Publicité

Vers le covid safe ticket dans toute la Wallonie? Feu vert donné à Liège

©Photo News

Le gouvernement wallon doit se réunir ce jeudi et prendre position sur l'instauration du covid safe ticket dans les prochaines semaines. À Liège, la décision de sa mise en place a été prise pour les grands rassemblements.

La ministre wallonne de la Santé Christie Morreale (PS) s'est exprimée sans ambiguïté ce mercredi en faveur de l'instauration du covid safe ticket (pass sanitaire, CST) au sud du pays. "Oui, clairement oui", a-t-elle répondu au micro de Bel RTL.

Le gouvernement wallon doit se réunir jeudi et prendre position sur l'instauration du dispositif dans les prochaines semaines. Selon Christie Morreale, il existe un "consensus entre les ministres wallons" sur la mise en œuvre du pass sanitaire, y compris de la part des ministres MR.

"Oui, je pense que tout le monde sait que l'on va vers un CST." La ministre a évoqué une entrée en vigueur "dès que l'accord de coopération est voté. Ça peut être rapide. Ça pourrait être dans les quinze jours après la décision."

"Le covid safe ticket est demandé par beaucoup d'organisateurs dans les secteurs de l'horeca et de l'événementiel. Dans le secteur culturel, ils l'appliquent même avant que la règle ne soit en vigueur."
Christie Morreale (PS)
Ministre wallonne de la Santé

Plusieurs secteurs visés

L'objectif est de l'instaurer dans l'ensemble des secteurs énumérés lors du Comité de concertation de vendredi dernier. "Le covid safe ticket est demandé par beaucoup d'organisateurs dans les secteurs de l'horeca et de l'événementiel. Dans le secteur culturel, ils l'appliquent même avant que la règle ne soit en vigueur. Je crois que ça rassure les gens, ça contribue à la sécurité sanitaire. Globalement, cela permet de retrouver une vie plus normale et d'éviter la transmission du virus. Oui, il faut l'appliquer aux secteurs proposés, comme dans les autres pays. Dans la majorité des pays européens, cela s'est passé de manière très harmonieuse."

Décision prise à Liège

Les 24 bourgmestres de l'arrondissement de Liège ont donné leur feu vert pour l'imposition du CST lors des grands rassemblements, écrit SudPresse ce mercredi. La jauge n'a cependant pas encore été fixée.

"Nous y sommes favorables et nous l'avons décidé à l'unanimité", confirme le bourgmestre socialiste de Liège, Willy Demeyer, au journal. "Nous avons juste demandé encore un petit délai pour être sûrs de la jauge de 200 et de 400, mais la décision est prise et elle s'imposera très bientôt."

Chaque organisateur devra donc mettre en place une surveillance à l'entrée pour vérifier la validité du pass sanitaire.

Une réunion prévue ce mercredi matin avec le gouverneur Hervé Jamar et les 84 bourgmestres de la province pourrait étendre cette décision à l'ensemble du territoire provincial.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité