Les pro-UE donnés en tête en Irlande

Leo Varadkar aux côtés de Theresa May ©REUTERS

Le Premier ministre irlandais Leo Varadkar et son parti pro-européen sont en tête des élections européennes selon des sondages réalisés à la sortie des urnes vendredi soir.

Le parti pro-européen du Premier ministre irlandais Leo Varadkar était selon des sondages en tête des élections européennes organisées vendredi en Irlande, au lendemain d'un revers inattendu des eurosceptiques aux Pays-Bas. Les centristes du parti Fine Gael du Premier ministre irlandais étaient en tête dans deux des trois circonscriptions irlandaises, tandis que les Verts remportaient Dublin avec 23% des suffrages, selon des sondages rendus publics au soir du scrutin.

Elections | Comparez les programmes

L'Echo a épluché et comparé pour vous le programme des huit principaux partis francophones pour que vous n'ayez pas à le faire. Voici l'essentiel, en 100 questions.

Celui-ci a été dominé en Irlande par la question du Brexit, sujet d'inquiétude a fortiori depuis que la Première ministre britannique Theresa May, usée par la saga de cette sortie de l'UE qu'elle n'a pas réussi à mettre en oeuvre à la date prévue du 29 mars, a annoncé vendredi sa démission, effective au 7 juin. En votant, Varadkar a averti que le Brexit entrait dans une phase "très dangereuse", après la démission de Theresa May qui pourrait être remplacée par un "brexiter" plus dur.

La République tchèque a également voté vendredi, mais votera encore ce samedi, le pays étant le seul à organiser le scrutin sur deux jours. Le mouvement populiste ANO du Premier ministre tchèque, le milliardaire Andrej Babis, part favori et remporterait les élections avec plus de 25% des voix devant le parti de droite ODS et le Parti pirate (14% chacun), selon un sondage.

Si les prévisions tablent globalement sur une poussée des mouvements nationalistes et populistes lors du scrutin, qui se déroule entre jeudi et dimanche dans toute l'UE, la première journée de vote jeudi a réservé une surprise, aux Pays-Bas.

→ Pour retrouver tous les contenus de L'Echo liés aux élections régionales, fédérales et européennes, rendez-vous dans notre dossier.

Les estimations - aucun résultat officiel ne peut être publié avant dimanche soir - placent en effet les travaillistes (PvdA) de Frans Timmermans, qui brigue la succession de Jean-Claude Juncker à la tête de la Commission européenne, devant les libéraux (VVD) et les populistes (FvD). Ces derniers étaient pourtant attendus en force.

Ce samedi, c'est au tour de la Lettonie, de Malte et de la Slovaquie de voter, les autres pays de l'UE se prononçant dimanche. Plus de 400 millions d'électeurs sont appelés à voter dans 28 pays pour élire 751 députés européens. Les résultats officiels seront publiés dimanche soir, après la clôture du scrutin (23H) à travers le continent.

Lire également

Publicité
Publicité