Un tournant dans la campagne électorale?

"On va essayer de continuer à convaincre sur l'environnement et la transition solidaire. Il y a suffisamment d'enjeux!", jure-t-on chez Ecolo. ©Photo News

Ecolo va-t-il devoir changer sa stratégie de campagne, au lendemain de l'affaire du tract électoral à Laeken? L'#Ecologate va-t-il évincer les thèmes qui étaient discutés jusqu'ici, le socio-économique et le dossier climatique? Chez Ecolo, on promet qu'on ne change rien, on continue comme avant.

"On a décidé d'axer notre campagne sur ce qui nous rassemble. Alors, non, on ne va pas la réorienter", explique Pascal Devos, porte-parole d'Ecolo.

Au lendemain de l'affaire du tract litigieux distribué par Ecolo à Laeken, la donne a changé pour le parti des verts, qui avait fait jusqu'ici une campagne sans faute. Et était quasi le seul à pouvoir s'en vanter. La récompense, c'était les sondages, qui voyaient Ecolo en tête à Bruxelles et deuxième en Wallonie.

Mais voilà, ce faux pas d'Ecolo risque de bousculer quelques électeurs, comme nous l'a expliqué le politologue Pascal Delwit. Jusqu'ici, les grands thèmes de la campagne étaient socio-économiques et climatiques. Maintenant, tout le monde se doit de rappeler sa position sur d'autres sujets: la laïcité et la place de la religion dans notre société, l'abattage rituel... Ecolo a été le premier à devoir le faire, d'abord pour rappeler, dans le chaud de la crise d'hier mercredi, qu'il se distançait des affirmations énoncées dans le fameux tract. Et ce jeudi matin, pour réexposer clairement son avis sur des questions complexes pour lesquelles on s'affronte même à l'intérieur du groupe politique. 

Élections 2019

Le 26 mai, la Belgique se rend aux urnes pour renouveller les parlements régionaux, fédéraux et européens. Comment va se dérouler le duel PS/N-VA? Les écologistes vont-ils intégrer le gouvernement bruxellois? Les europhobes feront-ils une poussée au Parlement européen? Notre dossier >

Cela va-t-il aller au-delà de la simple mise au point, la campagne va-t-elle prendre un tournant, à dix petits jours du scrutin? Ecolo préférerait éviter... "Que d'autres partis se servent de ces thèmes, je ne peux que le regretter, observe le porte-parole des verts. Mais je les mets au défi d'être aussi fermes que nous en termes de communautarisme! Nous, on ne va pas commencer à être agressifs par rapport aux autres. La campagne est longue, elle n'est pas terminée. On va essayer de continuer à convaincre sur l'environnement et la transition solidaire. Il y a suffisamment d'enjeux!"

Elections | Comparez les programmes

L'Echo a épluché et comparé pour vous le programme des huit principaux partis francophones pour que vous n'ayez pas à le faire. Voici l'essentiel, en 100 questions.



Lire également

Publicité
Publicité