En Wallonie, le PS sauve sa première place

©Photo News

Malgré un net recul, le PS reste la première force politique en Wallonie. Ecolo et le PTB sont les grands vainqueurs des élections.

Le PS a sauvé sa première place en Wallonie après avoir joué au coude à coude avec le MR tout au long de la soirée. En tête avec 26,20%, le PS a néanmoins perdu des plumes par rapport au scrutin de 2014 où il caracolait à 30%.

Derrière le PS, le MR se place à 21,40% et est également sanctionné par l'électeur avec un recul de 5,30%.

"Repenser la démocratie en Belgique"

Ecolo et PTB, les vainqueurs

Cette double sanction profite très clairement à Ecolo et au PTB qui sont les grands vainqueurs des élections en Wallonie. Désormais troisième force politique, les verts ont obtenu 14,5% des votes, en hausse de 5,9%. L’autre percée impressionnante est celle de l’extrême gauche qui obtient 13,7% des voix (+7,9%). Le PTB est désormais la quatrième force politique du sud du pays.

Cinquième parti, le cdH est en recul de 4,2% à 11%.

En queue de peloton, DéFI a obtenu 4,1%, en hausse de 1,6%. Le Parti Populaire est lui en recul de 1,2% avec 3,7%.

PS et MR à égalité au niveau des députés

Pour rappel les électeurs étaient appelés à renouveler les 75 députés du parlement wallon. En tête, le PS obtient 23 députés. C’est 7 sièges de moins par rapport à 2014. Le MR  décroche 20 sièges contre 25 sièges en 2014.

La forte progression des verts donne à Ecolo 12 députés, soit 8 de plus par rapport à 2014. Le PTB obtient lui 10 députés contre 2 il y a 5 ans. Enfin, le cdH a 10 députés, soit trois de moins.

Les jeux sont ouverts

En termes de sièges au parlement wallon, le jeu est assez ouvert pour la formation de la prochaine coalition régionale. Seule certitude, tant MR-cdH que PS-cdH, qui ont formé les deux dernières coalitions en Wallonie, n’ont plus la majorité. Le PS pourrait par contre former une majorité avec le MR. Si cette option est écartée, il faudrait en revenir à une tripartite

Le PS à la manoeuvre

Les choses pourraient rapidement avancer. Elio Di Rupo, président du PS, a annoncé qu'il prendra l'initiative, dès mercredi, pour lancer les premières consultations en vue de former une majorité au Parlement de Wallonie et de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Elections | Tous les résultats

Elections | Tous les résultats

Lire également

Publicité
Publicité