Le vélo sans masque à Bruxelles, c'est finalement permis

Le port du masque n’est plus obligatoire pour les cyclistes sur la voie publique, si les distances sociales peuvent être respectées. ©BELGA

Le port du masque est obligatoire à Bruxelles depuis mercredi matin. Mais ce vendredi, changement important pour les cyclistes: ils peuvent rouler sans masque, à certaines conditions.

À partir de ce mercredi, le port du masque est obligatoire dans tout Bruxelles, dans les 19 communes. Oui, il fait très chaud, ce sera difficile par cette canicule, mais le masque participe, avec les gestes barrière et d'hygiène, à la stratégie pour lutter contre la propagation du Covid-19. Que devez-vous savoir pour vous plier à cette nouvelle règle?

Le masque à Bruxelles, c'est obligatoire pour qui? Pour tout le monde, à partir de 12 ans.

Y a-t-il des exceptions? Oui. Vous ne devez pas porter le masque si vous faites du sport. Vous marchez? Portez le masque! Vous faites votre jogging? Ce n'est pas obligatoire. Ça ne l'est pas non plus si vous effectuez un travail physique intensif sur la voie publique. Les personnes ayant un handicap qui ne leur permet pas le port d'un masque ou d'un écran facial sont aussi exemptées.

54,4 cas
par 100.000 habitants
On recense 54,4 nouveaux cas de Covid-19 par 100.000 habitants dans la région bruxelloise. Mardi, cette valeur était encore à 47,1.

Où dois-je porter un masque? Dans les espaces publics et les lieux privés accessibles au public sur l'ensemble du territoire de la Région. Donc, dès que vous sortez de chez vous, dans toutes les rues, ruelles... Dans les parkings publics, les administrations, les salles de sport sauf pour la pratique... Et dans tous les commerces, gares, transports en commun aussi, comme c'est le cas depuis plusieurs semaines.

©REUTERS

Pourquoi? Il était prévu que cette obligation serait appliquée si le seuil de 50 contaminations quotidiennes pour 100.000 habitants (plus de 600 nouvelles infections par jour sur un périmètre d'environ 1,2 million d'habitants) était dépassé. C'est désormais le cas, d'après Sciensano: du 2 au 8 août, on a recensé dans la capitale 54,4 nouveaux cas de Covid-19 par 100.000 habitants. Mardi, cette valeur était encore à 47,1.

Quid du vélo? Mercredi, il était prévu que seuls les cyclistes en course officielle pouvait s'abstenir de porter le masque. Changement ce vendredi, sous la pression d'associations. Le port du masque n’est pas obligatoire pour les cyclistes sur la voie publique, si les distances sociales peuvent être respectées. Chaque cycliste doit en permanence disposer d’un masque à portée de main et le porter si la situation le nécessite.

Les trottinettes sont-elles concernés? Comme pour le vélo, il ne faut pas porter son masque sur la voie publique si la distanciation peut être tenue.

Je suis seul en rue... L'obligation vaut aussi.

Je souhaite manger ou boire en rue.  Le masque peut être ôté le temps nécessaire à la consommation.

Qu'est-ce que je risque si je ne porte pas mon masque? Les contrôles vont être intensifiés. Vous serez rappelé à l'ordre par la police, dans le cadre d'une première phase préventive. Ensuite? Une amende de 250 euros est prévue en cas de non-respect de l'obligation.

©AFP

Je souhaite m'asseoir seul sous un arbre, dans un parc. Vous ne devez pas porter de masque, mais n'oubliez pas la distanciation sociale.

Et dans les communes peu impactées? Certaines communes, globalement celles du nord de la capitale, sont beaucoup plus touchées que d'autres. Néanmoins, l'obligation vaut pour tout le territoire régional.

Le seuil des 50 cas pour 100.000 habitants est dépassé

Mon voisin ne porte pas de masque... Peut-être n'est-il pas au courant? Cette mesure a été annoncée ce mercredi avant 7h du matin par le ministre-président de la Région, Rudi Vervoort. La Région compte sur la presse et les réseaux sociaux pour avertir la population. Également sur la Stib, qui va adapter ses messages dans les stations et transports. Les 19 communes bruxelloises doivent relayer l'information auprès des associations de terrain pour sensibiliser le public. Dans certains endroits, des voitures passent en diffusant le message en plusieurs langues.

Le masque suffit-il? Le port du masque ne dispense pas des autres mesures! Et la hausse des cas étant localisée dans certains clusters, le tracing reste primordial pour freiner la propagation du Covid-19.

©REUTERS

Lire également

Publicité
Publicité