregistré de nouvelle contamination depuis le 3 avril, un nouveau cas a été détecté dans la ville, a annoncé dimanche la Commission nationale de la Santé. Il s'agit d'un homme de 89 ans résidant dans le district de Dongxihu situé dans le nord-ouest de Wuhan.

    Hormis le cas de Wuhan, la Chine a fait état dimanche de 13 nouveaux cas de Covid-19 sur son territoire. C'est la première fois depuis le 1er mai que le pays annonce une augmentation à deux chiffres du nombre de contaminations sur une journée.

  • Le point sur la situation

    Le bilan belge du jour: Le nombre de personnes en soins intensifs pour cause de coronavirus est repassé sous la barre des 500, avec 26 personnes de moins par rapport à la veille, ressort-il du rapport quotidien de Sciensano dimanche. Au total, 231 personnes ont pu quitter l'hôpital au cours des 24 dernières heures. Il reste 2.222 personnes hospitalisées dans le cadre d'une contamination au nouveau coronavirus en Belgique.

    ► Vous comptez rendre visite à votre famille? Voici les règles à respecter

    ► La ministre de l'Emploi Nathalie Muylle (CD&V) va proposer au gouvernement de prolonger la possibilité de chômage temporaire pour cause de Covid-19 jusqu'au 1er septembre, annonce-t-elle dans une interview au quotidien De Tijd samedi.

    ► Une quinzaine de voiries passent en zone résidentielle limitée à 20 km/h dès lundi à Uccle. À lire | Plusieurs rues de Bruxelles deviennent des zones résidentielles limitées à 20km/h

    ► Les CPAS recevront une aide de 15 millions d'euros, ont décidé samedi le gouvernement fédéral et les représentants des dix partis qui soutiennent les pouvoirs spéciaux, a-t-on appris à plusieurs sources confirmées par le cabinet du ministre de l'Intégration sociale, Denis Ducarme.

    ► Des mesures de sécurité ont été mises en place rue Neuve à Bruxelles pour la réouverture des commerces

    ► Plus de 1,7 million de masques chirurgicaux ont été distribués ces derniers jours en Belgique, dans les hôpitaux, les services ambulanciers, aux infirmiers à domicile, aux sage-femmes, aux dentistes, aux centres psychiatriques ou encore aux travailleurs des pompes funèbres.

    ► "La pandémie a permis de montrer que c'est la coopération entre les gouvernements qui est vertueuse, pas la concurrence", déclare le vice-Premier ministre Alexander De Croo (Open Vld), dans une interview diffusée en ligne samedi soir par La Dernière Heure.

  • Le bilan belge des dernières 24 heures

    Le nombre de personnes en soins intensifs pour cause de coronavirus est repassé sous la barre des 500, avec 26 personnes de moins par rapport à la veille, ressort-il du rapport quotidien de Sciensano dimanche. C'est la première fois depuis le 25 mars que ce nombre repasse sous les 500. Au cours des dernières 24 heures, 83 nouvelles admissions ont été rapportées. 22% d'entre elles concernaient des résidents de maisons de repos ou de soins.

    Au total, 231 personnes ont pu quitter l'hôpital au cours des 24 dernières heures. Il reste 2.222 personnes hospitalisées dans le cadre d'une contamination au nouveau coronavirus en Belgique.

    Moins de 300 personnes (297) nécessitent une assistance respiratoire, et 33 une oxygénation par membrane extracorporelle (ecmo).

    75 nouveaux décès ont également été signalés au cours des dernières 24 heures. Parmi les nouveaux décès, 38 ont été signalés dans des maisons de repos et 71% de ceux-ci ont été confirmés par un test covid.

    Sur les dernières 24 heures, 485 nouvelles contaminations ont en outre été confirmées, dont 161 en MR et MRS, portant le total de cas officiels à 50.081.

    ©Photo News

  • Elon Musk tempête sur Twitter et menace de quitter la Californie

    Elon Musk a menacé samedi de quitter la Californie, où se trouve son seul site de production de voitures électriques Tesla aux Etats-Unis, parce que les autorités locales l'empêchent de reprendre la production immédiatement, pour cause de pandémie. 

    "Franchement, c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Tesla va immédiatement déplacer son siège et ses futurs projets au Texas/Nevada. Et si on devait garder une activité manufacturière à Fremont, cela dépendra de la façon dont nous sommes traités", a lancé M. Musk dans une de ces longues diatribes dont il a le secret sur Twitter. Et qui ne sont pas toujours suivies d'effets.

  • La fédération française n'exclut pas un Roland-Garros à huis clos

    Le président de la Fédération française de tennis (FFT) Bernard Giudicelli n'exclut pas que Roland-Garros, reporté au mois de septembre en raison du coronavirus, puisse se dérouler à huis clos.

    "On n'écarte aucune option. Ce serait se perdre en conjectures d'en privilégier une tant le manque de visibilité est réel", a répondu M. Giudicelli dans un entretien au Journal du dimanche (JDD). Mais "l'organiser à huis clos permettrait de faire tourner une partie du modèle économique, les droits télés et le partenariat. Ce n'est pas à négliger", a observé le patron du tennis français.

  • Trois membres de l'équipe de la Maison Blanche en auto-isolement

    Trois membres de l'équipe de lutte contre le coronavirus de la Maison Blanche, dont l'épidémiologiste Anthony Fauci, vont rester en isolement après de possibles expositions au virus, ont rapporté samedi des médias américains. 

    Robert Redfield, directeur du Centre de prévention des maladies infectieuses (CDC), et Anthony Fauci, qui conseille le président Donald Trump, se sont mis en quarantaine après avoir été en contact avec des personnes contaminées, ont annoncé ces médias dans un premier temps. Le troisième responsable concerné est Stephen Hahn, qui est à la tête de la FDA, l'agence américaine des denrées alimentaires et des médicaments. 

    Ces informations interviennent au lendemain de l'annonce que Katie Miller, la porte-parole du vice-président Mike Pence, a été testée positive au virus.

  • États-Unis: 1.568 morts en 24 heures

    Les États-Unis ont enregistré 1.568 décès dus au coronavirus en 24 heures, ce qui porte le total à 78.746, selon le comptage samedi soir de l'université Johns Hopkins, qui fait référence.

  • Plus de 4 millions de cas déclarés dans le monde

    Plus de 4 millions de cas de nouveau coronavirus ont été officiellement déclarés dans le monde, dont plus des trois quarts en Europe et aux Etats-Unis, selon un comptage réalisé par l'AFP à partir de sources officielles samedi à 23H45 HB. 

    4.001.437
    cas d'infection
    Au moins 4.001.437 cas d'infection, parmi lesquels 277.127 décès, ont été recensés, notamment en Europe, continent le plus touché avec 1.708.648 cas et 155.074 décès, ainsi qu'aux Etats-Unis (1.305.544 cas, dont 78.320 décès).

  • Alexander De Croo: "La régionalisation a désormais montré ses limites"

    "La pandémie a permis de montrer que c'est la coopération entre les gouvernements qui est vertueuse, pas la concurrence", déclare le vice-Premier ministre Alexander De Croo (Open Vld), dans une interview diffusée en ligne samedi soir par La Dernière Heure.

    Selon lui, "l'idée d'une refédéralisation commence à vivre en Flandre et est encore plus d'actualité désormais". Il ne serait cependant pas efficace de tout recentraliser. "Mais dans les soins de santé, la situation est très compliquée. Les problèmes de gestion et de cohérence y sont énormes. Idem pour la mobilité, les communications."

    "Jusqu'à maintenant, la Belgique a connu une logique de concurrence entre les Régions, de volonté d'accroître leurs compétences et de les isoler par rapport aux autres niveaux. La régionalisation a désormais montré ses limites", ajoute le ministre des Finances.

    Ce dernier se dit ouvert à une réforme institutionnelle. "Elle mérite une vraie réflexion", mais "il ne faudra pas réorganiser l'État après une nuit de négociations d'où l'on sortira avec un accord 'à la belge'". "Que chacun vienne avec ses idées et on en discutera aux élections de 2024", conclut Alexander De Croo.

  • Le Brésil franchit le seuil des 10.000 morts

    Le Brésil a franchi le seuil des 10.000 morts et des 150.000 cas de coronavirus, selon les chiffres communiqués samedi par le ministère de la Santé du pays le plus touché d'Amérique latine par la pandémie.

    10.627
    décès
    Les autorités ont enregistré 10.627 décès et 155.939 cas confirmés de contamination au Covid-19, des chiffres qui toutefois, selon la communauté scientifique, pourraient être 15, voire 20 fois plus élevés en réalité.

  • Hausse du taux de contamination en Allemagne

    Le taux de contamination des personnes atteintes par le coronavirus en Allemagne est repassé au-dessus du seuil critique d'une autre personne, a indiqué samedi l'institut de référence Robert Koch. 

    Selon les dernières analyses, chaque personne atteinte en Allemagne contamine désormais 1,10 autre personne. Un taux inférieur à 1 est nécessaire pour contrôler la propagation du virus, affirment les spécialistes.

  • De Backer: "Plus de 1,7 million de masques chirurgicaux ont été distribués"

    Plus de 1,7 million de masques chirurgicaux ont été distribués ces derniers jours en Belgique, dans les hôpitaux, les services ambulanciers, aux infirmiers à domicile, aux sage-femmes, aux dentistes, aux centres psychiatriques ou encore aux travailleurs des pompes funèbres.

    Au total, 27,5 millions de masques chirurgicaux ont déjà été distribués dans le Royaume. Quant aux masques FFP2, 547.400 supplémentaires ont été récemment commandés et 2,8 millions ont déjà été livrés, selon les chiffres communiqués samedi soir par Philippe De Backer, le ministre en charge de la task force testing.

    Par ailleurs, entre le 29 avril et le 4 mai, 19.900 tests quotidiens ont été effectués, "ce qui place la Belgique dans le peloton de tête en nombre de tests", a ajouté le ministre. Selon ce dernier, la Belgique se distingue également par la rapidité avec laquelle ces tests sont réalisés. 

  • Le secteur des mariages crée une plateforme pour aider les organisateurs

    Le secteur des organisateurs de mariages est durement touché par la crise du coronavirus et HL Belgique, l'organisation nationale des prestataires de mariages, croule sous les courriels de ses membres inquiets. La fédération a lancé la plateforme www.bridesclub.be pour rassembler les questions des futurs mariés et y répondre.  µ

    Certains prestataires constatent 80% à 100% d'annulations pour des fêtes prévues en juillet et août, pourtant la haute saison. En outre, si les mariés ne veulent pas porter de masques buccaux et préfèrent déplacer la fête, il faut convaincre la salle de banquet et un report à 2021 est loin d'être garanti, souligne HL Belgique.

  • La Justice a jusqu'au 18/05 pour honorer les mesures sanitaires, préviennent les syndicats

    Si, d'ici au 18 mai, les conditions de travail au sein des palais de justice ne sont toujours pas conformes aux mesures de sécurité sanitaires adoptées pour lutter contre le coronavirus, le front commun CGSP-CSC-SLFP prendra les dispositions syndicales nécessaires, a averti ce dernier samedi. À l'issue d'une réunion de concertation qui se tenait vendredi au SPF Justice, la CGSP avait avancé la date butoir du mercredi 13 mai.

  • Pas question de faire payer le matériel d'urgence aux maisons de repos, selon le PS

    Il n'est pas question de facturer à l'ensemble des maisons de repos de la capitale le coût du matériel de protection qui leur a été distribué pour faire face à la pandémie de Covid-19, a averti samedi le PS bruxellois.

    La Dernière Heure et La Libre ont rapporté vendredi les craintes de la fédération de maisons de repos Femarbel à ce sujet. La Commission communautaire commune (Cocom) envisage de facturer aux institutions qui dépendent d'elle 50% du coût des masques chirurgicaux payés par la Région bruxelloise. Les courriers sont partis à titre conservatoire. Aucune décision n'a toutefois été prise jusqu'à présent, indiquait le cabinet du ministre bruxellois de la Santé, Alain Maron, cité par les deux quotidiens.

  • Air France va contrôler la température de ses passagers

    Air France va contrôler à partir de lundi la température de ses passagers, qui ne pourront pas embarquer si elle est supérieure à 38 degrés Celsius, a annoncé samedi la compagnie aérienne dans un communiqué.

    "Des contrôles de température seront progressivement déployés au départ de l'ensemble des vols opérés par Air France à compter du 11 mai", a indiqué la compagnie. "Cette vérification systématique sera assurée au moyen de thermomètres infrarouges sans contact."

  • Les 27 de l'UE prônent la solidarité pour sortir de la crise du coronavirus

    Les 27 chefs d'État et de gouvernement, flanqués des dirigeants des trois institutions de l'UE, ont prôné la solidarité pour sortir "plus forts" de la crise du coronavirus, dans une vidéo publiée samedi sur Twitter à l'occasion de la journée de l'Europe. Initiative inédite alors que les célébrations de cette journée sont limitées par les mesures sanitaires de confinement, la vidéo, d'un peu moins de six minutes, réunit les dirigeants pour un message qui se veut optimiste.

  • Contact tracer, un métier qui demande psychologie et rigueur

    Les formations s'enchaînent au siège d'Engie. Les premiers contact tracers seront prêts à contacter des personnes contaminées par le coronavirus dès le lundi 11 mai, étape importante du déconfinement.

  • Le bilan belge des dernières 24 heures

    Ces dernières 24 heures, 76 personnes ont été admises à l'hôpital en raison de leur contamination au nouveau coronavirus, selon les derniers chiffres publiés samedi par le SPF Santé publique. Dans le même temps, 210 patients ont été autorisés à quitter l'établissement hospitalier. 

    Au total, 2.381 lits sont occupés dans les hôpitaux par des malades du Covid-19 (-174). 502 patients se trouvent aux soins intensifs (-6), dont 328 nécessitent une assistance respiratoire (-11).

    On déplore par ailleurs 76 décès supplémentaires, portant le bilan officiel à 8.581 morts des suites du coronavirus. En 24 heures, 25.410 tests ont été rapportés, pour un total de 540.643 depuis le début de l'épidémie. La Belgique compte 52.596 contaminations avérées, soit 585 de plus en 24 heures.

  • Ducarme s'insurge contre les caricatures sur les indépendants qui fraudent

    Le ministre des Indépendants, Denis Ducarme, s'est insurgé samedi contre ce qu'il qualifie de "caricatures" à propos des indépendants enclins à frauder pour recevoir des aides de l'Etat. Si abus il y a, des remboursements seront demandés, a-t-il assuré dans un communiqué.

    Selon un article paru dans "De Tijd", beaucoup d'indépendants et entrepreneurs qui ont sollicité une aide des pouvoirs publics pour faire face à la crise du coronavirus abusent du système, qui leur permet par exemple de recevoir un droit passerelle (revenu de remplacement) ou une aide économique des Régions. Le quotidien cite plusieurs professionnels du secteur du conseil aux entreprises et de la comptabilité et évoque aussi le manque de moyens dont disposent les caisses d'assurances sociales pour mener des contrôles.

  • Les CPAS recevront une aide fédérale de 15 millions d'euros

    Les CPAS recevront une aide de 15 millions d'euros, ont décidé samedi le gouvernement fédéral et les représentants des dix partis qui soutiennent les pouvoirs spéciaux, a-t-on appris à plusieurs sources confirmées par le cabinet du ministre de l'Intégration sociale, Denis Ducarme. 

    Face à la crise du coronavirus, les demandes d'une aide sociale sont en forte augmentation. Jeudi, les trois fédérations des CPAS du pays en ont appelé à la Première ministre, Sophie Wilmès, afin que des mesures immédiates soient prises pour éviter qu'un grand nombre de personnes ne bascule dans la précarité.

  • Une quinzaine de voiries passent en zone résidentielle limitée à 20 km/h dès lundi à Uccle

    Une quinzaine de voiries ou tronçons passeront dès lundi en zone résidentielle à Uccle, a annoncé samedi le Collège de la commune bruxelloise. Cette mesure temporaire, prévue jusqu'au 30 juin, donnera aux piétons la priorité, tandis que la vitesse des autres usagers ne pourra excéder les 20 km/h. Les piétons pourront dès lors circuler librement sur toute la largeur de l'espace public à l'intérieur du périmètre formé par l'avenue Coghen, la chaussée d'Alsemberg, l'avenue Brugmann et l'avenue de Floréal. 

    La rue Vanderkindere (sur ses tronçons Dodonée-Gabrielle et Place Vanderkindere-Mutualité) est également concernée, tout comme la rue de la Bascule, la rue de Praetere, l'avenue Dolez (entre Hospices et Percke), la rue Casalta, les drèves des Gendarmes, l'avenue du Vossegat, l'avenue P. Stroobant et la drève du Sénéchal (entre chaussée de Waterloo et l'avenue André Ryckmans).

  • Nathalie Muylle veut permettre le chômage temporaire jusqu'au 1er septembre

    La ministre de l'Emploi Nathalie Muylle (CD&V) va proposer au gouvernement de prolonger la possibilité de chômage temporaire pour cause de Covid-19 jusqu'au 1er septembre, annonce-t-elle dans une interview au quotidien De Tijd samedi.

    "C'est nécessaire pour éviter les licenciements." "Le gouvernement doit encore l'approuver mais, après l'été, nous irons vers un système de chômage économique plus conditionné. Pour y faire appel, les entreprises doivent démontrer que la crise a un important impact sur leurs activités. Nous voulons éviter que des entreprises qui n'ont pas impérativement besoin de cette mesure continuent à l'utiliser pour réduire leurs coûts", commente-t-elle.

  • Ce qu'il faut retenir de ce vendredi

    ► Le voyagiste Corendon estime que les prix du secteur vont fortement baisser l'année prochaine, en raison de la baisse des prix des hôtels et du carburant. "Nous prévoyons des diminutions de 10% ou plus", a indiqué la porte-parole du groupe, Audrey Denkelaar. Le tour opérateur TUI ne s'attend pas non plus à ce que les prix des voyages augmentent au cours des prochaines saisons. "Cela est dû à plusieurs facteurs, dont la demande plus limitée pour de nombreuses destinations et le prix moins élevé du carburant", a déclaré le porte-parole de TUI, Piet Demeyere.

    ► Il ressort de la surveillance des données télécoms par la task force "Data Against Corona" du ministre Philippe De Backer que les Belges recommencent lentement mais sûrement à se déplacer. Le confinement a toutefois été globalement bien respecté, a indiqué son cabinet dans un communiqué.

    ► Il n'y a pas que les magasins non-alimentaires qui pourront rouvrir leurs portes ce lundi 11 mai, dans le cadre de la nouvelle phase du déconfinement, ce sera aussi le cas des garages, photographes, salons de toilettage, centres de bronzage, carwashs, agences immobilières ou encore des loueurs de châteaux gonflables, a rapporté le Syndicat neutre pour indépendants (SNI).

    ► Le bilan belge des dernières 24 heures: le jeudi 7 mai, 591 nouveaux cas ont été rapportés. Au total, 2.555 patients sont actuellement hospitalisés. 108 nouvelles hospitalisations ont été enregistrées au cours des dernières 24 heures. 508 patients se trouvent en soins intensifs, soit une diminution de 34 patients au cours des 24 dernières heures. 8.521 décès ont été rapportés au total, soit une augmentation de 107 décès en un jour.

    ► L'Italie a passé la barre des 30.000 morts causés par l'épidémie de Covid-19, en hausse de 243 sur 24h. L'Italie est le 2e pays européen, après le Royaume-Uni, a dépasser ce seuil symbolique. Le Royaume-Uni qui a annoncé 626 décès supplémentaires ce vendredi, portant le total à 31.241 morts.En France, l'épidémie de coronavirus a fait 243 morts de plus en 24 heures, portant le nombre total de décès depuis le 1er mars à 26.230.

    ► Les ministres des Finances de la zone euro se sont accordés sur les modalités de l'"instrument de soutien" européen face à la pandémie de Covid-19, proposé au titre du mécanisme européen de stabilité (MES). >> Lire L'UE s'accorde sur des prêts de 240 milliards aux pays les plus touchés par le Covid-19

     Bpost sera en mesure de reprendre, à partir du mardi 12 mai, l'envoi de courrier et colis vers plusieurs grandes destinations hors Europe, à savoir les Etats-Unis, le Canada, la Chine, la Russie et le Brésil. "Les clients pourront donc à nouveau déposer leurs paquets et leurs lettres vers ces importantes destinations dans les bureaux de poste et les boîtes rouges", précise-t-on.

    ► La Commission européenne a recommandé aux Etats membres de la zone Schengen et aux Etats associés de maintenir pour un mois de plus, jusqu'au 15 juin, la quasi-fermeture des frontières externes de l'UE.

    ► Selon Pierre Van Damme, un épidémiologiste de l'université d'Anvers, 6% des Belges ont des anticorps contre le coronavirus. Une première étude, menée par l'université d'Anvers il y a deux semaines, a montré que 3% des Belges avaient des anticorps, ce qui indique que le système immunitaire lutte contre le virus.

    ► Entre le 23 mars et le 30 avril, 1.142 contrôles à distance ont été effectués quant aux mesures de précaution dans les entreprises et 986 d'entre eux (86,34 %) ont nécessité un déplacement des services de l'Inspection du travail. L'Inspection du travail recevra l'aide d'autres services d'inspection sociale.

    ► La durée de validité des chèques-repas, des éco-chèques, des chèques-cadeaux, des chèques culture ou sport, va être momentanément prolongée. Un arrêté royal doit être approuvé samedi à ce sujet.

    ► Après plusieurs perturbations, Bruxelles-Propreté est aujourd’hui en mesure de rétablir l’ensemble de ses services de collecte, au calendrier habituel.

    ► Ikea va procéder à la réouverture de ses huit magasins en Belgique à partir de lundi. Les visites en magasin redeviennent possibles, l'entreprise suédoise propose également son service Click & Collect, qui a été revu pour répondre aux impératifs sanitaires. Il s'agit maintenant d'une formule de collecte sans contact sur le parking des commerces. Les livraisons à domicile demeurent toujours possibles.

    ► La ministre de l'Emploi Nathalie Muylle (CD&V) a annoncé que le système permettant le chômage temporaire aux artistes avait été renforcé. Parallèlement, le secteur événementiel peut également faire appel au chômage temporaire pour cause de coronavirus, même sans contrat de travail pour preuve, a-t-elle assuré, répondant aux questions des députés en commission des Affaires sociales de la Chambre.

    ► Dans le cadre de la stratégie de déconfinement, les tests sérologiques permettront d'évaluer si une protection de groupe s'installe au sein de la population et de déterminer le nombre de personnes entrées en contact avec le virus Sars-Cov-2, a précisé Yves Van Laethem, porte-parole interfédéral de la lutte contre le coronavirus, lors du point presse quotidien du Centre de crise et du SFP Santé. Ces tests détectent les anticorps qui apparaissent à la suite d'une infection.

    ► Le 11 mai, Panos rouvrira 38 magasins fermés pendant le confinement. Cette décision concerne essentiellement des magasins établis dans des rues commerçantes et dans des centres commerciaux. Un deuxième groupe de magasins rouvrira le 18 mai, notamment dans les grandes gares ferroviaires du pays à Anvers, Bruxelles et Gand.

    ► Le gouvernement bruxellois a approuvé l'octroi de 30 millions d'euros en faveur des 19 CPAS bruxellois afin de faire face aux conséquences socio-sanitaires de la crise du coronavirus, ont annoncé, ce, vendredi Bernard Clerfayt (DéFI), ministre bruxellois des Pouvoirs locaux et Alain Maron (Ecolo), ministre bruxellois de l'Action sociale.

  • Bonjour et bienvenue

    Dans ce direct, nous allons suivre toutes les dernières informations concernant le coronavirus. 

    Bonne journée. 

Plus sur Les Marchés

Messages sponsorisés