"Il n'y a pas de majorité pour le confédéralisme" (Vincent Laborderie)

Vincent Laborderie a répondu à vos questions sur le résultat des élections fédérales et régionales. Revivez la discussion, riche en enseignements, entre nos lecteurs et le politologue de l'UCLouvain.

On aura pas mal parlé de confédéralisme, dans cette discussion avec le politologue Vincent Laborderie (UCLouvain). 

Avec cette question, notamment: vu les scores cumulés de la N-VA et du Vlaams Belang (43,33% en Flandre), les Flamands ont-ils massivement voté en faveur du séparatisme ou du confédéralisme?

Ce n'est pas si simple, analyse Vincent Laborderie. "Additionner ces deux scores sur la base du programme nationaliste/séparatiste est une erreur d'analyse. Cette question n'était quasiment pas présente dans la campagne. Pour moi, le succès de ces deux partis est à chercher ailleurs. Concernant le Vlaams Belang, il a combiné un vote antisystème, un populisme sur le fond et sur la forme avec une redoutable efficacité sur les réseaux sociaux. Il est intéressant de noter que le Vlaams Belang a mis en avant des mesures socio-économiques de gauche de nature à flatter un électorat populaire. Ce faisant, il était pleinement populiste, en alliant le populisme de gauche (plus d'argent pour vous) et de droite (identitaire)."

Vu ces scores, les francophones ne devraient-ils pas se préparer au confédéralisme? Voire prendre ce train en marche?

Déjà, précise Vincent Laborderie, il est important de saisir le message adressé via les urnes. "Or celui-ci n'est certainement pas un soutien à la fin de la Belgique ou au confédéralisme. Il y a des aspects relatifs à l'immigration et à l'identité, mais aussi un ras-le-bol global par rapport à la pratique politique en Belgique." Quant à l'intérêt des francophones d'aller dans ce sens, il est nul. "Quand on est au bord du gouffre, il n'est pas conseillé de faire un grand pas en avant. Le confédéralisme n'est pas dans l'intérêt des francophones, il n'est pas souhaité pas les Flamands et est très difficile à mettre en place. Je ne vois pas pourquoi les francophones devraient faciliter la tâche de la N-VA sur ce point."

Relisez ici notre chat

Vous naviguez sur l'app? Cliquez ici >

La N-VA ira-t-elle au fédéral?

Elections 2019 | La N-VA ira-t-elle au fédéral?

Elections | Tous les résultats

Lire également

Publicité
Publicité