Publicité
Publicité

Wilmès défend un instrument de dette anticrise

Alors que les ministres des Finances sont divisés sur les prochaines étapes à suivre pour limiter l’ampleur de la crise, le Conseil européen de jeudi doit donner un nouveau signal. Plusieurs dirigeants, dont Sophie Wilmès, plaident pour un instrument de dette anticrise.