Rue de la Loi, à Bruxelles, piste cyclable de la discorde

©Kristof Vadino

La création d'une piste cyclable au détriment d'une bande de circulation automobile rue de la Loi, à Bruxelles, a fait polémique, ce mardi.

La ministre bruxelloise de la Mobilité, Elke Van den Brandt (Groen), a salué les "héros de la nuit" qui l'ont peinte. "Un rééquilibrage nécessaire", a-t-elle justifié. 

Pointant l'absence d'alternative crédible pour les navetteurs et une hausse prévisible des embouteillages, le président du MR, Georges-Louis Bouchez, a fustigé "le dogmatisme et l'impréparation", qui "seront les fossoyeurs de Bruxelles". 

Theo Francken (N-VA) y est allé d'un "bye bye Belgium", voyant dans cette piste combinée au "télétravail et une plus grande décentralisation", l'occasion de prendre ses distances... 

Lire également

Publicité
Publicité