Publicité
Publicité

Que faire du vaccin de CureVac, efficace à seulement 48%?

CureVac a signé un important contrat de commande avec la Commission européenne portant sur l'achat de 405 millions de doses de son vaccin. ©AFP

Le vaccin de CureVac n'est efficace qu'à 48%. Sera-t-il quand même mis sur le marché européen? C'est à l'Agence européenne du médicament d'en décider.

Des résultats intermédiaires avaient déjà donné le ton, avec une efficacité annoncée du vaccin CureVac à 47%. Les résultats finaux sont à peine meilleurs: le vaccin du laboratoire allemand n'est efficace qu'à 48% pour prévenir le Covid-19.

CureVac indique que la performance de son produit est légèrement meilleure dans la tranche d'âge des 18-60 ans, avec une efficacité de 53%. Au sein de ce groupe, l'effet protecteur contre les formes modérées et graves de la maladie atteint 77% et il est de 100% dans la prévention des hospitalisations et des décès, selon le communiqué. En revanche, "chez les participants âgés de plus de 60 ans, représentant 9% des cas étudiés, les données disponibles n'ont pas permis de déterminer l'efficacité de manière statistiquement claire".

53%
Le vaccin de CureVac est efficace à 48% mais est plus performant dans la tranche d'âge des 18-60 ans, avec une efficacité de 53%

Faible par rapport aux concurrents

Cela paraît faible par rapport aux concurrents déjà sur le marché: les vaccins BioNTech/Pfizer et Moderna, également basés sur le principe de l'ARN messager, affichent une efficacité d'environ 95%. AstraZeneca et Johnson & Johnson se situent entre 60 et 70%.

Le laboratoire allemand met en cause la propagation rapide des nouveaux variants pour justifier cette désillusion. Mais la formulation choisie par CureVac, notamment son dosage plus faible de 12 microgrammes, pourrait aussi être un facteur. CureVac travaille avec un ARN messager à la structure différente des produits de BioNTech/Pfizer et Moderna.

405 millions
L'Union européenne a signé un contrat avec CureVac pour acheter 405 millions de doses de son vaccin

Que faire de ce vaccin?

CureVac avait signé un important contrat de commande avec la Commission européenne portant sur l'achat de 405 millions de doses. C'est à l'Agence européenne des médicaments (EMA), qui a déjà engagé une procédure d'examen en continu du vaccin, de donner son feu vert ou non à sa mise sur le marché.

CureVac met en avant "une contribution précieuse à la santé publique" de son vaccin, "en protégeant totalement les participants à l'étude âgés de 18 à 60 ans contre l'hospitalisation ou le décès, et avec un taux d'efficacité de 77% contre la progression modérée et grave de la maladie", selon son PDG Franz-Werner Haas. La société va détailler ses résultats et ses projets pour ce vaccin.

Allié au britannique GSK, CureVac développe aussi des vaccins de seconde génération, prenant en compte les variants, mais dont la mise au point est moins avancée. Mais ces résultats très mitigés pour son vaccin anti-covid sont, en tout cas, un coup dur pour cette entreprise pionnière dans la technologie de l'ARN messager. À l'annonce des résultats intermédiaires, le cours de bourse avait chuté.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité