Le Vlaams Belang est le parti flamand qui dépense le plus en publicités sur Facebook

©REUTERS

Les partis politiques flamands ont déjà dépensé quelque 229.900 euros en publicités sur Facebook au cours des derniers mois pour la campagne électorale.

Élections 2019

Le 26 mai, la Belgique se rend aux urnes pour renouveller les parlements régionaux, fédéraux et européens. Comment va se dérouler le duel PS / N-VA? Les écologistes vont-ils intégrer le gouvernement bruxellois? Les europhobes feront-ils une poussée au Parlement européen? Notre dossier >

Selon les chiffres d'insight.io basés sur les données mises à disposition par Facebook, les partis politiques du nord du pays et leur président ont dépensé près de 230.000 euros en publicités sur Facebook entre le 15 mars et le 14 mai. 

Mais le montant réel dépensé par les partis sur le réseau est sans doute plus élevé, sachant que les dépenses des autres membres des partis sur Facebook ne sont pas prises en compte dans le calcul. 

Elections | Comparez les programmes

L'Echo a épluché et comparé pour vous le programme des huit principaux partis francophones pour que vous n'ayez pas à le faire. Voici l'essentiel, en 100 questions.

Le Vlaams Belang est le parti qui dépense le plus sur le réseau social, puisqu'à lui tout seul, il a dépensé pas moins de 149.800 euros. Le montant le plus faible a été dépensé par le CD&V. Le PVDA, de son côté, n'a rien dépensé sur Facebook en publicités.

Les publicités les plus chères sur Facebook coûtent entre 10.000 et 50.000 euros. Les moins chères vont jusqu'à 100 euros. Les partis ne doivent donner un aperçu de leurs dépenses électorales qu'après les élections qui seront vérifiées par la Cour des comptes.

Lire également

Publicité
Publicité