On brasse la Corona en Belgique depuis 6 mois

©AFP

AB InBev fait brasser la marque mexicaine en Belgique depuis septembre 2019: il n'a pas subitement décidé de compenser l'arrêt de ses brasseries au Mexique.

La marque Corona vit des heures difficiles. Le gouvernement mexicain ayant décidé que brasser de la bière ne faisait pas partie des activités essentielles, Grupo Modelo, la filiale mexicaine du groupe belgo-brésilien AB InBev, s'est vue dans l'obligation de mettre ses 11 brasseries à l'arrêt dimanche dernier. Embêtant, alors que Corona, son produit phare, fait partie des marques mondiales qu'AB InBev s'efforce de placer partout, au même titre que Stella Artois et Budweiser. Le groupe l'exporte dans 125 pays.

L'an dernier, AB InBev a lancé la production de la bière mexicaine à Jupille pour "accroître la disponibilité de la Corona sur les marchés existants."
Extrait du communiqué d'AB InBev en septembre 2019

On continuera pourtant de brasser de la Corona ces jours-ci, et probablement pas très loin de chez vous, cher lecteur, puisque ceci concerne la brasserie qu'AB InBev exploite à Jupille (Liège). Seul bémol par rapport à l'information qui a filtré vendredi dernier via l'agence Belga: le premier brasseur mondial n'a pas décidé de produire la bière mexicaine en Belgique en réaction à l'interdit mexicain. Il a en réalité commencé à la brasser à Jupille dès septembre 2019. Pour "accroître la disponibilité de la Corona sur les marchés existants", ainsi qu'il l'avait annoncé à l'époque. Il n'est donc pas question de chercher à compenser le défaut de production au Mexique, assure la porte-parole pour la Belgique Karolien Cloots. Mais cela ne peut pas faire de tort non plus, dirons-nous.

C'est l'occasion de rappeler qu'aujourd'hui AB InBev produit ses trois marques mondiales entre autres en Belgique: Stella Artois à Leuven, Corona à Jupille et... Budweiser à Leuven également.

Lire également

Publicité
Publicité