Les moments forts du débat De Wever-Nollet en vidéo

©Nicolas Becquet

Que retenir du débat De Wever-Nollet? Morceaux choisis.

Le duel De Wever / Nollet en 4 minutes

Les 13 phrases-clés à retenir

S'il n'y avait que quelques phrases-clés à retenir de ce débat...

En guise d'intro

Jean-Marc Nollet: "Je n'ai pas le numéro de GSM de Bart De Wever parce que je ne le vois pas le jeudi au Parlement. Il vient pour les votes parce qu'il faut le faire pour être payé." 

©Nicolas Becquet

Sur la transition écologique

Bart De Wever: "Les propositions des Verts ne sont pas réalistes. Les taxes et les impôts dans le programme d'Ecolo, je n'en veux pas". 
Jean-Marc Nollet: "Avec le nucléaire et l'énergie fossile, Bart De Wever veut faire ce qu'il reproche aux Wallons d'avoir fait avec la sidérurgie alors que des solutions et des nouvelles technologies existent."

Sur le travail et l'argent

Bart De Wever: "Le tsunami de nouvelles taxes proposées par Ecolo, c'est encore pire que le PS. La redistribution est agréable si vous vous placez du côté de celui qui la reçoit. C’est un peu moins agréable pour ceux qui doivent payer."
Jean-Marc Nollet: "Il y a un choix qui est fait de diminuer la taxation sur les bas salaires et d'augmenter la taxation sur le grand capital, c'est une question d'équité."

©Nicolas Becquet

Sur la loi-climat

Jean-Marc Nollet: "Un journaliste m'a téléphoné l'autre jour pour savoir comment je préparais le débat, mais je n'avais pas eu le temps, car je m'occupais de la loi climat."
Bart De Wever: "La loi climat n'est pas passée au Parlement. Moi aussi j'ai fait mon boulot."

Sur le budget

Jean-Marc Nollet: "Vous ne faites pas mieux que les socialistes. Vous avez utilisé la méthode Thatcher avec la fiabilité de Mathot."

©Nicolas Becquet

Sur les migrations

Bart De Wever: "Nous sommes un parti promigration. Mais il faut conserver le contrôle de l'immigration."
Jean-Marc Nollet: "Je suis honteux de la politique de Theo Francken. Les conventions internationales sont très claires: on n'enferme pas les enfants. Ils disaient avoir une politique ferme, mais humaine. C'était ferme avec les Soudanais, mais humain avec les Catalans."

Sur l'après-élection

Bart De Wever: "Je ne suis pas demandeur de passer à nouveau un an dans un château pour arriver à la conclusion que l'un vient de Mars et l'autre de Vénus."

Qui sera Premier ministre?

Bart De Wever: "Jan Jambon"
Jean-Marc Nollet: "Un Vert! Ecolo ou Groen. Un homme ou une femme." 

---

A lire également: 

©Nicolas Becquet

Lire également

Publicité
Publicité