Quels magasins sont fermés?

©AFP

Banques, commerces, grande distribution, faisons le point sur les enseignes ayant annoncé une fermeture complète de leurs portes, et sur celles qui s'adaptent différemment.

En ces temps de crise, les annonces de fermetures complètes ou partielles d'enseignes pleuvent. Dans l'attente de l'annonce éventuelle d'un confinement total pour l'ensemble du territoire, voici une liste exhaustive des annonces de magasins, agences et autres enseignes. Rappelons que, jusqu’ici, les enseignes non alimentaires, vendant des produits non indispensables, ne sont autorisées à ouvrir qu’en semaine.

Cet article est régulièrement mis à jour.

Ce qui est fermé complètement

  • Sibelga: les bureaux d'accueil permettant les recharges de cartes de compteur à budget sont fermés. Les interventions urgentes chez les clients sont maintenues.
  • Onem: les services de l’Office National de l'Emploi (ONEM) seront fermés au public jusqu'au 03 avril inclus. L'Onem assure rester disponible par téléphone et par mail. Les bureaux du Forem et d'Actiris sont fermés.
  • Proximus: les points de ventes physiques sont fermés jusqu'à nouvel ordre.
  • Orange (télécom)
  • JBC (mode)
  • Maniet et Luxus (chaussures)
  • Abercrombie (mode)
  • Exki (alimentation)
  • Le Pain Quotidien (alimentation)
  • Torfs (chaussures)
  • Extra (produits non alimentaires)
  • Les magasins non alimentaires du groupe Colruyt (Dreamland, Dreambaby et Fiets !)
  • Delvaux (maroquinerie)
  • De Kringwinkel (seconde main)
  • Filigranes (librairie): fermeture dès le mercredi 18 mars. Les services de livraisons à domicile annoncés sont postposés.
  • Galleria Inno (mode)
  • Les Petits Riens (seconde main)
  • Oxfam (commerce équitable)
  • Jules (mode)
  • Cameleon (mode)

Ce qui est physiquement fermé (avec maintien des ventes en ligne)

  • Mediamarkt: la direction a décidé de fermer temporairement les magasins dès ce mardi. Les achats en ligne restent néanmoins possibles et les livraisons restent garanties.
  • Fnac et Vanden Borre: le groupe Fnac Vanden Borre a décidé de fermer temporairement les magasins Fnac et Vanden Borre dès ce mardi aussi. Les clients des deux enseignes sont invités à continuer leurs achats sur les sites en ligne et seront livrés à domicile.
  • Decathlon: tous les magasins Decathlon sont fermés depuis lundi, mais les commandes en ligne sont maintenues.
  • Krëfel (electroménager)
  • Ikea (mobilier)
  • Maisons du Monde (mobilier)
  • Ava (papeterie)
  • Yves Rocher (produits de beauté)
  • Kruidvat (produits de beauté)
  • Standaard Boekhandel et Club (librairie)
  • Brantano (chaussures)
  • Go Sport (articles de sport)
  • Planet Parfum (parfumerie)
  • Ici Paris XL (parfumerie)
  • Trakks (articles de sport)
  • Le Roi du Matelas (literie)
  • Promod (mode)
  • Etam (lingerie)
  • Veritas (accessoires de mode)
  • Springfield (mode)
  • Maxitoys (jouets)
  • We (mode)
  • H&M (mode)

Ce qui reste ouvert mais avec certaines limitations

À partir du mercredi 18 mars, Comeos, la fédération du commerce et des services en Belgique, impose aux clients des supermarchés de faire leurs courses seuls "autant que possible". Ils devront garder une distance d'un mètre entre eux et les enseignes se voient conseiller de respecter une limitation d'une personne par 10 m² dans leurs magasins. Les paiements en cash seront bannis. 

  • Delhaize: le groupe Delhaize donne la priorité aux plus de 65 ans entre 8h et 9h depuis ce mardi. La chaîne de supermarchés n'autorise qu'un client par 15 mètres carrés et, par conséquent, introduit un nombre maximal de clients au même moment dans le magasin. Un maximum absolu de 150 personnes est fixé pour les plus grands magasins.
  • Aldi: le groupe permet aux gérants de ses enseignes de décider de ne laisser entrer que 50 clients à la fois dans ses magasins.
  • Les agences bancaires: Febelfin, la fédération sectorielle des banques belges, annonce que les agences ne recevront plus leurs clients que sur rendez-vous à partir de ce mercredi. L'organisation demande dès lors aux clients d'effectuer toutes leurs opérations quotidiennes en ligne ou via leur smartphone et de ne se rendre au comptoir de leur établissement "qu'en cas d'affaires très urgentes".
  • Colruyt: en plus des mesures imposées par Comeos, les supermarchés ne prépareront plus de commandes Collect&Go jusqu'à nouvel ordre. 
  • Rob: l'épicerie fine de Woluwé-Saint-Pierre reste ouverte mais le magasin en ligne n'est plus accessible jusqu'à nouvel ordre.
  • Carrefour: Carrefour annonce le renforcement de ses règles en magasin. Ces nouvelles mesures, qui comprennent notamment l’installation de dispositifs d’écrans plastiques transparents aux caisses, viennent s’ajouter aux consignes déjà instaurées dans les magasins.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité