Ecolo veut la TVA à 0% sur les produits bio

©Photo12

Ecolo mise sur une accélération de la transition vers une alimentation durable et bio. Comment? En diminuant la TVA sur les produits non transformés, de circuits courts et bio.

Selon les derniers sondages politiques, Ecolo serait le premier parti bruxellois et le deuxième parti wallon. En Flandre, Groen est le 3e parti, à un poil du CD&V. Bref, les Verts ont le vent en poupe et les élections, c'est dans trois semaines... Mais que feront les verts s'ils sont associés aux négociations après les élections du 26 mai?

Ne ratez pas...

• Qui a fait mieux? Di Rupo ou Michel?  Analysez ici l’impact du gouvernement sortant sur base de cinq indicateurs

• Consultez tout notre dossier consacré aux élections ici

On savait déjà qu'Ecolo misait sur une accélération de la transition vers une alimentation durable et bio. Voici donc les modalités...: Ecolo souhaite diminuer la TVA sur les produits non transformés, locaux et bio. La réduction irait même jusqu'à 0% pour les produits issus de l'agriculture biologique, selon Sudpresse et La Libre Belgique. Evidemment, l'idée a sa logique: l’alimentation bio coûte en moyenne 30% de plus que les produits conventionnels (lisez ici notre enquête à ce sujet). 

"L'idée est de rendre favorable l'achat de produits bons pour notre santé et pour l'environnement (...) Que le choix le plus sain soit plus accessible. Et aussi, dans une vision globale économique, un ancrage dans nos territoires avec une qualité de produits qui ne font pas le tour du monde." (Zakia Khattabi, coprésidente du parti)

Rappel du programme d'Ecolo
10 réformes "basculantes"


Voici la feuille de route qu’Ecolo entend mettre en œuvre afin d’accélérer le redressement de la Wallonie et répondre aux enjeux climatiques:


- Garantir que toutes les décisions du futur gouvernement wallon cadrent avec les objectifs climat.
- Créer des emplois verts en visant 100% d’isolation et 100% d’énergies renouvelables.
- Miser sur la mobilité douce et partagée en interdisant la construction de nouvelles infrastructures routières d’envergure et en investissant dans les transports en commun.
- Atteindre 10% de logements à loyer modéré à travers le logement public et les agences immobilières sociales.
- Accélérer la transition vers une alimentation durable et bio.
- Stratégie biodiversité 360° en créant 1.000 ha/an de réserves naturelles et en stoppant l’étalement urbain.
- Former davantage aux métiers d’avenir.
- Basculer vers une économie circulaire.
- Dépolitiser les recrutements dans la fonction publique en relançant notamment les mandats de législature pour les fonctions de direction.
- Plus de pouvoir aux citoyens en créant un droit d’initiative législative citoyen et en relançant la concertation sociale en Wallonie.

Trois exigences

La volonté d'Ecolo de mettre en place un plan d'isolation ainsi que d'investir dans les transports en commun était déjà connue. Avec la réduction de la TVA, ces trois éléments seront poussés lors des éventuelles négociations pour constituer des majorités, écrit La Libre:

Les gens veulent le changement, ils nous disent 'on est prêt'. Mais trop peu d'entre eux sont en mesure de passer à l'acte. C'est l'enjeu de la prochaine législature: permettre à chacun qui le souhaite de devenir acteur du changement.
Jean-Marc Nollet
Ecolo

Lire également

Publicité
Publicité