Parkings de dissuasion et Villo! gratuits pour les navetteurs

©BELGA

La Région bruxelloise lance son plan Park&Bike à destination des navetteurs. L'abonnement Villo! et la batterie pour utiliser les modèles électriques seront gratuits pour tous les citoyens pendant six mois.

Comme les transports publics ne pourront pas accueillir autant de voyageurs qu'en temps normal, le gouvernement bruxellois redoute un retour en force de la voiture et les embouteillages qui vont de pair. "Congestion, pollution de l’air et insécurité routière ne sont pas les voies de sortie d'une crise sanitaire", avait déclaré Elke Van den Brandt (Groen). Pour inciter les citoyens à enfourcher un deux-roues, la ministre bruxelloise de la Mobilité s'est engagée à aménager 40 km de nouvelles pistes cyclables d'ici la fin du mois de juin.

"La solution Park&Bike est déjà répandue aux Pays-Bas. Là-bas, les gens rentrent dans la ville avec leur propre vélo stationné dans le parking, mais comme ce n'est pas encore le cas chez nous, nous prévoyons les vélos."
Bart Dhondt
Échevin bruxellois de la Mobilité

L'écologiste propose désormais aussi un plan Park&Bike à destination des navetteurs et dont le principe est simple. Il s'agit de garer sa voiture dans un parking de dissuasion et de poursuivre son trajet dans Bruxelles à vélo. Pour ce faire, presque tous les parkings de délestage seront accessibles gratuitement à partir de ce lundi 18 mai: Crainhem, Roodebeek, Herrmann-Debroux, Delta et Stalle. Pour des raisons contractuelles, le prix du parking Ceria sera de 1 euro par jour pour les visiteurs occasionnels. Le parking Erasme fera quant à lui l'objet de restrictions pour laisser la priorité au personnel de l'hôpital.

"Les parkings de dissuasion permettent généralement un shift modal vers les transports en commun, mais là les navetteurs pourront aussi profiter d'une offre vélo", souligne Elke Van den Brandt qui annonce que l'abonnement Villo! ainsi que la batterie permettant d'utiliser la version électrique de ces vélos partagés seront gratuits pendant six mois, pour tous les citoyens. En outre, les vélos en libre-service de l'opérateur belge Billy Bike seront présents sur les parkings Delta, Roodebeek et Herrmann-Debroux. Idem pour les trottinettes Dott qui seront accessibles aussi à Stalle et Crainhem.

Le parking B complète l'offre

Un simple coup d'œil sur la carte des parkings de transit permet de constater que ceux-ci se situent tous dans le sud-ouest et l'est de la Région bruxelloise. Pour compléter l'offre, la Ville de Bruxelles a décidé de mettre à disposition le parking B de Brussels Expo. Ce sont donc 260 places qui sont gratuitement mises à disposition des navetteurs avec la possibilité de prendre le métro (station Heysel) ou d'enfourcher un Villo!.

260
Places de parking
Le parking B de Brussels Expo mis à disposition par la Ville de Bruxelles comporte 260 places.

"Je ne serai jamais un bourgmestre anti-navetteur car l'offre économique d'une capitale doit s'ouvrir à tous. Mais il faudra juste qu'ils comprennent que cela risque d'être un peu compliqué pendant un moment", commente Philippe Close (PS) qui déclare chercher des solutions originales pour montrer que Bruxelles reste accessible durant cette période de crise. "Nous avons des parkings vides qui servent normalement à accueillir les visiteurs des Palais. Le B est situé près du Ring et du métro. Et si l'on n'aime pas les transports en commun, il y a Villo! donc on ne peut pas dire qu'il n'existe pas d'alternative."

Aux yeux de l'échevin bruxellois de la Mobilité Bart Dhondt (Groen), la mesure répond au principe STOP selon lequel la priorité est accordée aux piétons (Stappen), puis aux cyclistes (Trappen), aux transports publics (Openbaar vervoer) et enfin, aux véhicules privés (Privévervoer). "La zone de rencontre dans le Pentagone et les nouvelles pistes cyclables donnent plus d'espace aux piétons et aux cyclistes, mais on n'exclut aucun mode et on se prépare donc à accueillir les navetteurs avec une solution Park&Bike déjà répandue aux Pays-Bas. Là-bas, les gens rentrent dans la ville avec leur propre vélo stationné dans le parking, mais comme ce n'est pas encore le cas chez nous, nous prévoyons les vélos."

Lire également

Publicité
Publicité