Pas encore d'effet Covid-19 sur l'inflation

Les prix à la pompe ont brutalement reculé. ©Photo News

L'inflation en Belgique est tombée à 0,62% au mois de mars. L'effet du coronavirus ne se fera sentir qu'à partir du mois d'avril.

L'inflation au mois de mars en Belgique est tombée à 0,62% sur base annuelle. En février, on était encore à 1,10% et en janvier à 1,41%. Faut-il déjà voir dans cette décélération une conséquence du coup d'arrêt imprimé à l'économie par les mesures de confinement? Non, répond le SPF Économie.

"L’impact du coronavirus Covid-19 sur le calcul de l’indice des prix à la consommation de mars est limité. La collecte locale des prix était pratiquement terminée lorsque les mesures sont entrées en vigueur", indique le communiqué du SPF Économie.

L’impact éventuel du Covid-19 sur le calcul de l’indice du mois d’avril sera communiqué le mois prochain, assure-t-on.

La chute est un peu moins marquée pour l'indice santé, qui n'inclut pas les prix des carburants et du tabac notamment. L'indice santé a reculé de 1% en février à 0,84% en mars, toujours sur base annuelle.

Fruits, sucre et chocolat plus chers

Dans le détail, les principales hausses de prix ont concerné les fruits, les voyages à l’étranger, les loyers ainsi que le sucre, la confiture et les chocolats.

Les carburants, les chambres d’hôtel, le gaz naturel, les fleurs et les plantes, le poisson et les fruits de mer, les services combinés de télécommunication, la téléphonie mobile, les produits de nettoyage et d'entretien ainsi que l’électricité ont, par contre, exercé un effet baissier sur l'indice. Les prix à la pompe ont en effet fortement baissé dès le début du confinement. 

Tout savoir sur le coronavirus Covid-19

La pandémie de coronavirus Covid-19 frappe de plein fouet la vie quotidienne des Belges et l'économie. Quel est l'impact du virus sur votre santé et sur votre portefeuille? Les dernières informations et les analyses dans notre dossier. 

Par thématique:

Lire également

Publicité
Publicité