Sauf pour le PS et Ecolo, l'augmentation du pouvoir d'achat renforce les plus riches

©Photo News

Plus vous gagnez, plus vous deviendrez encore plus riches, si les mesures de renforcement du pouvoir d'achat proposées par le MR, DéFI, le cdH et le PP entrent en vigueur, selon le Bureau du plan. Seuls le PS et Ecolo présentent une tendance inverse.

A l'exception du PS et d'Ecolo, les mesures de renforcement du pouvoir d'achat proposées par les différents partis politiques sont proportionnelles à la hauteur des moyens financiers des ménages, selon le chiffrage du Bureau fédéral du plan. Signalons toutefois que le PTB n'a pas fait tester cette priorité.>

Le Bureau du plan a chiffré l'effet des mesures d'adaptation de l'impôt sur les personnes physiques et de la protection sociale, pas celles sur les patrimoines. Il en ressort que:

  • Les mesures du Parti Populaire entraînent une baisse de pouvoir d'achat des classes les moins favorisées pour accroître fortement celui des classes les plus aisées (plus de 400 euros par mois).
  • Du côté du cdH, le renforcement du pouvoir d'achat est régulièrement proportionnel sauf pour le dernier décile où on observe une baisse.
  • Du côté de DéFI, l'évolution est proportionnelle (sauf une baisse du deuxième décile le moins aisé); elle est aussi la plus forte en moyenne.
  • Au MR, le renforcement du pouvoir d'achat est régulièrement proportionnel à la hauteur des revenus.

La tendance est généralement la même pour les partis flamands.

Tendance inverse pour le PS et Ecolo

Pour le PS et Ecolo, le renforcement du pouvoir d'achat vaut surtout pour les classes sociales les moins aisées.

Le PS et Ecolo vont, eux, dans le sens inverse: le renforcement du pouvoir d'achat vaut surtout pour les classes sociales les moins aisées et est ensuite inversement proportionnel à la hauteur des revenus disponibles. Ecolo présente une baisse de pouvoir d'achat pour les classes les plus aisées. Il s'agit d'un effet de la suppression de la voiture-salaire dont la compensation n'a pas été proposée au chiffrage.

→ Les clés pour comprendre la campagne électorale, c'est par ici

Enfin, autres mesures en faveur du pouvoir d'achat, celles qui pèsent sur l'évolution des prix ont également été chiffrées par le Bureau du plan. Une légère baisse des prix est constatée au cdH. Des baisses plus fortes sont observées, surtout au PS (baisse de la TVA sur l'électricité), mais aussi au PTB (modèle kiwi sur le prix des médicaments). Une légère hausse des prix est constatée pour les mesures du PP. Les autres formations politiques francophones n'ont pas soumis de priorités en cette matière.

MR vs Ecolo, la bataille des chiffres

Sur Twitter, MR et Ecolo ont déjà commencé à s'écharper à propos du coût de leurs mesures. Ainsi, c'est Georges-Louis Bouchez, député MR, qui a allumé le premier la mèche, parlant du projet Ecolo comme destructeur de  "3.000 emplois alors que le nôtre en crée 50.000". "Les masques tombent et la campagne des projets, pas des illusions commence!", a-t-il ajouté.

"Moi j’avais cru comprendre que dorénavant vous essayeriez de mettre en avant VOS propositions et projets. Votre vision. Mais non", lui a répondu le député Ecolo Alain Maron.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité