Plus de quarantaine pour les contacts à haut risque vaccinés

Le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke (Vooruit). ©EPA

Les ministres de la Santé ont décidé ce mercredi d'assouplir les règles de quarantaine applicables aux personnes ayant eu un contact à haut risque de Covid-19.

Les contacts à haut risque entièrement vaccinés ne devront désormais plus être testés que le premier jour, ont indiqué ce mercredi les ministres de la Santé réunis en conférence interministérielle (CIM).

En cas de résultat négatif, ces personnes seront dispensées d'un second test et d'une quarantaine. En cas de refus du test, une quarantaine de dix jours devra toutefois être respectée. 

"Le risque de maladie grave, d'hospitalisation ou de décès avec ces vaccinations complètes est minime."
Les ministres de la Santé du pays

"Le risque de maladie grave, d'hospitalisation ou de décès avec ces vaccinations complètes est minime", ont déclaré les ministres à l'issue de la CIM Santé. "Les tests, et surtout la quarantaine, sont des mesures drastiques qui sont désormais limitées."

Quelques exceptions

La règle de quarantaine reste toutefois en vigueur si l'on constate un foyer d'infections, par exemple, dans une maison de soins résidentiels. La quarantaine reste également en place dans les entreprises lorsqu'un cas est confirmé chez une personne entièrement vaccinée.

Ces nouvelles mesures s'appliqueront à partir du jeudi 24 juin. Une nouvelle conférence interministérielle Santé se penchera début juillet sur les règles dans les écoles, les internats et les garderies d'enfants, entre autres.

La vaccination est considérée comme complète 14 jours après la dernière dose de vaccin administrée, rappelle la CIM Santé. Si une personne a déjà été infectée par le virus au cours des 180 derniers jours, une seule dose suffit pour être considéré comme totalement vacciné.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité