Charles Michel: "A force d'exclusives, on va rendre le pays ingouvernable"

©Photo News

Le président du MR a tenu à mettre en garde les partis francophones après la sortie de Maxime Prévot dans L'Echo. Le président du cdH a déclaré qu'il ne voulait pas gouverner avec la N-VA. Une position, également exprimée par Ecolo et le PS, qui a donc fait réagir Charles Michel... et Bart de Wever.

Le président du MR Charles Michel a mis en garde ce mardi contre l'édiction d'exclusives entre partis avant les élections, car elles risquent à ses yeux de rendre le pays ingouvernable. Il réagissait aux propos du président du cdH Maxime Prévot qui a assuré ce mardi dans L'Echo que, "en aucun cas", son parti ne voulait contribuer à la mise en place d'un gouvernement avec la N-VA.

L'interview de Maxime Prévot: "Le cdH ne soutiendra pas une suédoise bis"

De son côté, le co-président d'Ecolo Jean-Marc Nollet a lui aussi indiqué ce mardi sur Bel-RTL qu'il n'y avait "pas de compromis possible" entre son parti et la N-VA. "Une fois pour toutes, ce sera avec le PS sans la N-VA, ou bien avec la N-VA sans le PS", avaient également clarifié les socialistes ce week-end .

"A force d'exclusives, on va rendre le pays ingouvernable, et l'on sera à nouveau à 541 jours de crise."
Charles Michel

"Ce qui compte, c'est le projet d'un gouvernement stable, qui donne la capacité à poursuivre des réformes économiques et sociales pour le pays", a répondu Charles Michel, lors d'une visite de campagne avec l'Open Vld au centre de Bruxelles. "A force d'exclusives, on va rendre le pays ingouvernable, et l'on sera à nouveau à 541 jours de crise", a ajouté le Premier ministre du gouvernement démissionnaire.

Un sondage publié vendredi pour Le Soir et RTL-TVI a fait apparaître que la Suédoise n'aurait plus la majorité à la Chambre, même avec l'appoint du cdH. Une coalition émergente serait l'arc-en-ciel, composé des socialistes, des écologistes et des libéraux, et donc sans les partis chrétiens. Mais cette coalition serait minoritaire du côté flamand.

Elections | Comparez les programmes

L'Echo a épluché et comparé pour vous le programme des huit principaux partis francophones pour que vous n'ayez pas à le faire. Voici l'essentiel, en 100 questions.

"Enfin les éclaircissements que le CD&V refuse de livrer"

"Le cdH apporte enfin les éclaircissements que le CD&V refuse de livrer", a réagi de son côté la N-VA aux propos de Maxime Prévot. "Le 26 mai, le choix sera clair: ou les Flamands seront dirigés pendant les 5 prochaines années par un front francophone rouge-vert, complété des chrétiens démocrates, ou les Flamands votent pour que la N-VA soit suffisamment forte pour éviter cette situation", a affirmé Bart De Wever sur Twitter.

Élections 2019

Le 26 mai, la Belgique se rend aux urnes pour renouveller les parlements régionaux, fédéraux et européens. Suivez la campagne pas à pas dans notre dossier >

Lire également

Publicité
Publicité