Sanofi vise une approbation de son candidat-vaccin au quatrième trimestre

Une étude de phase 3 du candidat vaccin anti-covid de Sanofi devrait démarrer dans les prochaines semaines. ©REUTERS

Sanofi a publié des résultats positifs d'un essai clinique sur son principal candidat vaccin contre le Covid-19, développé avec le britannique GSK.

Les résultats intermédiaires de l'essai clinique de phase 2 du candidat vaccin contre le Covid-19 montrent que son administration a "induit la production de concentrations élevées d'anticorps neutralisants chez les adultes, toutes tranches d'âge confondues, à des niveaux comparables à ceux observés chez des personnes qui s'étaient rétablies d'une infection" covid, détaille le laboratoire français Sanofi dans un communiqué ce lundi.

Le vaccin devrait être approuvé au quatrième trimestre de 2021, sous réserve de résultats positifs de phase 3 et des évaluations réglementaires, souligne Sanofi.

Une étude de phase 3, la toute dernière sur l'homme avant la potentielle autorisation de ce vaccin à base de protéine recombinante, devrait démarrer dans les prochaines semaines, précise Sanofi, qui lancera la production en parallèle.

Cette étude évaluera deux formulations du vaccin, en particulier contre les variants de Wuhan et d'Afrique du Sud, précise le groupe. Durant la phase 2 des essais, le candidat-vaccin n'a été testé que sur le variant de Wuhan.

Le vaccin devrait être approuvé au quatrième trimestre de 2021, sous réserve de résultats positifs de phase 3 et des évaluations réglementaires, souligne Sanofi.

Soulagement

L'annonce de ce lundi constitue un soulagement pour Sanofi et GSK, qui ont subi, en décembre, un revers dans le développement de leur vaccin candidat contre le Covid-19. À l'époque, leur candidat-vaccin avait notamment montré des résultats préliminaires insatisfaisants chez les personnes âgées, qui avaient occasionné plusieurs mois de retard dans leur course au vaccin anti-covid.

GSK produit à Wavre des doses d’adjuvant pour différents candidats vaccins contre le nouveau coronavirus, dont celui de Sanofi.

Sanofi développe également un candidat-vaccin à ARN messager en partenariat avec Translate Bio.

Vaccination de rappel

Les deux entreprises ont, parallèlement, l'intention de mener des études sur la vaccination de rappel, avec différentes formulations de manière à déterminer si l'administration d'une dose plus faible du vaccin génère une forte réponse immunitaire de rappel, quelle que soit la technologie du vaccin reçu initialement.

Outre ce vaccin, qui utilise une technologie classique, Sanofi développe également un candidat vaccin à ARN messager en partenariat avec Translate Bio. Il a lancé en mars la première phase des essais cliniques.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité