1. Dossiers
  2. Coronavirus
live

Une entreprise belge sur 10 rapporte un risque de faillite "probable" ou "très probable"

L'économie belge semble se redresser progressivement, relève ce vendredi l'Economic Risk Management Group (ERMG) sur base d'une enquête menée auprès d'entreprises et d'indépendants. Ainsi, 9% des entreprises interrogées rapportent un risque faillite "probable" ou "très probable".
  • Ce qu'il faut retenir de la journée

    Les activités nautiques à caractère sportif seront autorisées à partir de ce lundi. Les activités nautiques suivantes sont considérées par le Service public de Wallonie comme étant à caractère sportif: le kayak, le canoë, l'aviron, le stand-up paddle, la voile, le ski nautique, le téléski, le jet-ski, la pêche embarquée, la plongée, la natation et la planche à voile. "Pendant la phase 1a, du 4 au 10 mai, seules les personnes qui sont en possession du matériel adéquat, soit dans le cadre d'une affiliation à un club reconnu ou parce qu'elles en sont propriétaires, pourront pratiquer ces activités", précise le SPW. Une disposition qui exclut la location de matériel et donc la reprise des activités touristiques.

     L'économie belge semble se redresser progressivement, relève ce vendredi l'Economic Risk Management Group (ERMG) sur base d'une enquête menée auprès d'entreprises et d'indépendants. Toutefois, cette amélioration reste marginale. Ainsi, 9% des entreprises interrogées rapportent un risque faillite "probable" ou "très probable". Elles sont 30% dans cette situation dans le secteur des "arts, spectacles et services récréatifs".

    ► Le bilan belge du jour: Le nombre de cas sur notre territoire continue à augmenter, selon les autorités sanitaires, alors que celui des nouvelles hospitalisations se stabilise. 152 personnes ont été hospitalisées et 316 patients ont quitté l'hôpital. 7.703 décès au total ont été rapportés en Belgique, soit une augmentation de 130 décès en un jour. À lire | Le bilan sanitaire 

    ► Comment vos magasins vont-ils vous accueillir le 11 mai? Les magasins non alimentaires devraient rouvrir leurs portes le 11 mai. Il n'y a pas encore de mesures claires quant à la gestion du flux de personnes dans les shoppings et rues commerçantes... Mais une chose est certaine, cela ne se fera pas dans l'anarchie et ne permettra nullement aux Belges de s'adonner au "shopping-loisir".

     Dois-je renoncer à mes vacances d'été à l'étranger? Des consultations sont en cours au niveau européen pour envisager un test du vacancier avant son départ. Dans certains pays, on affirme déjà que la possession de ce passeport sanitaire sera nécessaire pour franchir les frontières.

    En France, le nombre de décès lié au coronavirus s'est élevé à 218 au cours des dernières 24 heures. Les services de réanimation affichent de nouveau un solde négatif de 144 patients par rapport à la veille. De son côté, le Royaume-Uni a recensé ce vendredi 739 décès supplémentaires dus au coronavirus, marquant une recrudescence par rapport à la veille et portant le bilan total à 27.510 dans le pays, le deuxième le plus touché en Europe.

    ► La compagnie irlandaise à bas coût Ryanair annonce qu'elle va supprimer jusqu'à 3.000 emplois, principalement parmi les pilotes et le personnel navigant, en raison de la paralysie du transport aérien en pleine pandémie de coronavirus.

    ► Les supermarchés pourront à nouveau faire des réductions et des actions de promotion à partir du 4 mai.

     Le nombre d'accidents de vélo en Belgique a diminué de 56% pendant la période de confinement, selon les chiffres de la police publiés par l'institut Vias pour la sécurité routière vendredi. Le nombre de morts et de blessés dans les accidents a diminué de 28%.

     Les autorités sanitaires mondiales, sévèrement critiquées par les États-Unis pour ne pas avoir immédiatement saisi la gravité du nouveau coronavirus, ont demandé au gouvernement chinois de les inviter à participer aux enquêtes sur les origines animales du virus.

  • Le virologue Marc Van Ranst craint la phase de réouverture des magasins le 11 mai

    Le virologue Marc Van Ranst s'est dit confiant au micro de VTM News quant à l'application de la première phase du déconfinement le 4 mai, mais il a par ailleurs exprimé ses craintes pour la deuxième phase du 11 mai, lorsque les magasins seront autorisés à rouvrir. Il appelle la population à ne pas prendre d'assaut en masse les magasins.

    Le virologue rappelle la nécessité de continuer à penser à la distanciation sociale. "Nous devons continuer à insister sur le fait que garder nos distances reste plus que nécessaire", souligne-t-il.

  • 140.096
    morts
    Avec un total de 140.096 morts (pour 1.495.293 cas), l'Europe est le continent le plus durement touché par la pandémie de Covid-19, qui a tué 234.987 personnes dans le monde. L'Italie (28.236 morts) et le Royaume-Uni (27.510) sont les pays européens les plus atteints, suivis de l'Espagne (24.824) et de la France (24.594).

  • L'Irlande prolonge le confinement jusqu'au 18 mai

    L'Irlande a décidé de prolonger jusqu'au 18 mai le confinement décrété pour freiner la propagation du coronavirus, qui a fait 1.265 morts et contaminé officiellement près de 21.000 personnes dans le pays, a annoncé ce vendredi le Premier ministre Leo Varadkar.

    "Nous avons besoin de deux semaines supplémentaires de restrictions strictes pour affaiblir davantage le virus", a déclaré M. Varadkar dans une adresse télévisée. Le confinement, entré en vigueur le 28 mars, devait expirer mardi.

  • 218 décès en 24h en France, 141 patients de moins en réanimation

    Le nombre de décès lié au coronavirus s'est élevé à 218 au cours des dernières 24 heures. Les services de réanimation affichent de nouveau un solde négatif de 144 patients par rapport à la veille.

    Un pic avait été atteint le 9 avril avec près de 7.200 patients.

  • Seules les activités nautiques à caractère sportif autorisées dès ce lundi en Wallonie

    Les activités nautiques à caractère sportif seront autorisées à partir de ce lundi. Les activités nautiques suivantes sont considérées par le Service public de Wallonie comme étant à caractère sportif: le kayak, le canoë, l'aviron, le stand-up paddle, la voile, le ski nautique, le téléski, le jet-ski, la pêche embarquée, la plongée, la natation et la planche à voile.

    "Pendant la phase 1a, du 4 au 10 mai, seules les personnes qui sont en possession du matériel adéquat, soit dans le cadre d'une affiliation à un club reconnu ou parce qu'elles en sont propriétaires, pourront pratiquer ces activités", précise le SPW. "Cette disposition, conforme aux mesures édictées par le Conseil national de Sécurité, exclut de facto la location de matériel et, par-là, la reprise de certaines activités touristiques en lien avec l'eau."

    La navigation de plaisance, c'est-à-dire à bord d'une embarcation utilisée à des fins de loisirs et non de sport, sera limitée. Le propriétaire du bateau de plaisance pourra accéder aux lieux d'amarrage et à l'infrastructure d'accueil du réseau navigable. Une courte navigation sur le bief d'amarrage sera permise, sans passage aux écluses. Le franchissement des écluses reste en effet réservé aux seuls bateaux marchands, selon les horaires de manœuvre habituels. Le SPW Mobilité et Infrastructures a adressé une communication en ce sens à l'ensemble des gestionnaires de port de plaisance et de club nautique.

  • La Flandre investit dans 1.000 ordinateurs portables pour les nouveaux arrivants

    Pour donner aux nouveaux arrivants la possibilité de suivre leurs cours d'intégration par voie numérique, le ministre flamand de l'Intégration Bart Somers (Open Vld) a annoncé qu'il accordera une subvention de 250.000 euros à l'Agence pour l'intégration et l'insertion (Agentschap Integratie en Inburgering) pour l'achat de 1.000 ordinateurs portables et des logiciels d'accompagnement.

    La crise provoquée par l'épidémie du coronavirus a entrainé la nécessité d'une numérisation de la politique d'intégration flamande. Comme les leçons classiques d'intégration civique ne sont pas possibles actuellement, ces leçons seront données autant que possible sous forme numérique. Mais comme tous les nouveaux arrivants ne possèdent pas un ordinateur portable, une tablette ou un smartphone, le ministre flamand de l'Intégration, Bart Somers, prévoit d'investir dans 1.000 Chromebooks. Il s'agit d'ordinateurs portables simples et rapides qui sont utilisés dans le monde entier dans le cadre scolaire.

  • 739 décès supplémentaires au Royaume-Uni, total de 27.510

    Le Royaume-Uni a recensé vendredi 739 décès supplémentaires dus au coronavirus, marquant une recrudescence par rapport à la veille et portant le bilan total à 27.510 dans le pays, le deuxième le plus touché en Europe.

     Le gouvernement s'est par contre félicité d'avoir dépassé in extremis son objectif de procéder à 100.000 dépistages par jour à la fin avril, pilier de sa stratégie de lutte contre le coronavirus.

  • 30% des entreprises actives dans les arts et spectacles annoncent un risque de faillite

    L'économie belge semble se redresser progressivement, relève ce vendredi l'Economic Risk Management Group (ERMG) sur base d'une enquête menée auprès d'entreprises et d'indépendants. Toutefois, cette amélioration reste marginale. Ainsi, 9% des entreprises interrogées rapportent un risque faillite "probable" ou "très probable". Elles sont 30% dans cette situation dans le secteur des "arts, spectacles et services récréatifs".

    Pour la cinquième semaine consécutive, une enquête a été réalisée par plusieurs fédérations d'entreprises et d'indépendants (Beci, SNI, Unizo, UWE et Voka). Coordonnée par la Banque Nationale de Belgique (BNB) et par la Fédération des Entreprises de Belgique (FEB), celle-ci a pour objectif d'évaluer, de semaine en semaine, l'incidence de la crise du coronavirus sur l'activité économique. Au total, 4.208 entreprises et indépendants ont répondu à l'enquête de cette semaine. Les entreprises interrogées continuent d'indiquer une baisse significative de leurs ventes en comparaison avec la période d'avant la crise.

    En tenant compte de la taille des entreprises et du poids des secteurs dans la valeur ajoutée belge, la réduction moyenne du chiffre d'affaires indiquée par les entreprises interrogées atteint 31%, soit un résultat légèrement meilleur que celui observé dans l'enquête précédente (-33%). Il s'agit de la troisième semaine d'amélioration consécutive. Par ailleurs, 34% des chefs d'entreprise ayant répondu à l'enquête déclarent rencontrer des problèmes de liquidité, contre 38% en moyenne sur les semaines précédentes.

    Malgré cette légère amélioration, un tiers des entreprises interrogées estiment n'avoir des liquidités suffisantes que pour tenir trois mois au maximum. Le risque de faillite indiqué par les entreprises interrogées a ainsi légèrement augmenté cette semaine. La proportion d'entreprises rapportant une faillite "probable" ou "très probable" atteint 9 %, contre 7 % en moyenne sur les quatre semaines précédentes. Dans le secteur des "arts, spectacles et services récréatifs", 30% des répondants évoquent une faillite probable ou très probable.

  • Saisie de 5.000 masques chirurgicaux mis illégalement en vente à Tubize

    Une saisie de 5.000 masques chirurgicaux mis illégalement en vente a été opérée jeudi à Tubize, a-t-on appris vendredi auprès du parquet du Brabant wallon. Des policiers de la zone de l'Ouest brabançon et des agents du Service public fédéral Economie ont mené une enquête conjointe, relative à la vente de divers objets, dont des masques chirurgicaux, sur le réseau social Facebook.

  • Une nouvelle plate-forme du Programme alimentaire mondial (PAM) à l'aéroport de Liège

    Le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations unies vient de lancer un nouveau réseau de plates-formes logistiques mondiales qui assurera la livraison de matériel médical et humanitaire vital destiné aux pays en développement, annonce-t-il vendredi dans un communiqué.

    L'un des hubs de ce réseau est situé à Liège. Le PAM est en train de déployer un réseau de liaisons aériennes visant à expédier le matériel médical et humanitaire essentiel et de transporter le personnel de santé au plus près de la pandémie, là où il est indispensable, ajoute l'institution onusienne.

  • Les loueurs de kayaks resteront fermés lundi

    Les loueurs de kayaks ne reprendront pas leur activité lundi, annonce Stéphane Marin, président Fédération des Loueurs de Kayaks (FLK), vendredi à Belga. "Nous sommes considérés comme attraction touristique et non comme loueurs de matériel sportif. Dès lors, seuls ceux qui disposent de leur propre kayak sont autorisés", précise-t-il.

    À l'issue du Conseil National de Sécurité du 24 avril dernier, Sophie Wilmès avait annoncé la reprise dès le lundi 4 mai des activités sportives en plein air où les règles de distanciation sociale pouvaient être respectées. La Première ministre avait notamment cité le kayak, suscitant de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux. Toutefois, la reprise de l'activité de location n'est pas à l'ordre du jour, a détaillé la FLK.

  • Le nombre d'accident de vélo a diminué de 56% durant le confinement

    Le nombre d'accidents de vélo en Belgique a diminué de 56% pendant la période de confinement, selon les chiffres de la police publiés par l'institut Vias pour la sécurité routière vendredi. Le nombre de morts et de blessés dans les accidents a diminué de 28%. Une enquête précédente de Vias avait révélé que le nombre total d'accidents avec blessures avait diminué de 70%. La baisse parmi les cyclistes est donc moins prononcée.

  • Les réseaux sociaux, au coeur de la lutte de l'OMS contre les idées reçues sur le Covid-19

    L'Organisation mondiale de la santé a indiqué vendredi qu'elle travaillait avec les réseaux sociaux afin de lutter contre les idées fausses qui entourent la maladie Covid-19, y compris via les applications les plus populaires chez les jeunes. "Nous combattons la désinformation tous les jours", a affirmé Andy Pattison, un responsable de l'OMS, au cours d'une conférence de presse virtuelle à Genève.

    Sur les réseaux sociaux, "les fausses histoires circulent plus rapidement que la vérité", a-t-il dit. Sur son site internet, l'OMS a créé une section - "En finir avec les idées reçues" - visant à déconstruire les fausses nouvelles, mythes et rumeurs qui circulent bien souvent sur les réseaux sociaux.

  • La commune de Woluwe-Saint-Pierre fournira des masques à ses habitants

    La commune bruxelloise de Woluwe-Saint-Pierre annonce vendredi qu'elle fournira gratuitement un masque à tous ses habitants âgés de plus de 12 ans, annonce-t-elle dans un communiqué. Un appel aux dons en tissu et à la confection de masques avait été lancé par la commune le 8 avril dernier. µ

    "Une initiative qui nous a permis de récolter plusieurs centaines de masques en tissu auprès de bénévoles et de volontaires qui ont travaillé sans relâche. Ces masques sont prioritairement distribués aux aînés et aux personnes au système immunitaire plus faible", explique Carine Kolchory, échevine en charge de la santé et des Affaires sociales..

  • Pour Ecolo, la crise met en avant des femmes au métier trop peu valorisé

    Ecolo a voulu profiter vendredi de la Fête du travail pour mettre à l'honneur les femmes, largement majoritaires dans certains métiers en première ligne la crise du coronavirus comme les infirmières ou les aides soignantes. Il réclame qu'ils soient revalorisés et leurs effectifs augmentés.

    "Nous constatons depuis le début de cette crise que, si le coronavirus touche tout le monde, ses conséquences ne sont pas les mêmes selon qu'on soit un homme ou une femme, notamment en termes de charge familiale, de fragilité socio-économique ou de violence intrafamiliale. Nous voulons un nouveau contrat social à la hauteur de ce que les femmes accomplissent, et nous voulons également que ces métiers essentiels soient valorisés à leur juste valeur. Cette crise doit marquer un tournant à cet égard", ont expliqué les co-présidents Rajae Maouane et Jean-Marc Nollet.

  • Petit rappel des mesures qui changent à partir du 4 mai

    Les entreprises redémarrent progressivement

    • Le télétravail reste la norme
    • Si le télétravail n'est pas possible, suivez les conseils du guide "Travailler en sécurité. Guide générique pour lutter contre la propagation du Covid-19 au travail"

    Les transports publics reprennent leur rythme de croisière. Vous prenez le bus ou le train: 

    • si vous n'avez pas votre propre moyen de transport 
    • de préférence en dehors des heures de pointes 
    • portant un masque buccal

    Les magasins de tissu peuvent ouvrir.

    Les hôpitaux élargissent l'accès de santé généraux et spécialisés graduellement et en toute sécurité.

  • Les conseils du Centre de Crise

  • Les sessions du tribunal de la jeunesse néerlandophone de Bruxelles reprendront le 4 mai

    Pour le tribunal de première instance néerlandophone de Bruxelles, la magistrate de presse Anouk Devenyns a expliqué vendredi que les audiences de la section jeunesse reprendront leurs cours normal à partir du 4 mai et non le 11, comme indiqué précédemment. "Le tribunal de la famille, qui a continué à traiter les affaires urgentes, travaillera également de manière plus intensive à partir du 18 mai, tout comme les tribunaux civils et correctionnels", selon elle.

    "Pour ces derniers, les cas sans détenus seront progressivement traités à nouveau. Bien entendu, nous nous concertons régulièrement avec le tribunal de première instance francophone de Bruxelles et prenons les précautions nécessaires pour que tous les dossiers soient traités de la manière la plus sûre possible".

  • La police des Fourons a renvoyé en avril 224 personnes vers les Pays-Bas

    La police locale des Fourons, commune frontalière des Pays-Bas, a, lors de ses contrôles menés au mois d'avril, renvoyé 224 personnes vers les Pays-Bas. Les policiers ont également contraints 113 personnes à rebrousser chemin vers la Belgique. Au total, 11.493 véhicules et 11.771 personnes ont été contrôlées à la frontière.

  • Moins de 100 décès en 24 heures aux Pays-Bas

    Les Pays-Bas ont enregistré 98 nouveaux décès dus au coronavirus ces dernières 24 heures, a indiqué vendredi l'Institut royal pour la santé publique et l'Environnement (RIVM). Un total de 4.893 de personnes ont ainsi déjà été emportées par la maladie aux Pays-Bas. En 24 heures, 85 nouvelles hospitalisations ont également été comptabilisées, portant ainsi leur nombre à 10.854. Par ailleurs, 475 personnes ont été testées positives, pour un total de 39.791.

  • Le monde d'après le coronavirus ne pourra être celui d'avant, avertissent les socialistes

    La crise du coronavirus ne peut être une parenthèse, ont averti vendredi les dirigeants du PS, de Solidaris et de la FGTB à l'occasion du 1er mai célébré cette année sur les réseaux sociaux. Les socialistes ont réclamé la revalorisation de toute une série de métiers dont la pandémie a montré qu'ils étaient indispensables et rappelé à quel point aussi bien la sécurité sociale que les services publics avaient empêché la société de sombrer.

    "Le monde d'après ne peut être la réplique du monde d'avant."
    Paul Magnette
    Président du PS

  • Les supermarchés pourront de nouveau faire des réductions

    Les supermarchés pourront à nouveau faire des réductions et des actions de promotion à partir du 4 mai. L'interdiction qui se trouvait dans les arrêtés ministériels de crise a été retirée dans la nouvelle version publiée jeudi soir au Moniteur belge. La ministre de l'Économie Nathalie Muylle avait déjà indiqué cette semaine qu'elle proposerait au gouvernement de retirer cette mesure imposée au début du confinement afin d'éviter le surstockage par les particuliers.

  • Bouchez propose un "pacte pour une société nouvelle" et moins de ministres de la Santé

    Le MR travaille à l'élaboration d'un "pacte pour une société nouvelle" post-crise du coronavirus qui doit englober l'ensemble des entités fédérées et le pouvoir fédéral, a affirmé, ce vendredi, le président du Mouvement Réformateur, Georges-Louis Bouchez, tout en plaidant pour un État fédéral "efficace" et pour une réduction du nombre de ministres responsables des questions de santé au sud du pays.

    "Ce pacte contiendra le plan de relance bien évidemment mais nous ne devons pas nous limiter à redémarrer notre économie. Nous devons réformer notre approche du secteur culturel, de l'enseignement, de la place de la famille, de l'équilibre entre vie privée et professionnelle", a-t-il affirmé lors du "premier congrès virtuel" de l'histoire du MR, ce dernier célébrant chaque 1er mai la Fête du travail libérale, et le faisant cette année dans un contexte de grave crise sanitaire.

  • L'escalade en plein air restera interdite lors de la phase 1 du déconfinement

    La pratique de l'escalade en plein air restera interdite lors de l'entame de la phase 1 du déconfinement, lundi. "Des modalités pour une ouverture progressive et contrôlée à partir de la phase 2 sont à l'étude et seront soumises à la ministre des sports", a écrit le Club Alpin Belge dans un communiqué vendredi. 

  • Les commerçants vendront bientôt des masques de protection

    À la demande du gouvernement, Comeos doit analyser la manière de distribuer des masques de protection à la population. Le gouvernement en offrira gratuitement aux pharmacies. Il y aura un nombre limité de masques gratuits par ménage.

    Mais d'autres masques seront payants. Ils seront donc proposés à la vente dans les magasins et les supermarchés, avec l'intention de les mettre à disposition de la population dès que possible. Les masques seront sûrement proposés à un taux de TVA de 6%, à la demande de Comeos. Les recettes seront redistribuées à des oeuvres de bienfaisance.  

  • Le bilan belge des dernières 24 heures

    49.032
    Cas confirmés en Belgique
    Le jeudi 30 avril, 513 nouveaux cas ont été rapportés. 329 patients résident en Flandre, 146 en Wallonie et 36 à Bruxelles. Nous n’avons pas d’information concernant le lieu de résidence des 2 dernières personnes. Le nombre total de cas confirmés s’élève à 49.032.

    152 personnes ont été hospitalisées au cours des dernières 24 heures en raison de leur infection au nouveau coronavirus, indiquent les autorités sanitaires dans leur bulletin quotidien, précisant que, dans le même temps, 316 patients ont quitté l'hôpital. Au total, 11.892 patients sont sortis de l’hôpital et ont été déclarés guéris depuis le 15 mars. 

    • Au total, 3.386 lits sont occupés par des personnes atteintes du Covid-19, dont 740 en soins intensifs (-29 en un jour).  

    • 7.703 décès sont à déplorer depuis le début de l'épidémie, soit 130 de plus par rapport au bilan de la veille. Des décès des dernières 24 heures, 47 ont eu lieu à l’hôpital, 83 dans une maison de repos et de soins. Dans ce dernier groupe, 76% ont été confirmés par un test Covid-19.

     

  • Les propriétaires d'une résidence secondaire à nouveau les bienvenus à la Côte dès le 18 mai

    Les bourgmestres des dix communes côtières se sont réunis mercredi afin de préparer un plan de sortie de crise du coronavirus pour le tourisme côtier. La question principale était de savoir comment sauver la saison estivale de manière méthodique tout en respectant les mesures coronavirus. On le sait déjà, ils ne sont pas arrivés à un accord sur le sujet. Il n’y a pas d’unanimité concernant la gestion de l’affluence estivale prévue et, notamment, les touristes d’un jour dont on veut éviter les afflux massifs par beau temps.

    Il a été convenu que chaque commune établira une note dans laquelle elle exposera sa vision des choses et que Westtoer (l’entreprise provinciale autonome pour le tourisme et les loisirs en Flandre Occidentale) rédigera un texte de consensus et délivrera une recommandation générale pour le conseil de sécurité. 

    Les touristes d’un jour ne pourront revenir que quand les établissements horeca auront rouvert leurs portes. “Nous avons entendu dire, de source informelle, que l’on viserait une réouverture fin juin”, nous confie Alex Dewulf, agent immobilier à Knokke.

    Mais il est déjà acquis que:

    • Les propriétaires d'une résidence secondaire seront de nouveau les bienvenus à partir du 18 mai.
    • Les locataires d’une résidence de vacances le seront à partir du 8 juin. 

    (Philippe Coulée)

  • L'OMS appelle la Chine à l'"inviter" pour enquêter sur les origines du virus

    Les autorités sanitaires mondiales, sévèrement critiquées par les États-Unis pour ne pas avoir immédiatement saisi la gravité du nouveau coronavirus, ont demandé au gouvernement chinois de les inviter à participer aux enquêtes sur les origines animales du virus. "L'OMS souhaiterait travailler avec des partenaires internationaux et, à l'invitation du gouvernement chinois, participer à l'enquête sur les origines animales", explique le porte-parole de l'OMS, Tarik Jasarevic, à l'AFP. 

  • La SNCB prend des mesures supplémentaires pour ses voyageurs et son personnel

    La SNCB a pris des mesures supplémentaires pour sensibiliser ses voyageurs et protéger leur santé ainsi que celle du personnel des chemins de fer dans le cadre de la première phase du déconfinement, indique-t-elle ce vendredi. Dans les gares (halls, guichets, automates de vente), des affiches et des autocollants au sol rappellent aux voyageurs de maintenir une distance sociale et de porter un masque, qui sera obligatoire dès lundi pour les personnes de plus de 12 ans. Dans les escaliers et les escalators, les voyageurs sont priés de tenir leur droite et de ne pas se dépasser, rappelle l'entreprise.

    À partir de lundi, la SNCB proposera une offre de trains qui reprendra quasiment dans son entièreté, à l'exception d'une septantaine de trains P circulant depuis et vers Bruxelles et des trains P circulant le mercredi midi et le dimanche soir, et ce avec une composition maximale des trains. L'entreprise souhaite ainsi répondre au mieux tant aux exigences de distanciation sociale qu'aux besoins de déplacement des voyageurs.

  • Port du masque, les erreurs à ne surtout pas commettre [Vidéo]

    Qu’il soit à usage unique ou en tissu, il faut respecter quelques règles simples pour que le masque reste efficace contre le coronavirus. Mode d’emploi.
     

    Le port du masque

      

     

  • Hausse record du nombre de nouveaux cas en Russie

    7.933 nouveaux cas de contamination au coronavirus ont été détectés en Russie, un record en 24 heures depuis le début de l'épidémie sur son territoire. Cela porte le nombre total de cas à 114.431. Le nombre officiel de décès dus au Covid-19 dans le pays s'élève à 1.169, après 96 nouveaux décès enregistrés en une journée, précise la cellule russe de suivi de l'épidémie. 

  • La France plafonne le prix des masques chirurgicaux

    Le gouvernement français a décidé que le prix des masques chirurgicaux utilisés pour se protéger du coronavirus serait plafonné à 95 centimes d'euro l'unité.

    "Le prix maximum de vente aux consommateurs des masques à usage unique (de type chirurgical) est fixé à 95 centimes d’euro toutes taxes comprises l’unité (soit 47,50 euros la boîte de 50 masques)", précise le cabinet de la secrétaire d'État auprès de la ministre de l'Économie Agnès Pannier-Runacher dans un communiqué.

    L'Autorité de la concurrence lancera, dans les prochains jours, plusieurs enquêtes sur le territoire national et sur internet pour voir si la décision est respectée.

  • Ryanair va supprimer jusqu'à 3.000 emplois

    La compagnie irlandaise à bas coût Ryanair annonce qu'elle va supprimer jusqu'à 3.000 emplois, principalement parmi les pilotes et le personnel navigant, en raison de la paralysie du transport aérien en pleine pandémie de coronavirus. Le transporteur aérien irlandais précise, dans un communiqué, que ses vols seront à l'arrêt jusqu'au mois de juillet au moins et qu'il faudra attendre deux ans, soit l'été 2022, pour un retour à la normale.

  • 193 nouveaux décès en Allemagne

    Le nombre de cas de contamination confirmés au coronavirus en Allemagne a grimpé à 160.758, et l'épidémie a désormais causé 6.481 décès dans le pays, montrent les données publiées ce vendredi par l'Institut Robert Koch (RKI) pour les maladies infectieuses.

    Cela représente 1.639 nouveaux cas (contre 1.478 jeudi) et 193 nouveaux décès en l'espace de vingt-quatre heures, contre 173 la veille, d'après le bilan rapporté par le RKI. 

  • Des recettes fiscales en chute libre

    Les recettes fiscales du mois de mars sont remarquablement inférieures à celles de la même période l'année dernière, rapporte la VRT sur base des chiffres du SPF Finances. En mars dernier, les recettes de la TVA étaient inférieures de 60%, soit 1,3 milliard d'euros, à celles du même mois en 2019. La retenue à la source sur les revenus professionnels a également diminué d'un milliard d'euros, soit un tiers de moins que l'année dernière. Jeudi, on avait appris que les paiements anticipés des entreprises avaient également diminué de 30%, ce qui représente environ 2 milliards d'euros de moins.

    Le confinement lié à la crise du coronavirus a débuté à la mi-mars, qui est donc le premier mois au cours duquel l'impact économique des mesures prises a pu être ressenti. Le ministre des Finances Alexander De Croo (Open Vld) n'est pas surpris, mais qualifie tout de même ces chiffres d'"inédits".

    "En fait, on peut comparer cela au moment où une guerre éclaterait. Mais c'est plus ou moins ce que nous avons fait: nous avons forcé presque tout le monde à rester à l'intérieur et nous avons fermé une très grande partie de notre paysage commercial. Si nous parvenons à redémarrer dès lundi et à respecter les règles, l'économie pourrait redémarrer rapidement et il n'y a aucune raison de penser que cela serait structurel."
    Alexander De Croo
    Ministre des Finances

  • Comment vos magasins vont-ils vous accueillir le 11 mai?

    Les magasins non alimentaires devraient rouvrir leurs portes le 11 mai. Il n'y a pas encore de mesures claires quant à la gestion du flux de personnes dans les shoppings et rues commerçantes, comme la rue Neuve par exemple. Mais une chose est certaine, cela ne se fera pas dans l'anarchie et ne permettra nullement aux Belges de s'adonner au "shopping-loisir". 

  • Des doutes sur la saison touristique en France

    Le ministre français de la Santé Olivier Véran a émis des doutes, jeudi soir, sur la possibilité de voir les touristes étrangers affluer en masse en France durant l'été prochain en raison de la pandémie de coronavirus. "Je ne suis pas sûr que cela soit raisonnable de l'anticiper, de l'envisager", a-t-il confié, interrogé sur la chaîne d'information LCI.

    Il s'attend à avoir une vue plus claire sur cette question d'ici la fin mai-début juin. "J'ai quelques doutes quant à la capacité des Européens à quitter en nombre leurs pays pour aller dans un autre pays voisin", a-t-il dit. Si les frontières françaises et celle de l'espace Schengen sont ouvertes, ce n'est pas le cas de celles se trouvant à l'extérieur de cet espace Schengen, a rappelé Olivier Véran.

    Interrogé sur la possibilité de voir des touristes allemands, belges, néerlandais ou anglais affluer vers l'Hexagone cet été, il s'est montré circonspect. "Je ne suis pas sûr qu'il faille s'attendre à ce qu'il y ait des transferts massifs de population au cours du mois de juillet ou du mois d'août à travers les États", a-t-il répondu.

    Le ministre appelle à rester humble et modeste face à un virus "aux multiples facettes qui nous a trompés plusieurs fois". Il a souligné ne pas avoir de réponse définitive mais espère avoir une vue plus claire sur la question d'ici trois-quatre semaines. "Dès qu'on pourra faire repartir la machine touristique, dès que l'on pourra rendre aux Français l'été auquel ils aspirent légitimement, nous le ferons", a assuré Olivier Véran, disant être conscient que le secteur du tourisme est fort touché par la crise actuelle et que la population souhaite avoir des perspectives en vue des grandes vacances. "Mais nous le ferons quand ça ne les mettra pas en danger", a-t-il insisté.  

  • Les États-Unis, pays le plus touché sur la planète

    Les États-Unis, avec plus d'un million de cas diagnostiqués de Covid-19, comptent, à eux seuls, près d'un tiers des cas officiellement recensés dans 195 pays et territoires à travers le monde. Avec 62.906 décès depuis le début de l'épidémie, le pays, qui compte 328 millions d'habitants, reste, de loin, le plus endeuillé de la planète devant l'Italie (27.967 morts), le Royaume-Uni (26.711), l'Espagne (24.543) et la France (24.376). Le nouveau coronavirus a fait, au moins, 230.000 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine.  

    2.053
    Décès
    Les Etats-Unis ont enregistré au cours des dernières 24 heures 2.053 décès supplémentaires liés au coronavirus, selon le comptage de l'Université John Hopkins. C'est le troisième jour consécutif à plus de 2.000 morts.

  • Ce qu'il faut retenir de la journée de jeudi

    ► Les médecins généralistes, qui vont contribuer à tester les patients présumés contaminés par le Covid-19, seront approvisionnés dès ce weekend avec suffisamment de matériel de protection pour effectuer ces tests, indique dans un communiqué le cabinet de Philippe De Backer, ministre en charge du matériel médical dans le cadre de la lutte contre le coronavirus.

    ► À partir du 4 mai, les balades à moto récréatives seront à nouveau autorisées, a indiqué le ministre de l'Intérieur Pieter De Crem sur sa page Facebook. Quant aux pêcheurs, ils pourront à nouveau pratiquer leur activité favorite, mais seul ou accompagné d'un autre pêcheur, membre de sa famille vivant sous son toit, indique la circulaire publiée jeudi par le ministre wallon de l'Agriculture Willy Borsus. Une distance d'au moins 5 mètres devra être respectée entre pêcheurs.

    ► Les syndicats et la fédération sectorielle Comeos sont parvenus à un accord visant l'encadrement de la réouverture des magasins non alimentaires le 11 mai prochain. >> Tous les détails dans notre article à lire ici.

    ► Le bilan belge du jour: le mercredi 29 avril, 660 nouveaux cas ont été rapportés. 178 personnes ont été hospitalisées. 293 patients ont quitté l'hôpital. Depuis le 15 mars, 11.576 patients sont sortis de l’hôpital et ont été déclarés guéris. Au total, 3.609 lits sont occupés par des personnes atteintes du Covid-19, dont 769 en soins intensifs. 7.594 décès sont à déplorer depuis le début de l'épidémie, soit 111 de plus. À lire | Attention au risque de relâchement ce weekend

    ► Selon les données dont disposent les autorités sanitaires, la mortalité moyenne après une admission aux soins intensifs est de 50%. 

     L'Italie a enregistré, jeudi, 4.693 personnes guéries de plus que la veille, mais 1.694 malades se trouvaient toujours en réanimation (101 de moins que mercredi) et 285 sont morts du Covid-19 au cours des dernières 24 heures. En France, le coronavirus a fait 339 morts supplémentaires au cours des dernières 24 heures, portant le bilan total à 24.376 décès depuis le 1er mars. Le Royaume-Uni, deuxième pays le plus touché par le coronavirus en Europe, avec désormais 26.711 morts, a "passé le pic" de l'épidémie, a affirmé, jeudi, le Premier ministre Boris Johnson. Les États-Unis ont, eux, enregistré 2.502 décès supplémentaires liés au nouveau coronavirus au cours des dernières 24 heures. 

    ► L'aéroport de Charleroi, qui devait progressivement rouvrir ce lundi 4 mai, a reporté à début juin, sans préciser la date, la possible reprise de ses activités commerciales.

    ► Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a approuvé, jeudi, l'achat de 1.390 ordinateurs portables reconditionnés pour les élèves et étudiants francophones. À ceux-ci s'ajouteront 420 appareils reçus en donation.

    ► Le ministre des Finances Alexander De Croo a accueilli positivement la demande des socialistes de réduire à 6%, d'ici lundi, la TVA sur le matériel de protection face au Covid-19 (masques, blouses, gel hydroalcoolique, etc.), comme c'est le cas pour les produits pharmaceutiques et le matériel médical.

    ► En plus des 350 millions d'euros déjà mobilisés sur les crédits du Plan Wallon de Transition, le gouvernement régional a affecté un montant additionnel de 365,074 millions d'euros pour faire face à la crise du coronavirus et à ses conséquences.

    ► L'usine de construction automobile Audi Brussels, située à Forest, redémarre son activité de production dès ce lundi. 

    ► Demander aux jeunes enfants de mettre un masque n'est pas réaliste et ne repose pas sur des preuves scientifiques, a expliqué le groupe de travail Covid-19 des pédiatres belges. "Porter un masque n'est ni nécessaire ni réaliste à cet âge", plaide Dimitri Van der Linden, porte-parole de la Belgian Pediatric Covid-19 Task Force.

    ► La Première ministre Sophie Wilmès a défendu, jeudi, l'amorce du déconfinement devant la Chambre face à une opposition critique, lui reprochant un manque d'humanité dans la stratégie choisie, et d'avoir fait la part trop belle à l'économie. L'un des reproches est d'avoir permis le redémarrage de l'activité économique lundi alors que les familles devront encore attendre avant de se revoir.

    ► Quelque 14% des travailleurs actuellement en chômage temporaire risquent de migrer vers un chômage définitif en raison de la crise liée au coronavirus. Cela représenterait jusqu'à 50.000 chômeurs supplémentaires, selon une enquête de l'Union wallonne des entreprises (UWE).

    ► L'économie de la zone euro a enregistré un recul de 3,8% de son PIB au premier trimestre, pendant lequel les mesures de confinement liées au Covid-19 ont commencé à être mises en place, selon la première estimation publiée jeudi par l'Office européen des statistiques.

    ► La Banque centrale européenne a maintenu ses taux directeurs à l'identique et s'est dite "prête" à renforcer les rachats massifs de dette décidés en mars pour atténuer l'impact économique de la pandémie de coronavirus.

    ► Un groupe de patrons d'entreprises aéronautiques ou dépendantes du secteur émettent un appel de détresse à destination du gouvernement pour que Brussels Airport soit sauvé en sa qualité de moteur économique.

    ► Le clash des titans de la Silicon Valley sur le déconfinement - Les milliardaires de la Silicon Valley, Mark Zuckerberg et Elon Musk, ne sont pas du tout d'accord sur le principe du confinement.

  • Bonjour et bienvenue

    Merci de nous suivre. Ce vendredi 1er mai, Corentin Di Prima, Salim Nesba, Camille Berkenbaum et François Witvrouw suivront les dernières infos sur l'épidémie de Covid-19 en direct.

    Bonne journée. 

    Tout savoir sur le coronavirus Covid-19

    La pandémie de coronavirus Covid-19 frappe de plein fouet la vie quotidienne des Belges et l'économie. Quel est l'impact du virus sur votre santé et sur votre portefeuille? Les dernières informations et les analyses dans notre dossier. 

    Par thématique:

Plus sur Les Marchés

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés