Place à la note de "préformation" d'un gouvernement

©BELGA

Les informateurs royaux se sont rendus chez le roi Philippe ce lundi matin. Ils poursuivent leur mission. Les prochains rapports se feront les 12 et 29 juillet. Fin du mois, Didier Reynders et Johan Vande Lanotte espèrent arriver à une note de "préformation" d'un gouvernement fédéral.

A 10h30 ce lundi, les informateurs fédéraux Didier Reynders (MR) et Johan Vande Lanotte (sp.a) avaient rendez-vous chez le Roi pour lui faire leur rapport. La principale question, parce qu'on n'espérait pas de réel défrichage, c'était: stop ou encore? Les deux émissaires, chargés de mener des entretiens bilatéraux approfondis avec les partis utiles à la formation d'un gouvernement fédéral, sont confrontés, entre autres défis monumentaux, à un obstacle redoutable: le problème de communication entre le PS, premier parti du sud, et la N-VA, premier parti du nord. Ce sera "encore", avec un mois de plus pour avancer. Pas pour conclure...

Nous tentons d'atteindre une majorité, nous n'avons pas l'intention de proposer un gouvernement minoritaire.
Didier Reynders et Johan Vande Lanotte
Informateurs royaux

Au final, le Roi a demandé aux informateurs d'établir, dans la poursuite de leurs échanges, une note pouvant servir de base aux futures discussions de préformation. Les informateurs feront un premier rapport le 12 juillet et un suivant le 29 juillet. D'ici là, ils continuent à débattre avec 8 formations politiques (les socialistes, les libéraux, les verts, le CD&V et la N-VA). Ils vont leur présenter les principaux thèmes et les orientations possibles et voir si les formations ont la volonté d'avancer sur ce programme. 

"Préformation" fin juillet?"

On va travailler à la rédaction d'une note qui cadrerait les différents priorités", expliquait Didier Reynders en conférence de presse, suite à sa visite au Palais. Le but: trouver des points de départ pour une discussion. Sachant qu'il y a un cadre budgétaire... Didier Reynders espère avoir une "préformation" d'un gouvernement en fin de mois de juillet. Les informateurs referont alors le tour des partis. Les thèmes de travail répertoriés dans la note présentée aux partis: priorités pour l'emploi, le climat, la migration, le budget... Ce document servira de base à une "réelle" négociation.

Ne vous braquez pas sur deux partis, il y en a huit.
Johan Vande Lanotte
Informateur

"Nous tentons d'atteindre une majorité, nous n'avons pas l'intention de proposer un gouvernement minoritaire", expliquent encore les informateurs, écartant ainsi l'idée de l'introduction d'une réforme de l'Etat dans le programme du futur gouvernement, ce qui exigerait une majorité des deux tiers.

Lire également

Publicité
Publicité