Les actions préférées des stratégistes

©REUTERS

Arnaud Delaunay (Leleux Associated Brokers), Michel Ernst (CBC) et Youry Huygen (L’Investisseur) font part de leurs choix d'actions pour les mois à venir.

"Le titre Danone fait partie du club très fermé en Europe des Dividend Aristocrats"

Arnaud Delaunay | Head of Financial Analysis Leleux Associated Brokers

Arnaud Delaunay | Head of Financial Analysis Leleux Associated Brokers ©Aude Vanlathem

Le titre Danone est typiquement une valeur de "bon père de famille". En effet, cette action de fond de portefeuille fait partie du club très fermé en Europe des "Dividend Aristocrats", c’est-à-dire des entreprises qui ont augmenté ou maintenu chaque année leur dividende depuis au moins les dix dernières années.

Le 18 octobre dernier, le groupe a légèrement abaissé sa prévision de croissance annuelle: elle est située entre 2,5% et 3% pour cette année, et non plus autour de 3%. Nonobstant, l’objectif de marge opérationnelle est maintenu à plus de 15%, contre 14,45% en 2018.

Quant aux perspectives pour 2020, elles ont aussi été maintenues (croissance interne comprise entre 4% et 5% et une rentabilité opérationnelle supérieure à 16%).

Dans un environnement où les indices boursiers enregistrent de nouveaux plus hauts, la brutale chute d’une action de qualité comme Danone est une opportunité.

→ Les 5 choix d'actions d'Arnaud Delaunay

  • Danone 
  • Berkshire Hathaway 
  • Royal Dutch Shell 
  • Siemens
  • Microsoft

"Euronav a un bilan solide et un seuil de rentabilité plus bas que la concurrence"

Michel Ernst | Stratégiste Actions Senior CBC Banque Privée

Michel Ernst | Stratégiste Actions Senior CBC Banque Privée ©Dieter Telemans

En achetant Gener8 (USA) en 2018, Euronav est devenu le plus grand exploitant indépendant de tankers pétroliers au monde, doté d’une flotte moderne de 42 VLCC (supertankers) et 25 Suezmax. Euronav a un bilan solide et un seuil de rentabilité plus bas que la concurrence.

Or les tarifs de fret ont explosé ces dernières semaines (avec un pic momentané à 300.000 USD) pour différentes raisons (sanctions US contre le concurrent Cosco (Chine) qui aurait transporté du pétrole iranien, sanctions contre l’Iran et le Venezuela, attentats contre des installations pétrolières en Arabie) alors que les USA augmentaient par ailleurs les exportations et les stocks de pétrole. Les tarifs de fret devraient rester élevés jusqu’y compris en 2020.

La flotte moderne d’Euronav devrait bénéficier de l’application de la réglementation IMO2020 (réduction des émissions de soufre).

Générant plus de cash, Euronav devrait verser de généreux dividendes trimestriels.

L’action Euronav a progressé jusqu’ici de 65% en 2019 mais le consensus des analystes prévoit encore un potentiel de hausse de près de 30% (cours à 13,17 euros). KBC/CBC est à l’achat avec un objectif à 13,5 euros.

→ Les 5 choix d'actions de Michel Ernst

  • Euronav 
  • AB InBev
  • Mithra 
  • Alibaba 
  • Tencent 

"Le rendement de Socfinasia n'est pas pour déplaire"

Youry Huygen | Analyste L’Investisseur

Youry Huygen | Analyste L’Investisseur ©Dries Luyten

Le prix de l’huile de palme s’envole à nouveau. La demande pour cette huile végétale continue à augmenter. Dans les pays consommateurs, les stocks sont bas, ce qui les oblige à en importer davantage. Sur le plan du rapport prix/facilité de traitement, l’huile de palme reste intéressante par rapport aux autres huiles végétales. L’augmentation de la demande vient aussi d’un des principaux marchés domestiques, l’Indonésie, dont le diesel devra contenir 30% d’huile de palme en 2020. La Malaisie, le Brésil et les Etats-Unis ont également augmenté le pourcentage d’huile de palme dans leurs carburants. La demande augmente donc, tandis que l’offre devrait se réduire après plusieurs années record. La baisse des prix en 2018 a poussé certains producteurs à réduire la quantité d’engrais utilisée. La sécheresse provoquée par El Ninõ devrait également avoir un impact sur la production de l’an prochain.

La combinaison entre une demande soutenue et une offre réduite devrait entraîner une hausse sensible des prix. La société de production d’huile de palme Socfinasia, qui fait partie de la sphère d’influence de l’homme d’affaires français Vincent Bolloré, continue à être boudée sur la Bourse luxembourgeoise et recèle par conséquent un potentiel de reprise. Le holding affiche un bilan sain et le rendement du dividende (plus de 6% brut) n’est pas pour déplaire.

→ Les 5 choix d'actions de Youry Huygen

  • Socfinasia 
  • Eurazeo 
  • argenx 
  • Wereldhave NV 
  • Ontex 
Rallye Boursier

L’Echo lance une nouvelle édition de son concours, le Rallye Boursier. Venez y participer entre le 18 novembre et le 24 janvier et tentez de remporter un des nombreux prix. Inscrivez-vous sur www.rallyeboursier.be.

Lire également

Publicité
Publicité