Kris Peeters relance le débat sur la dégressivité des allocations de chômage

©BELGA

La dégressivité des allocations de chômage renaît de ses cendres...

Alors que le dossier de la dégressivité des allocations de chômage avait été placé au frigo depuis la chute du gouvernement et l'accord salarial, le ministre de l'Emploi Kris Peeters (CD&V) semble désormais vouloir rouvrir le débat à son propos, selon De Standaard et Het Nieuwsblad.

L'équipe Michel démissionnaire avait transmis le projet de loi sur le volet fiscal de son jobsdeal en décembre dernier, à la veille de l'acceptation de sa démission par le Roi. Un élément de cet accord, à savoir l'accroissement de la dégressivité des allocations de chômage, était cependant resté dans les cartons, au grand dam de la N-VA et de l'Open Vld.

A l'époque, Kris Peeters aurait pu mettre ses plans en oeuvre. Aujourd'hui, la chance est passée.
Zuhal Demir
députée N-VA

Maintenant que l'accord salarial est bétonné, Kris Peeters a toutefois estimé que le temps était venu de débattre à nouveau du sujet. Il a d'ailleurs envoyé ses propres plans concernant cette mesure pour avis à l'Office national de l'emploi (Onem).

"Un accord du gouvernement a été conclu à ce sujet au sein du gouvernement fédéral l'année dernière", réagit Zuhal Demir (N-VA). "A l'époque, Kris Peeters aurait pu mettre ses plans en oeuvre. Aujourd'hui, la chance est passée."  Pour la députée, c'est un point purement électoraliste.

Le service d'études de la N-VA se penche toutefois actuellement sur le contenu de la proposition. "La proposition était de permettre à chacun de conserver 75% de son salaire au cours des six premiers mois. Je ne sais pas si cette méthode de calcul tient toujours."   

Réactions.  "Il y avait un accord l'année dernière au sein du gouvernement fédéral. Kris Peeters (CD&V) aurait alors pu mettre ses plans en oeuvre, mais cette chance est passée", a commenté la députée fédérale Zuhal Demir (N-VA). Le député Egbert Lachart (Open Vld) a dénoncé un positionnement "électoraliste". 

Lire également

Publicité
Publicité