Publicité
Publicité

La Hongrie autorisée à payer Gazprom plus tard

La Hongrie pourra retarder, si nécessaire, ses paiements à Gazprom pour les livraisons de gaz cet hiver. La Turquie aimerait avoir, elle aussi, cette possibilité.