L'Euro dans le stade réservé aux plus acharnés

Les Belges seront peu nombreux à faire le déplacement jusqu'à Copenhague ce jeudi. ©Photo News

Le combo "tournoi partout en Europe et crise sanitaire" rend le rôle de fan particulièrement complexe. Face aux difficultés, ils sont nombreux à renoncer. Mais une poignée résiste encore et toujours.

Demandez à l'équipe d'Irlande ou à celle de l'Islande lors du précédent Euro, le rôle des supporters est loin d'être négligeable. Ce n'est d'ailleurs certainement pas un hasard si les fans sont aussi appelés le 12e homme. Mais cette année, le joueur supplémentaire a tendance à faire un peu moins la différence qu'habituellement. C'est particulièrement le cas pour la Belgique qui ne peut pas compter sur l'une ou l'autre rencontre à domicile pour ameuter les foules. Les plus acharnés doivent donc aligner les kilomètres entre Copenhague ou Saint-Pétersbourg.

74,9%
des Supporters belges renoncent
3 supporters belges sur 4 ont finalement renoncé à se rendre au match de la Belgique au Danemark.

En parallèle à cette version longue distance du tournoi, la situation sanitaire n'est franchement pas une incitation au soutien de son équipe. Face à ce constat, l'UEFA avait décidé de proposer quatre vagues de remboursement pour les supporters qui avaient déniché leur sésame dans un des blocs réservés au public noir-jaune-rouge. La dernière occasion de récupérer ses sous date du mois d'avril. L'horizon étant toujours aussi incertain à l'époque, la majorité des supporters avaient préféré miser sur la prudence. Les conséquences furent lourdes avec un résultat tristounet de 60% de tickets remboursés. Le retrait le plus massif fut pour le match de ce jeudi soir avec pas moins de 74,9% de remboursement. Dans les entraves du stade de Copenhague, ils ne seront que 1.163 supporters, sur 4.639 initialement prévus, à assister au match face au Danemark.

L'UEFA en seul maitre

C'est peu et ce sera visiblement difficile de faire beaucoup mieux. L'ensemble de la gestion des tickets est réalisée par l'UEFA. Pour accéder au bloc côté belge, il fallait nécessairement faire partie du club de supporters des Belgian Fan-Clubs 1895. En théorie toutefois, chaque Belge peut toujours tenter sa chance pour obtenir une place dans les tribunes neutres. Le Danemark a toutefois décidé de se limiter à 45% de la capacité maximale, soit un peu moins de 16.000 places.  

La présence rouge sera donc bien timide ce jeudi. Cela ne devrait pas spécialement s'améliorer au fil du temps. À partir des huitièmes de finale, l'UEFA a décidé de rembourser tous les tickets vendus en prévente. Ils seront à nouveau disponibles à la vente au lendemain de chaque qualification et seront destinés aux supporters des pays concernés. Un système de priorité est toutefois prévu pour les fans qui disposaient initialement d'un billet.

Délivrance vaccinale

Une fois son ticket en poche, encore faut-il arriver jusqu'à son siège dans le stade. Les premiers touristes post-covid le savent bien, chaque pays adopte ses propres mesures. Certains fans s'accrochent toutefois, comme Vincent Potvin, supporter de longue date du fan-club 1985. Il sera de la partie au Danemark. Bonne nouvelle pour lui, il a pu bénéficier rapidement d'une vaccination complète. "Cela me facilite la vie, comparé à d'autres. Normalement, il faut 10 jours de quarantaine ou seulement quatre en cas de test négatif présenté en entrant dans le pays", explique-t-il. "Plusieurs ont renoncé à cause de ça. Les autres sont vaccinés ou ont justifié avoir contracté le virus lors des six derniers mois", explique-t-il.

"Nous avons finalement renoncé aux huitièmes car c'était trop compliqué."
Vincent Potvin
Supporter belge

Pour le moment, il se contentera de ce seul match. À la base, il était toutefois partant pour assister aussi aux huitièmes, quarts et à la finale. "Nous avons finalement renoncé aux huitièmes, car c'était trop compliqué avec les quarantaines en revenant en Belgique. Si la Belgique va jusqu'en quart à Munich, on essaiera de s'y rendre, quitte à faire l'aller-retour en 24h. Cela dépendra des mesures", explique le supporter. Un peu aussi de ce que feront les Diables sur le terrain.

Le résumé

  • Les supporters belges seront peu nombreux dans le stade de Copenhague ce jeudi.
  • À l'heure de se positionner en avril, la majorité a préféré se faire rembourser ses tickets.
  • Certains fans résistent, mais ce n'est pas sans contraintes.
  • Les quarantaines forcent les supporters à faire des choix.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité