Publicité
analyse

Pass sanitaire renforcé en France: ce qui change pour les touristes belges

Les musées français exigeront un pass sanitaire à partir du 21 juillet. ©AFP

Rien que pour aller au restaurant, les Belges en vacances en France auront besoin, dès le mois d'août, d'une preuve de vaccination ou d'un test datant de moins de deux jours.

Pour passer des vacances en France, actuellement, il faut un pass sanitaire au moment de franchir la frontière, même si les contrôles pour les automobilistes sont très rares.

Ce passeport, aux normes européennes, doit contenir la preuve de la vaccination du voyageur (depuis deux semaines au moins pour la deuxième injection avec le sérum de Pfizer, Moderna ou AstraZeneca, depuis quatre semaines avec le produit de Johnson & Johnson; et datant de deux semaines au moins après la première injection pour les personnes ayant contracté le covid) ou d'un test (PCR ou antigénique) négatif récent (moins de 72h). Est aussi accepté le test positif de plus de 2 semaines, et moins de 6 mois, indiquant un risque limité de réinfection.

48h
La preuve du test négatif pour accéder aux événements ne peut dater de plus de 48 heures.

Ça, c'était pour entrer sur le territoire français. Mais lundi soir, le Président Emmanuel Macron a annoncé une nouvelle stratégie, qui aura des répercussions sur les vacanciers et leurs activités.

Dès le 21 juillet pour les musées

À partir du 21 juillet, le pass sanitaire, déjà demandé actuellement pour les lieux accueillant plus de 1.000 personnes (stades, discothèques...), sera exigé pour visiter les musées et assister à des festivals, se rendre dans des zoos ou des parcs d'attractions. Des activités très prisées par les touristes... Ceux qui ne sont pas vaccinés devront, donc, passer par la case test pour ces activités, sachant que dans le cadre des événements, ce dépistage doit dater de 48 heures maximum.

Ce n'est pas tout. Début août, ce pass sanitaire deviendra obligatoire pour entrer dans les cafés, les restaurants, les centres commerciaux. Il sera aussi demandé pour les transports de longues distances (avions, trains, autocars).

En France, l'annonce a créé un fameux boost pour la vaccination, le site de réservation Doctolib indiquait ce mardi matin que 926.000 Français avaient pris rendez-vous pour se faire vacciner depuis lundi soir.

À savoir: après avoir reçu l'injection, il y a un délai à respecter pour profiter de la protection, et donc avoir une attestation.

Préparer son départ

Comment les Belges doivent-ils se préparer à ces changements? L'application belge Covidsafe, qui atteste de la vaccination, est utilisable en France. La version papier d'une attestation vaccinale peut aussi être utilisée.

Les Belges qui ne comptaient pas se faire vacciner, mais changent d'avis pour faciliter leur séjour outre-Quiévrain risquent, eux, d'être pris de court, vu les délais à respecter après la ou les piqûres afin d'être totalement protégés. Il reste la possibilité, à ceux qui n'ont reçu qu'une seule dose, d'essayer d'avancer la seconde. Les non-vaccinés peuvent opter rapidement pour la dose unique de Johnson & Johnson, avec un mois d'attente pour être protégé, ce qui les amène à la dernière quinzaine d'août...

12
ans
En France, le pass sanitaire est exigé à partir de 12 ans pour les activités.

Pas pour les enfants et ados

Et sinon? Les touristes qui veulent profiter de leurs vacances avec des visites culturelles, du shopping et des restaurants (même en terrasse) sans se faire vacciner devront passer très régulièrement par un centre de testing, puisque le test ne doit pas dater de plus de 48 heures. Pour les étrangers en France, le PCR coûte 49 euros, l'antigénique 29 euros. Une liste des centres de dépistage se trouve notamment sur le site Sante.fr.

Et les enfants? La France a fait marche arrière mardi soir. Jusqu'à 17 ans, les jeunes ne devront pas avoir de pass dans les lieux où il sera exigé à partir du 21 juillet. L'obligation ne s'imposera à eux qu'à partir du 30 août. Une décision prise pour ne pas gâcher les vacances en famille...

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité