Publicité
Publicité

Douche froide pour Carlo Di Antonio et Georges-Louis Bouchez

L'ancien député wallon Georges-Louis Bouchez, porte-parole du parti pendant la campagne, n'est pas élu. ©Photo News

Deux candidats PTB dans le top 5 à Bruxelles, la déconfiture pour le PP, les Listes Destexhe, Georges-Louis Bouchez... On compte les points.

Le Parti Populaire de Mischaël Modrikamen et les Listes Destexhe d'Alain Destexhe ont raté leur pari électoral, ne parvenant ni l'un ni l'autre à réaliser une réelle percée tant au niveau régional que fédéral. Alain Destexhe a décidé, dans la foulée de ce résultat décevant, de changer le nom de son parti et d'en céder la présidence.

De son côté, le parti DierAnimal, dont c'était le baptême du feu, a réussi à s'emparer d'un siège à Bruxelles, il sera occupé par Victoria Austraet.

Certains candidats ont subi un sérieux revers. Ainsi, le ministre sortant Carlo Di Antonio (cdH) qui, avec 5.638 voix (près de 3.000 de moins qu'en 2014), n'est pas réélu au parlement wallon. Philippe Malherbe, ex-journaliste de RTL-TVi, ne montera pas au parlement bruxellois. Il était sur la liste cdH, parti qui perd cinq sièges... Par contre, son ex-collègue Michel De Maegd siégera, pour le MR.

Autre déconvenue, celle du MR Richard Miller qui se présentait à Mons et n'a pas réussi à décrocher le siège brigué au parlement wallon. Quant à Béa Diallo, ex-boxeur et échevin ixellois, il doit quitter son siège à la Région bruxelloise.

Parlement bruxellois

Elections | Tous les résultats

Rudi Vervoort (PS) a obtenu le plus grand nombre de voix de préférence. Crédité de 16.889 voix, il précède Françoise Schepmans (MR) de 33 voix, et Bernard Clerfayt (DéFI, 14.672 voix).

Les candidats PTB Youssef Handichi (13.079 voix) et Françoise De Smedt (12.658 voix) figurent dans le top 5.

Côté néerlandophone, le ministre régional de la Mobilité sortant, Pascal Smet (one.brussels-sp.a, 4.562 voix) a été le plus populaire, précédant son collègue du Budget, Guy Vanhengel (Open Vld) de neuf voix. Elke Van den Brandt (Groen; 3.414 voix), est troisième.

Parlement wallon

Avec 28.807 voix de préférence, c'est le socialiste liégeois Jean-Claude Marcourt qui est arrivé en tête des votes nominatifs. Le voilà en bonne position pour devenir ministre-président. Il devance la ministre libérale des Pouvoirs locaux Valérie De Bue (22.782 votes nominatifs) et le ministre-président socialiste de la Fédération Wallonie-Bruxelles Rudy Demotte (21.986 voix). Les MR Jean-Luc Crucke (18.400 voix) et Willy Borsus (17.750 voix) complètent le Top 5. 

Parlement flamand

Le président de la N-VA et bourgmestre d'Anvers, Bart De Wever, est le champion des voix de préférence. Dans la circonscription d'Anvers, où il était tête de liste, il a recueilli 242.386 voix, soit 21,34%, sur son nom, selon les résultats définitifs. Hilde Crevits (CD&V), l'autre candidate ministre-présidente, tête de liste en Flandre-Occidentale, recueille 130.912 voix de préférence. Elle est suivie par Filip Dewinter, tête de liste Vlaams Belang à Anvers, avec 93.751 voix de préférence et Ben Weyts, tête de liste N-VA en Brabant flamand, avec 64.640 voix de préférence.

Parlement fédéral

L'ancien ministre de l'Intérieur, Jan Jambon (N-VA) recueille le plus de voix de préférence (187.826). Il est suivi par le socialiste hennuyer, ex-Premier ministre, Elio Di Rupo (123.809). Theo Francken (N-VA) complète le podium avec 122.738 voix.

Le président du Vlaams Belang Tom Van Grieken, également à Anvers, est quatrième avec 122.232 voix, suivi par le vice-Premier ministre sortant Alexander De Croo (Open Vld) avec 80.823 voix.

A souligner, les 49.852 voix de Raoul Hedebouw (9e) et la 25e place de Charles Michel (35.062 voix). Et aussi, la déconvenue du Montois Georges-Louis Bouchez. Il a obtenu 16.251 voix de préférence, c'est-à-dire davantage de votes que deux des trois autres candidats qui le précédaient sur la liste MR, Marie-Christine Marghem (13.806 voix) et Caroline Taquin (12.837). Mais il n'est pas élu.

Europe

La tête de liste du PS, Paul Magnette, est le candidat qui a obtenu le plus de voix de préférence dans le collège électoral francophone, avec 295.339 votes nominatifs. Mais à l'échelle du pays, il arrive troisième. Il est devancé par Geert Bourgeois, de la N-VA, (343.290 votes) et l'Open Vld Guy Verhofsadt (342.460).

Kris Peeters a obtenu 256.822 voix et Gerolf Annemans, du Vlaams Belang, complète le top 5 (207.054).

Il fallait les suivre...

Nous vous avions conseillé de bien suivre les résultats de ces candidats, parce qu'ils étaient prometteurs, effectuaient leur come-back, étaient très médiatisés... Ont-ils pu relever le challenge?  Voici leurs résultats.

  • Dries Van Langenhove, le fondateur du mouvement étudiant d’extrême droite Schild en Vrienden qui tirait la liste du Vlaams Belang pour la Chambre en Brabant flamand, a obtenu 39.295 voix et se retrouve 20e en nombre de voix de préférence pour le Parlement fédéral.
  • Delphine Chabbert avait quitté le centre d’études de la Ligue des familles pour se présenter à la 4e place sur la liste PS à la Région bruxelloise. Elle a obtenu 3.186 voix et se retrouve 42e. Elle est élue.
  • Claude Moniquet, l'expert en contre-terrorisme, figurait sur les Listes Destexhe à la Région bruxelloise. Verdict: 3.526 votes et une 37e place. 
  • Michel De Maegd, l'ex-présentateur du JT de RTL-TVi, se présentait pour le MR à la Chambre. Il a fait 7.998 voix.
  • Opaline Meunier, l'ex-leader étudiante, a recueilli 1.169 voix de préférence en se présentant pour le cdH à la Région wallonne.
  • Farida Tahar, candidate voilée Ecolo à la Région bruxelloise, a obtenu 2.993 voix, juste trop court pour un top 50.
  • Thierry Witsel, père du footballeur Axel Witsel, faisait ses débuts en politique pour le PS à la Région wallonne. Il termine avec 6.975 voix.
  • François De Smet, l’ancien directeur de Myria (le centre fédéral Migrations), se présentait à la Chambre sous les couleurs de DéFI. Il fait 10.000 voix, ce qui lui vaut une 10e place pour sa circonscription de Bruxelles-Capitale et un siège.
  • Sabine Laruelle avait quitté la politique en 2014, avant les élections. Elle faisait dimanche son retour sur les listes du MR à la Région wallonne. Elle revient avec 13.909 votes, ce qui lui vaut une 12e place en termes de voix de préférence. Elle devient députée wallonne.
  • Georges-Louis Bouchez, candidat MR à la Chambre, a récolté 16.251 voix de préférence mais ne sera pas élu (comme expliqué plus haut).

 

Elections | Tous les résultats

Tous les résultats (carte)

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité