1. Dossiers
  2. Coronavirus
live

Plus de 60.000 morts du Covid-19 dans le monde; 140 nouveaux décès en Belgique

La pandémie de nouveau coronavirus a fait au moins 60.000 morts dans le monde, dont près des trois quarts en Europe, selon un bilan établi par l'AFP. La Belgique a enregistré 140 nouveaux décès ces dernières 24 heures, ce qui porte le total à 1.283.
  • 7.560 décès en France depuis le début de l'épidémie

    La France recense 7.560 personnes mortes à cause du Covid-19 depuis le début de l'épidémie, a annoncé samedi le directeur général de la Santé Jérôme Salomon, dont 5.532 à l'hôpital et 2.028 en Ehpad et autres établissements médicaux-sociaux. Cela représente 441 décès de plus en hôpital au cours des dernières 24 heures. Les premiers bilans concernant les établissements médico-sociaux, dont les maisons de retraite, ont commencé à être publiés jeudi.

    Vendredi, au moins 1.416 décès avaient été rapportés dans ce type d'établissements. "Ce soir, nous n'avons jamais eu autant de patients en réanimation", a souligné Jérôme Salomon lors d'un point-presse, avec 6.838 cas graves. Pour autant, il y a "une lente diminution de l'augmentation", a souligné le directeur général de la Santé, y voyant "une bonne nouvelle pour les soignants". "Nous sommes au début de la période ou nous pouvons évaluer l'impact du confinement", a indiqué Jérôme Salomon, en appelant à ne pas "relâcher l'effort" en cette période de vacances scolaires pour une partie de la France.

    "Nous sommes au début de la période ou nous pouvons évaluer l'impact du confinement"
    Jérôme Salomon
    Directeur général de la Santé

  • Colruyt ferme Collishop, sa boutique en ligne, en raison de l'affluence

    Colruyt va fermer pour quelques jours sa boutique en ligne, Collishop. L'affluence y est devenue trop forte et le personnel va donner la priorité aux commandes en suspens. "Nous avons réceptionné en deux semaines l'équivalent en quantité de commandes de ce que nous recevons à la Saint Nicolas quand cette période est particulièrement intense", a indiqué la porte-parole Hanne Poppe. Les gens achètent plus en ligne depuis que le gouvernement a ordonné la fermeture des commerces non-alimentaires.

    Les magasins en ligne du groupe Colruyt, qui exploite aussi les magasins de jouets Dreamland et Dreambaby, reçoivent énormément de commandes. En outre, au centre de distribution, on s'efforce de respecter les règles de distanciation sociale. Afin de donner un peu d'air au personnel et d'honorer les commandes en suspens, le site web de Collishop sera donc fermé jusqu'à lundi compris. Il sera toujours possible de passer commande auprès de Dreamland et de Dreambaby mais les clients seront avertis du fait que le temps d'attente pourrait aller jusqu'à deux ou trois semaines.

      Les magasins en ligne de Colruyt ne sont pas les seuls à chauffer. Le droguiste Di a décidé de ne plus accepter de commandes pendant quelques jours pour des raisons similaires. De nombreux sites en ligne en Belgique mettent d'ailleurs en garde contre des temps de livraison particulièrement longs ou bien limitent le panel de produits que peuvent commander les clients.

  • Le point sur la situation samedi à 20 heures

    • Le SPF Santé publique et le Centre de crise ont livré les chiffres journaliers de l'épidémie de coronavirus en Belgique. Ces dernières 24 heures, 140 personnes sont décédées. Le nombre total de décès à déplorer est de 1.283 morts depuis le début de la pandémie. Parmi les 140 personnes décédées ces dernières 24 heures, 47 viennent de Flandre, 37 de Bruxelles et 56 de Wallonie.
    • Ce vendredi, 1.661 nouveaux malades ont été testés positifs au Covid-19: 831 en Flandre, 162 à Bruxelles, 652 en Wallonie et 16 d'origine indéterminée. Cela porte le total à 18.431 cas d'infection au coronavirus confirmés par un test en laboratoire.
    • Parmi les victimes du Covid-19, on retrouve l'emblématique capitaine d'industrie belge Philippe Bodson, qui était âgé de 75 ans. Ancien CEO de Tractebel et ex-président de la FEB, Philippe Bodson était sous respirateur à l'hôpital Saint-Pierre de Bruxelles depuis une semaine. 

    • La capacité de tests dépasse désormais les 10.000 tests par jour en Belgique, a annoncé samedi le cabinet du ministre Philippe De Backer. La semaine passée, la moyenne variait entre 3.500 et 4.000 tests effectués par jour.
    • L'Etat de New York, épicentre du nouveau coronavirus aux Etats-Unis, a enregistré 630 décès en une journée, son pire bilan sur 24 heures, ce qui porte le total des morts causés par l'épidémie dans cet Etat à 3.565 samedi.

    • En revanche, le nombre d'hospitalisations en soins intensifs a diminué pour la première fois en Italie depuis que la pandémie y a explosé il y a plus d'un mois, a annoncé samedi la protection civile. Le nombre de malades du Covid-19 en soins intensifs dans les hôpitaux italiens, est repassé sous la barre des 4.000 (3.994 contre 4.068 la veille).
    ©AFP

  • Baisse inédite des hospitalisations en soins intensifs en Italie

    Le nombre d'hospitalisations en soins intensifs a diminué pour la première fois en Italie depuis que la pandémie y a explosé il y a plus d'un mois, a annoncé samedi la protection civile. Le nombre de malades du Covid-19 en soins intensifs dans les hôpitaux italiens, est repassé sous la barre des 4.000 (3.994 contre 4.068 la veille).  "C'est une nouvelle importante parce que cela permet à nos hôpitaux de respirer. C'est la première fois que ce chiffre est en baisse depuis que nous avons la gestion de cette urgence", s'est félicité le patron de la protection civile Angelo Borrelli. 

      Cette baisse est notamment observée en Lombardie (nord), la région la plus touchée, où les hôpitaux sont débordés, avec 1.326 personnes en soins intensifs soit une cinquantaine de moins que la veille.  Selon le bilan quotidien, 681 personnes ont perdu la vie lors des dernières 24 heures, un chiffre toujours impressionnant mais en baisse de plus de 10% par rapport à la veille (766).  Ce chiffre des décès est "en diminution constante, je veux rappeler que (le 27 mars), nous avions atteint un maximum avec près de 1.000 morts, 969 pour être précis", a relevé Angelo Borrelli. 

    La contagion marque depuis une semaine des signes de ralentissement en Italie, le pays au monde le plus endeuillé par la pandémie selon les bilans officiels.  Les autorités ont prévenu les 60 millions d'Italiens, qui vivent leur quatrième semaine de confinement, que les mesures restrictives à leurs libertés ne seraient pas immédiatement levées.

  • La capacité de test dépasse les 10.000 unités par jour en Belgique

    "En ce moment, la capacité de tests dépasse les 10.000 tests par jour en Belgique", annonce samedi le cabinet du ministre Philippe De Backer. La semaine passée, la moyenne variait entre 3.500 et 4.000 tests effectués par jour, rappelle-t-il. Le stock du matériel d'échantillonnage permet d'augmenter le nombre de tests par jour à 10.000, insiste le communiqué. Les hôpitaux sont donc en mesure d'augmenter le nombre de tests à effectuer par jour. En concertation avec le Risk Management Group du SPF Santé publique (RMG), les critères de test seront revus en fonction de la capacité supplémentaire disponible. 

    L'Université de Liège (ULiège) a annoncé samedi de son côté avoir développé un test automatisé de détection du SARS-CoV-2, virus responsable du Covid-19. La technique mise au point permet d'augmenter de 2.000 tests la capacité quotidienne de détection du coronavirus à Liège. L'ULiège annonce devenir ainsi l'un des 5 centres de référence pour le dépistage du SARS-CoV-2 (outre (GSK, UCB, Janssen Pharmaceutica et KULeuven).

     Le test permet de détecter les porteurs du virus, qu'ils soient malades ou porteurs asymptomatiques. Il s'agit d'un test automatisé, moins dépendant de réactifs en risque de pénurie et nécessitant un nombre réduit d'opérateurs, avance encore l'ULiège. Il repose sur trois étapes successives qui permettent de fournir un résultat fiable en une demi-journée. 

    ©Photo News

  • L'Etat de New York enregistre 630 décès en un jour, pire bilan sur 24 heures

    L'Etat de New York, épicentre du nouveau coronavirus aux Etats-Unis, a enregistré 630 décès en une journée, son pire bilan sur 24 heures, ce qui porte le total des morts causés par l'épidémie dans cet Etat à 3.565 samedi. "Nous n'avons pas encore atteint le pic" de l'épidémie "mais on s'en rapproche", a déclaré le gouverneur démocrate Andrew Cuomo lors d'une conférence de presse, en soulignant que la hausse était particulièrement rapide sur Long Island.

    Le maire de New York Bill de Blasio a de son côté lancé samedi un appel à la mobilisation générale des personnels médicaux, estimant avoir besoin de l'aide de 45.000 professionnels supplémentaires pour affronter le coronavirus qui se propage à toute vitesse dans la mégalopole. "Médecins, infirmiers, spécialistes de la respiration... à tous ceux qui ne sont pas déjà dans la bataille: nous avons besoin de vous", a lancé l'édile démocrate, dans une vidéo mise en ligne sur son compte Twitter. "Nous avons besoin que 45.000 professionnels de santé rallient la lutte en avril et mai pour pouvoir nous en sortir", a-t-il ajouté, en appelant ses administrés à se préparer à deux mois "durs". La veille au soir, la ville a envoyé un message d'alerte sur les téléphones des New-Yorkais pour appeler tous les professionnels de la santé à se porter volontaire sur un site internet dédié à la lutte contre le nouveau coronavirus.

    Les autorités new yorkaises sont engagées dans une course contre la montre pour renforcer la capacité des structures médicales à faire face à l'afflux de malades.  Des hôpitaux de campagne ont ainsi été érigés dans un centre de conférences à Manhattan ou à Central Park et un navire-hôpital militaire avec un millier de lits a accosté dans le port de New York.

    ©AFP

  • France: feu vert à un essai clinique avec du sang de ver marin pour les malades du Covid-19

    Un essai clinique consistant à administrer à dix malades du Covid-19 une solution issue du sang d'un ver marin aux propriétés oxygénantes va pouvoir démarrer en France, ont annoncé samedi les porteurs du projet. Après l'accord de l'Agence nationale française du médicament et des produits de santé (ANSM) il y a une semaine, la société Hemarina (basée en Bretagne), à l'origine du produit, a annoncé à l'AFP avoir obtenu l'indispensable feu vert du Comité de protection des personnes (CPP) pour démarrer ses recherches.

     La solution, destinée à des patients affectés par le Syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA), est produite à partir de l'hémoglobine de l'arénicole. Mesurant entre 10 et 15 cm, ce ver est surtout connu pour ses petits tortillons visibles sur les plages. Son hémoglobine - molécule présente dans les globules rouges et qui a pour rôle de transporter l'oxygène dans le corps - est capable d'acheminer 40 fois plus d'oxygène que l'hémoglobine humaine. Contrairement à cette dernière, enfermée dans des globules rouges, celle de l'arénicole est extracellulaire. Ce "respirateur moléculaire", dont le projet répond au nom de code de Monaco, est une "perspective d'espoir pour soulager les réanimations.

    L'essai concernera dix patients et doit avoir lieu dans l'un des deux hôpitaux de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), la Pitié-Salpêtrière ou Georges-Pompidou, qui disposera de ces produits. Il n'existe actuellement aucun traitement contre le Covid-19. Plusieurs études ont été lancées sur l'hydroxychloroquine, dont l'usage continue de faire débat.

  • La FEB salue en Philippe Bodson "un homme charismatique avec des convictions fortes"

    Le président de la FEB Bart De Smet et son administrateur délégué Pieter Timmermans présentent, au nom de la Fédération des entreprises de Belgique (FEB), leurs condoléances à la famille de Philippe Bodson, président honoraire de la FEB dont on a appris samedi le décès des suites du coronavirus. Dans un communiqué, la FEB évoque un "homme charismatique avec des convictions fortes". "J'ai beaucoup apprécié son soutien ces dernières années, et particulièrement, lors de l'élaboration de la nouvelle stratégie de la FEB présentée cette année", souligne Pieter Timmermans. "Ses coups de téléphone de conseils précieux, partant d'une vision large sur la société et le développement économique, me manqueront énormément"

  • L'assurance-maladie va aussi rembourser les tests sérologiques

    L'assurance-maladie va non seulement rembourser les tests qui peuvent confirmer une contamination au coronavirus mais également ceux qui démontrent une immunité contre la maladie, a confirmé samedi son administrateur général Jo De Cock. Les modalités ne sont toutefois pas encore fixées. L'INAMI a tenu à préciser les modalités de remboursements relatifs aux différents tests qui sont actuellement utilisés dans la détection du coronavirus.

    Toute personne qui a dû subir un test selon les lignes directrices du gouvernement peut compter sur l'intervention de l'assurance maladie. Jusqu'à présent, les factures avaient été gelées à la demande de l'INAMI.  "Nous voulions éviter que les hôpitaux ou les laboratoires facturent des frais. Au début de la crise, nous avons vu que l'on facturait parfois jusqu'à 139 euros à certains patients. Bien sûr, on ne peut pas faire cela", souligne Jo De Cock.  "Des règles préciseront que rien ne pourra être facturé aux patients si les directives ont été respectées". Un patient qui demande lui-même à subir un test, sans motif, devra en revanche payer. Par ailleurs, les futurs tests sérologiques qui doivent démontrer la présence d'anticorps, seront également remboursés. "On détermine encore pour l'instant la manière dont cela va se dérouler", poursuit Jo De Cock. L'équipe scientifique dont font partie Marc Van Ranst et d'autres spécialistes, vont le déterminer. 

    "On détermine encore pour l'instant la manière dont cela va se dérouler"
    Jo De Cock
    Administrateur général de l'INAMI

    L'administrateur général n'a par contre pas encore voulu se prononcer sur les conséquences financières de la crise du coronavirus sur l'assurance-maladie. "Il est clair que certains coûts "normaux" diminuent maintenant temporairement. Selon l'administrateur général, c'est très clair dans les soins dentaires de même qu'en ce qui concerne les opérations de la hanche qui ont également été reportées. Certains tests périodiques de routine ne sont plus effectués non plus. 

  • Lufthansa perd son directeur financier pour des raisons de santé

    Le directeur financier de Lufthansa, Ulrik Svensson, démissionnera lundi pour "des raisons de santé", a annoncé ce samedi le groupe aéronautique allemand.

     Lufthansa, la maison-mère de Brussels Airlines, doit désormais trouver la perle rare pour mener la barque en cette période financièrement difficile. Le conseil d'administration s'attèlera "dans les meilleurs délais" au remplacement de M. Svensson, 58 ans. 

  • 708 morts de plus en un jour au Royaume-Uni

    Le Royaume-Uni a enregistré 708 morts supplémentaires de patients atteints par le nouveau coronavirus en une journée, un nouveau record confirmant l'accélération de l'épidémie qui a fait 4.313 morts dans le pays, ont indiqué samedi les autorités sanitaires.

     Vendredi, 684 décès supplémentaires avaient été dénombrés, après une hausse de 569 jeudi. Au total, 41.903 cas positifs ont désormais été officiellement recensés. 

  • L'Espagne va prolonger le confinement de deux semaines, jusqu'au 25 avril

    Le chef du gouvernement espagnol Pedro Sanchez a annoncé samedi la prolongation pour deux semaines du confinement de son pays décrété le 14 mars, "jusqu'au 25 avril" inclus, afin de freiner la pandémie de Covid-19.

  • La Russie appelle à mettre un terme à toute sanction mondiale pendant la crise du Covid-19

    La Russie a appelé ce samedi à la levée de toute sanction internationale alors que le monde lutte contre une pandémie de nouveau coronavirus. Le ministère russe des Affaires étrangères a déploré dans un communiqué que de nombreux pays continuent d'appliquer de telles sanctions "alors qu'elles amènent les populations des pays les plus vulnérables au bord du gouffre".

    Moscou a exhorté le secrétaire général de l'Onu Antonio Guterres à lever les "mesures discriminatoires" dans cette situation d'urgence. A la fin du mois de mars, la Russie, la Chine, la Syrie, l'Iran, la Corée du Nord, le Venezuela, le Nicaragua et Cuba avaient déjà envoyé une lettre à Antonio Guterres appelant à une levée immédiate et complète des sanctions imposées à leur encontre.

  • Le kern et les présidents de partis approuvent neuf projets d'AR socio-économiques

    Les principaux ministres du gouvernement fédéral et les présidents des dix partis soutenant les pouvoirs spéciaux accordés à l'exécutif de la Première ministre Sophie Wilmès ont approuvé samedi neuf textes d'arrêtés royaux visant à donner une base juridique à des mesures déjà annoncées pour combattre les effets de la pandémie de coronavirus, révèle l'agence Belga citant des sources concordantes.

    Cette réunion virtuelle par téléconférence a duré pas moins de quatre heures, ont indiqué des participants à ce conseil ministériel restreint ("kern") élargi. Elle a permis de valider neuf projets d'AR, portant sur des matières comme le report du paiement des prêts hypothécaires promis par les banques et de la rentrée des déclarations fiscales, mais aussi la "régularisation" des sanctions administratives communales (SAC) à ceux qui ne respectent pas les règles de confinement décrétées par le gouvernement, selon plusieurs sources.

  • Jusqu'à 240 milliards d'euros de crédit pour les pays en difficulté

    Le président de l'Eurogroupe, Mario Centeno, affirme qu'"une ligne de crédit pouvant aller jusqu'à 240 milliards d'euros va être activée et ouverte à tous les pays" par le biais du Mécanisme européen de stabilité (MES), dans une interview à plusieurs journaux européens publiée samedi.

     Cette somme correspond à 2% du PIB de la zone euro et elle est aussi la limite que pourraient atteindre les prêts par pays en fonction de leur PIB.

  • Les Emirats demandent le report de l'Exposition universelle 2020 prévue à Dubaï

    Les Emirats arabes unis ont officiellement demandé le report d'un an de l'Exposition universelle de 2020, qui devait débuter en octobre à Dubaï, en raison de la pandémie de Covid-19, a indiqué samedi le Bureau international des Expositions (BIE).

    "Après consultations du BIE, des pays participants et des autres parties prenantes, les Emirats arabes unis proposent que l'Expo 2020 Dubaï se déroule du 1er octobre 2021 au 31 mars 2022", a précisé le BIE, basé à Paris, dans un communiqué.

  • Préavis de grève à Bruxelles-Propreté

    La CGSP-ALR Bruxelles et la CSC-Services publics ont déposé ce vendredi en front commun un préavis de grève au sein de Bruxelles-Propreté couvrant tous leurs membres à partir de samedi, ont indiqué les syndicats. Ceux-ci dénoncent l'absence de mesures de sécurité, une augmentation de la charge de travail due à la crise du coronavirus et accusent la direction de faire la sourde oreille au manque d'effectif qui découle de la crise sanitaire.

     Le front commun décrit une "grève émotionnelle" face à la peur ressentie par les agents de Bruxelles-Propreté. Ceux-ci ne disposent ni de masques, ni de gel hydroalcoolique lorsqu'ils ne peuvent se laver les mains, tandis que la distanciation sociale n'est pas respectée, insistent la CGSP et la CSC.

  • L'ancien patron de Tractebel, Philippe Bodson, est décédé du coronavirus

    Agé de 75 ans, l'emblématique capitaine d'industrie belge Philippe Bodson est décédé, ce samedi, du Covid-19. Ancien CEO de Tractebel et ex-président de la FEB, Philippe Bodson était sous respirateur à l'hôpital Saint-Pierre de Bruxelles depuis une semaine, révèle Le Soir, contacté par la famille du défunt.

    Philippe Bodson s'est éteint à l'âge de 75 ans. ©Photo News

  • Près de 60.000 morts et plus d'un million de cas dans le monde

    Selon un comptage réalisé par l'agence AFP ce samedi vers midi à partir de sources officielles, le nombre des cas de contamination par le nouveau coronavirus dépassait 1,12 million, parmi lesquels plus de 59.000 décès, dans 190 pays et territoires.

    59.000
    Décès
    La pandémie de Covid-19 a fait plus de 59.000 morts à travers le monde.

    L'Italie est le pays le plus endeuillé, avec 14.681 morts officiellement enregistrés, devant l'Espagne (11.744 décès), les Etats-Unis (7.159), la France (6.507) et le Royaume-Uni (3.605).

    ©AFP

  • Aux Pays-Bas, le nombre de décès grimpe jusqu'à 1.651

    Le bilan officiel du nombre de décès dus au nouveau coronavirus des Pays-Bas a grimpé à 1.651. Ces dernières 24 heures, 164 personnes ont succombé, a précisé samedi l'Institut national de la Santé publique et de l'Environnement (RIVM).

    Le nombre de nouvelles admissions à l'hôpital s'établit à 336, soit une diminution par rapport à vendredi où 502 nouvelles hospitalisations avaient eu lieu. Les Pays-Bas comptent 16.627 cas avérés de contamination, soit 904 supplémentaires par rapport à ce vendredi.

  • Le Limbourg devrait rester la province la plus touchée, estiment les virologues

    Les virologues ne s'attendent pas à ce que les autres provinces belges "rattrapent" celle du Limbourg, qui apparaît comme la plus endeuillée par l'épidémie du nouveau coronavirus.

    Cette situation est certainement "liée à la présence de foyers épidémiques en début" de pandémie mais, depuis, les mesures de confinement ont été appliquées de manière uniforme à tout le pays, a expliqué ce samedi Emmanuel André, porte-parole interfédéral Covid-19.

    Le Limbourg compte 2.231 cas d'infection avérée au nouveau coronavirus.

  • Un général français à la tête de la "task force" de l'Otan pour combattre le Covid-19

    Un officier français, le lieutenant-général Olivier Rittimann, a été désigné pour diriger la "task force" de l'Otan chargée de coordonner davantage l'aide mutuelle entre les Etats membres pour combattre la pandémie mondiale de coronavirus, a appris ce samedi l'agence Belga de source militaire alliée.

    Les ministres des Affaires étrangères des trente pays de l'Otan ont chargé ce jeudi le commandant en chef des forces alliées en Europe (Saceur), le général américain Tod Wolters, de coordonner le soutien militaire nécessaire pour combattre la crise du Covid-19 depuis son quartier général de Casteau, près de Mons. 

  • La République démocratique du Congo (RDC) candidate pour faire des essais d'un futur vaccin

    La République démocratique du Congo (RDC) est prête à accueillir les essais d'un futur vaccin contre le Covid-19, a déclaré vendredi le responsable congolais de la lutte contre la pandémie, le virologue Jean-Jacques Muyembe, citant en exemple les vaccins utilisés à titre expérimental face à l'actuelle épidémie d'Ebola.

     "Nous avons été choisis pour faire ces essais. Le vaccin sera produit soit aux États-Unis, soit au Canada, soit en Chine. Nous, nous sommes candidats pour faire les essais ici chez nous", a déclaré le professeur Muyembe, dont les propos ont suscité de très vives réactions chez plusieurs Congolais refusant d'être des "cobayes".

    "Peut-être vers le mois de juillet, août nous pourrons commencer déjà à avoir des essais cliniques de ce vaccin", a ajouté le virologue congolais, qui s'exprimait devant la presse au côté de l'ambassadeur américain en RDC, Mike Hammer.

  • Le nombre de morts en Espagne baisse pour le deuxième jour consécutif

    L'Espagne a enregistré en 24 heures 809 décès dus à l'épidémie de Covid-19, soit un chiffre en baisse pour le deuxième jour consécutif après le record de 950 jeudi, selon le bilan publié samedi par les autorités.

    Le nombre total de décès recensés atteint 11.744 dans le deuxième pays le plus endeuillé au monde après l'Italie. Le nombre de nouveaux cas officiellement confirmés a également ralenti, à 7.026, portant le total à 124.736. 

  • Les soins à domicile veulent être reconnus comme un secteur pénible

    Les infirmières à domicile saluent l'octroi possible d'une prime de 1.450 euros au personnel soignant des hôpitaux par le gouvernement fédéral et qui pourrait être discuté ce samedi lors d'un Conseil des ministres restreint.

    Elles rappellent toutefois qu'elles aussi sont en première ligne auprès des patients confinés. Outre un soutien financier, elles espèrent surtout la reconnaissance de la pénibilité de leur métier.

  • Emmanuel André: "Nous nous dirigeons vers une maîtrise de l'épidémie."

    Au cours du point quotidien sur la situation, le porte-parole interfédéral Covid-19, Emmanuel André, a souligné que le meilleur indicateur de l'évolution de l'épidémie restait le nombre d'hospitalisations, qui reflète, avec un certain délai, les efforts fournis par la population pour tenter d'endiguer la propagation du nouveau coronavirus. "Nous nous dirigeons vers une maîtrise de l'épidémie. Le nombre de nouvelles admissions n'augmente plus autant qu'avant, même s'il reste élevé", a-t-il expliqué.

    Quant aux décès, si leur nombre élevé reflète aussi "l'intensité et la gravité de l'épidémie", cet indicateur est "plus tardif" car certaines morts sont notifiées avec plusieurs jours de retard. "Nous nous attendons à ce que la surmortalité augmente encore ces prochains jours", a-t-il relevé.

    "Nous nous attendons à ce que la surmortalité augmente encore ces prochains jours."
    Emmanuel André
    Porte-parole du Centre de crise Covid-19

    Tant les porte-paroles interfédéraux que le Centre de crise ont appelé à ne pas relâcher les efforts, alors qu'ils portent leurs fruits. Emmanuel André a en outre balayé d'un revers de la main la possibilité de désinfecter les rues, comme en France ou en Chine.

    Le porte-parole du Centre de crise, Benoit Ramacker, a, quant à lui, remercié la population qui se tient confinée, permettant de ralentir la propagation du virus. "La situation dans les hôpitaux est très difficile mais elle reste gérable", a-t-il pointé.

  • Le bilan des dernières 24 heures

    • Le SPF Santé publique et le Centre de crise ont livré les chiffres journaliers de l'épidémie de coronavirus en Belgique. Ces dernières 24 heures, 140 personnes sont décédées. Le nombre total de décès à déplorer est de 1.283 morts depuis le début de la pandémie. Parmi les 140 personnes décédées ces dernières 24 heures, 47 viennent de Flandre, 37 de Bruxelles et 56 de Wallonie.
    • Ce vendredi, 1.661 nouveaux malades ont été testés positifs au Covid-19: 831 en Flandre, 162 à Bruxelles, 652 en Wallonie et 16 d'origine indéterminée. Cela porte le total à 18.431 cas d'infection au coronavirus confirmés par un test en laboratoire.
    • Ces dernières 24 heures, 503 personnes ont dû être hospitalisées. Au total, 5.678 personnes sont hospitalisées, dont 1.245 en soins intensifs. 985 d'entre elles sont sous assistance respiratoire. Le taux d'occupation des soins intensifs est de 56%.
    • 375 personnes sont sorties de l'hôpital ces dernières 24 heures.
  • Le point quotidien du Centre de Crise

    Le point quotidien du Centre de Crise débute à 11h. Pour le suivre, c'est par ici:

    Le point quotidien du Centre de crise.

  • Wuhan désinfecte son aéroport avant sa réouverture

    L'aéroport international de Wuhan, en Chine, a été désinfecté en profondeur en vue de sa réouverture. Une équipe de 161 nettoyeurs a passé au peigne fin tous les planchers, bancs, ascenseurs et chariots à bagages, rapportait samedi l'agence de presse officielle chinoise Xinhua.

    Le système de ventilation a également été contrôlé. Ce nettoyage intervient dans le cadre des préparatifs de la réouverture de l'aéroport, prévue mercredi prochain.

  • Fitch revoit les perspectives pour la Belgique à la baisse

    L'agence de notation financière Fitch a revu à la baisse les perspectives pour la Belgique. La note, AA-, reste elle inchangée.

     Fitch maintient la note 'AA-' pour le pays mais la perspective passe de stable à négative. Cette décision reflète la "détérioration substantielle" des finances publiques en conséquence de la crise du coronavirus, et son impact sur l'économie.

      Selon Fitch, il est fort probable que la Belgique se tire de la crise avec de nombreuses dettes supplémentaires. Le taux d'endettement devrait atteindre 108% cette année et 107,5% en 2021.

  • La Chine rend hommage à ses morts

    La Chine s'est figée samedi matin pour un moment de recueillement national de trois minutes à la mémoire des 3.326 personnes décédées des suites de l'épidémie de Covid-19 sur le territoire national.

    A 10h (4h à Bruxelles), les sirènes ont résonné partout dans le pays le plus peuplé du monde, tandis que les voitures, trains et bateaux ont fait retentir leurs klaxons en signe de respect. A Wuhan, ville de 11 millions d'habitants d'où est partie l'épidémie et qui a enregistré l'essentiel des décès, du personnel soignant était rassemblé tête baissée pour une cérémonie d'hommage. 

    Un hommage national aux victimes du Covid-19 a eu lieu en Chine. ©REUTERS

    Le président Xi Jinping s'est recueilli avec les autres principaux dirigeants communistes dans le vaste complexe pékinois qui abrite le siège du pouvoir, selon des images de la télévision nationale CCTV. A l'occasion de la journée de deuil de samedi, le drapeau national a été mis en berne dans tout le pays. Et par respect pour les défunts, la Chine interdit toutes les activités publiques de loisir pour ses 1,4 milliard d'habitants. .

  • Le secteur aéronautique belge demande à l'État une aide d'un demi-milliard d'euros

    D'après De Standaard, pratiquement tout le secteur aéronautique belge demande une aide financière à l'État.

    Brussels Airlines, filiale de la compagnie aérienne allemande Lufthansa, estimerait ce soutien à 290 millions d'euros, tandis que Tui Fly, qui appartient au groupe allemand Tui, table sur 250 millions d'euros d'aides pour traverser la crise liée au coronavirus. D'autres entreprises ont sollicité une aide publique, comme la compagnie Air Belgium et les sociétés de manutention actives à l'aéroport de Zaventem Sabena Aerospace, Aviapartner (18 millions) et Swissport (40 millions). Cette dernière est la plus gravement touchée, selon des sources internes.

    -90%
    Perte de chiffre d'affaires
    Le secteur aéronautique a vu 90% de son chiffre d'affaires s'évaporer depuis le début de la crise.

    Le secteur a vu son chiffre d'affaires chuter de 90% à cause de la crise et espère recevoir un soutien des autorités publiques d'ici la fin du mois d'avril. 

  • 1.480 morts aux Etats-Unis en 24h, nouveau record quotidien dans un pays

    Les Etats-Unis ont recensé près de 1.500 morts supplémentaires du nouveau coronavirus entre jeudi et vendredi soir, selon le comptage de l'université Johns Hopkins, soit le pire bilan sur 24h enregistré dans un pays. 

     Avec 1.480 décès dénombrés entre 20H30 locales jeudi et la même heure vendredi, selon les chiffres de l'université actualisés en continu, le nombre total de personnes décédées depuis le début de la pandémie aux Etats-Unis est désormais de 7.406.

Plus sur Les Marchés

Messages sponsorisés