Près de 7.500 contaminations détectées en un jour, 1.777 personnes hospitalisées en Belgique

Le taux de positivité des tests atteint désormais 11,2% à l'échelle nationale. ©Photo News

Tous les indicateurs sont au rouge, avec des augmentations dans le nombre de contaminations mais aussi dans les hospitalisations et les décès. Le taux de positivité augmente également.

Un record de 7.481 nouveaux cas de Covid-19 a été enregistré le vendredi 9 octobre en Belgique, ressort-il du rapport de l'Institut de santé publique Sciensano publié jeudi. En moyenne, 5.421 nouvelles infections ont été confirmées chaque jour entre le 5 et le 11 octobre, soit le double de la semaine précédente.

Les hospitalisations ont, elles aussi, continué à progresser entre le 8 et le 14 octobre: les hôpitaux du pays ont admis en moyenne 170 patients par jour, soit près du double (+87%) par rapport aux sept jours précédents. Le nombre total de patients hospitalisés en raison du Covid-19 est passé de 1.050 à 1.777 en une semaine (+69%). Parmi eux, 313 sont en soins intensifs, contre 201 mercredi dernier (+56%).

Le virus a fait 20 morts en moyenne par jour entre le 5 et le 11 octobre. C'est 8 de plus qu'au cours de la semaine précédente. Au total, l'épidémie a provoqué 10.278 décès dans notre pays.

En une semaine, 330 nouvelles contaminations ont été détectées pour 100.000 habitants. En 14 jours, ce chiffre est de 444 cas pour le même nombre d'habitants. La Belgique reste donc le deuxième pays européen à compter le plus grand nombre de cas par rapport à sa population, derrière la République tchèque.

Un chiffre doublé dans chaque province

Le nombre de nouveaux cas a au moins doublé dans toutes les provinces du pays, à l'exception d'Anvers et de Bruxelles. L'augmentation la plus forte a eu lieu en Communauté germanophone, qui est passée de 75 nouveaux cas à 243 en sept jours (+224%). C'est ensuite dans le Luxembourg (+157%), à Namur (+140%) et dans le Hainaut (+134%) que la hausse est la plus marquée.

1,49
Le taux de reproduction du virus s'élève à 1,49 sur l'ensemble du territoire national.

C'est cependant Bruxelles qui compte le plus grand nombre de nouvelles contaminations par rapport à sa population, avec une incidence de 882 cas par 100.000 habitants en 14 jours. Viennent ensuite Liège (854) et le Brabant wallon (809).

Le taux de reproduction augmente

Le rapport de Sciensano précise que le taux de reproduction du virus s'élève à 1,49 sur l'ensemble du territoire national. Cela signifie qu'une personne infectée en contamine en moyenne près d'une et demi et que l'épidémie progresse. Ce taux est cependant plus élevé en Communauté germanophone (1,76), ainsi que dans le Hainaut (1,51) et dans la province de Namur (1,55). C'est à Bruxelles que ce taux est le plus faible, avec une valeur de 1,27.

En moyenne, 44.024 tests ont été réalisés par jour entre le 5 et le 11 octobre. Plus d'un sur dix (11,9%) s'est révélé positif à l'échelle nationale. Ce taux est largement plus élevé à Bruxelles (19,2%) et dans plusieurs provinces wallonnes. Il s'élève à 14,5% en Communauté germanophone.

La famille et l'école, sources principales de contamination

L'Agence pour une vie de qualité (Aviq) analyse les clusters de Covid-19 en Wallonie depuis le mois d'août et il apparaît que c'est dans le foyer familial que le virus se transmet principalement. La récolte des informations de ce type est une première en Belgique et demeure très importante pour la suite. L'Aviq, un organisme d'intérêt public autonome gérant les compétences de la santé et du bien-être en Wallonie, fait part des premiers résultats de la gestion et de l'analyse des clusters.

46%
46% des contaminations au coronavirus proviennent des écoles.

"Concrètement, 2.597 clusters familiaux et 481 clusters collectivités ont été recensés", rapporte Matthieu Henroteaux, chargé des relations avec la presse au sein de l'Aviq. Il apparaît donc que c'est dans le foyer familial que le virus se transmet principalement. Et pour ce qui concerne les collectivités, les chiffres enregistrés par le suivi des contacts montrent que c'est à l'école que les contaminations sont les plus importantes.

La répartition des clusters hors foyer familial se décline de la façon suivante:

  • 46% des contaminations proviennent des écoles;
  • 25% appartiennent à la catégorie "autres" (dont l'Horeca fait partie);
  • 18% viennent des écoles supérieures;
  • 9% des entreprises;
  • 2% sont issus des milieux d'accueil de la petite enfance. 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité