Plus de quarantaine pour les contacts à haut risque vaccinés

Les experts estiment que les risques de maladie grave, d'hospitalisation ou de décès liés au Covid-19 sont minimes pour les sujets complètement vaccinés. ©Photo News

À compter de ce jeudi, les règles de dépistage et de quarantaine s'assouplissent pour les contacts à haut risque complètement vaccinés.

Les ministres de la Santé du pays ont décidé, à l'issue de la Conférence interministérielle santé (CIM) de la semaine dernière, d'adapter certaines mesures sanitaires pour les contacts à haut risque.

Ces nouvelles dispositions entrent en vigueur à partir du 24 juin.

Concrètement?

Comme le stipule Sciensano, un contact à haut risque est "un sujet qui a été en contact rapproché avec un cas confirmé de Covid-19 dans les deux jours précédant l'apparition des symptômes, jusqu'à la fin de la période de contagiosité du cas.

Les personnes qui refusent un test de dépistage devront néanmoins respecter une période de quarantaine de dix jours.

Dorénavant, les sujets concernés, mais complètement vaccinés - les experts considèrent qu'un sujet est vacciné contre le coronavirus lorsqu'un délai de 14 jours après la deuxième injection s'est écoulé - ne devront plus rester en quarantaine ni effectuer un deuxième dépistage si leur premier test est négatif.

Les experts estiment, en effet, que les risques de maladie grave, d'hospitalisation ou de décès liés au Covid-19 sont minimes pour les sujets complètement vaccinés.

Quelques exceptions

Les personnes qui refusent un test de dépistage devront néanmoins respecter une période de quarantaine de dix jours.

La règle de quarantaine est également maintenue si un cluster est détecté, que ce soit dans une maison de repos ou au sein d'une entreprise.

Un nouveau CIM se tiendra début juillet pour étudier la situation dans les garderies, les écoles et les internats.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité