Vers un déconfinement très progressif, les écoles rouvriraient dès le 18 mai

Le déconfinement commence à se dessiner. Vendredi, le Conseil de sécurité se réunit autour de Sophie Wilmès, la Première ministre, et prendra quelques décisions. ©Photo News

Le 4 mai, seuls quelques secteurs reprendraient leurs activités (presque) comme avant. Les écoles rouvriraient à partir du 18 mai, mais de façon très progressive et avec des mesures strictes. Voici le déconfinement tel qu'envisagé par le groupe d'experts mandatés par le gouvernement.

On sait déjà que c'est un déconfinement progressif qui nous attend, maintenant que l'épidémie de Covid-19 montre un ralentissement.

Certaines conclusions du groupe d'experts en charge du déconfinement, le GEES, ont filtré ce mercredi et nous avons pu consulter une version "draft" datant du 20 avril. Que prône le GEES? Un déconfinement d'abord en deux phases, avec, tout au long du processus, le respect des règles actuelles de distanciation et d'hygiène. Il table sur des tests, la disponibilité de masques (fortement conseillés, voire obligatoires dans les lieux publics) et le traçage via des enquêteurs

À bonne source, on confirme que les discussions au sein du GEES étaient toujours en cours ce mercredi. Les options suivantes sont donc incertaines à ce stade. 

3
phases
Les déconfinement serait découpé en trois phases, selon les experts: le 4 mai, le 18 mai... et la suivante sera fixée en fonction des résultats des précédentes.

Vendredi, le Conseil national de sécurité réunira la Première ministre, les ministres-présidents régionaux et certains ministres fédéraux. Il se basera notamment sur les avis du GEES. Il analysera aussi les dernières statistiques de l'épidémie. On attend une communication sur l'après 3 mai. Qui pourra travailler, que pourra-t-on faire? 

La première tranche, le 4 mai

Le GEES propose que les activités industrielles et services non essentiels puissent reprendre le 4 mai, à condition de respecter certaines règles: une distanciation sociale et le port du masque si celle-ci est impossible. La prise de température des employés ou encore la désinfection des espaces communs est proposée. Mais le télétravail resterait la norme quand c'est possible.

Certains commerces pourraient rouvrir leurs portes en respectant la distanciation sociale: les magasins de matériaux de construction ou de vélos, les commerces de textiles impliqués dans la fabrication de masques, les garages... Certains services de l’administration et activités médicales actuellement à l'arrêt pourraient reprendre.

Côté vie privée, il serait permis de revoir des amis et sa famille le week-end. Mais toujours les mêmes personnes, et pas plus de dix. Parcs et plaines de jeux seraient rendus accessibles et quelques activités sportives extérieures seraient autorisées. Celles qui se pratiquent à maximum deux personnes, en extérieur, sans contact physique. Les clubs pourraient relancer les entraînements collectifs en extérieur.

Les mariages ne pourraient se faire qu'en présence des témoins et les enterrements ne regrouperaient qu'un maximum de quinze personnes.

La deuxième tranche, le 18 mai

Les écoles pourraient accueillir les élèves à partir du 18 mai, selon le rapport du groupe d'experts. D'abord en primaire, en commençant par la sixième année, puis la première, etc. Les classes seraient scindées en petits groupes et les cours à mi-temps sont envisagés pour les 5e et 6e, avec des cours à distance pour les autres jours. En secondaire, les rhétos auraient la priorité ainsi que la 7e professionnelle, mais d'abord un jour ou deux par semaine. 

Tous les commerces rouvriraient. Le télétravail resterait conseillé en entreprise. Restaurants et cafés seraient toujours fermés.

De 2 millions de chômeurs temporaires ou d'absents suite à l'épidémie, on passerait à 500.000 lors de cette phase 2.

Et l'horeca?

L'horeca, la culture, les grands événements... seront relancés ultérieurement, selon cette "tentative de scénario à moyen terme". La date n'est pas précisée, elle dépendra de l'évaluation des phases précédentes.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité