Publicité
Publicité
Publicité

Une "catastrophe, pire que le lockdown" pour l'horeca

Le secteur de l'horeca s'inquiète de la fermeture des établissements exigée jusqu'au 3 avril. Une perte de 800 millions d'euros pour le secteur est évoquée. Les différentes organisations appellent le gouvernement à prendre des mesures pour soutenir les patrons des bars, cafés, restaurants... Une réunion est prévue ce vendredi avec le ministre Ducarme.