Les produits à privilégier pour investir sur les marchés financiers (vidéo)

Les placements en actions peuvent donner des sueurs froides aux investisseurs. ©REUTERS

La règle de base pour les investisseurs est de respecter une certaine diversification. Pour cela, une base de fonds de placement est tout indiquée, selon les spécialistes.

En ces temps de taux d'intérêt au plancher, les placements traditionnellement sûrs n'offrent plus de rendement. Pour les investisseurs, trouver du rendement implique une prise de risque supplémentaire, car, selon Wim D'Haese,  responsable de la stratégie d'investissement chez Deutsche Bank Belgique, "pour chercher un vrai rendement, il faut prendre une exposition en actions, beaucoup plus risquée que les obligations".

L'investisseur doit selon lui se poser quelques questions avant de songer à placer son argent. "Il doit se constituer un portefeuille équilibré, adapté à sa capacité de perte. En identifiant ses objectifs et la perte maximale qu'il peut subir, il peut construire un portefeuille robuste et éviter les mauvaises surprises", indique-t-il.

Quels instruments financiers privilégier en fonction des risques?

"Pour chercher un vrai rendement, il faut prendre une exposition en actions, beaucoup plus risquée que les obligations."
Wim D'Haese
Responsable de la stratégie d'investissement chez Deutsche Bank Belgique

Les placements en actions peuvent donner des sueurs froides aux investisseurs. Rappelons que cette année, au mois de mars, lors des annonces des mesures de confinement, les principaux indices boursiers ont connu une chute vertigineuse. "Si on a investi un grand montant en actions, une perte de 38% en mars sur le Stoxx 600 peut provoquer des nuits blanches", relève Wim D'Haese.

Un portefeuille robuste

Pour éviter les mauvaises surprises que réservent les placements en actions, Wim D'Haese recommande de constituer un cœur de portefeuille avec des fonds mixtes (investissant à la fois en actions et obligations) flexibles. "Le gestionnaire du fonds décide du degré de risque à prendre, selon la stratégie d'investissement de sa firme", souligne-t-il. "Ces fonds protègent l'investisseur contre une baisse de 38% sur les marchés d'actions", ajoute-t-il.

Après avoir constitué un cœur de portefeuille robuste, Wim D'Haese conseille de choisir des investissements en fonction de thèmes ou secteurs porteurs. "Nos thèmes porteurs sont la technologie et les soins de santé, qui offrent des perspectives à long terme. Autour de ces deux thèmes spécifiques, on peut aussi se positionner sur les secteurs qui vont profiter de la victoire de Joe Biden aux élections présidentielles américaines , comme les énergies propres et l'infrastructure."

"Les fonds mixtes protègent l'investisseur contre une baisse de 38% sur les marchés d'actions."
Wim D'Haese

Des fonds de placement sont plus indiqués d'après lui pour jouer sur ces thèmes, car ils permettent une diversification, "la règle pour les investisseurs", souligne-t-il.

Il a constaté que les jeunes investisseurs ne se rendent pas compte du risque lié aux actions "parce qu'ils ont entendu que leurs amis ont gagné avec telle action". Une mauvaise route, qu'il convient de rectifier, estime-t-il.

Lire également

Publicité
Publicité