Publicité

Un avenir mieux encadré pour les cryptomonnaies

Dans le futur, les cryptomonnaies telles que le bitcoin seront plus régulées, une opportunité pour les plateformes de négociation européennes. ©REUTERS

Le futur des cryptomonnaies s'inscrit avec une plus grande régulation, mais apporte son lot d'opportunités pour les plateformes de négociation européennes.

L'avenir des cryptomonnaies est teinté d'une plus grande régulation. En Europe, dès l'année prochaine, la directive Micar va entrer en vigueur et vise à donner un cadre européen aux plateformes de cryptomonnaies. Toutefois, la tendance vers plus de régulation n'est pas nouvelle. "La tendance existe depuis déjà quelques années.

"Le projet de régulation au niveau européen de Micar contribue à la normalisation du secteur et à une plus grande acceptation des cryptoactifs."
Étienne Goffin
Senior economist, Osom.finance

Du côté des plateformes de cryptomonnaies, on voit de plus en plus l'adoption d'un département juridique. Car pour elles, le cadre dans lequel elles peuvent opérer n'est pas clair. Elles sont demandeuses de plus de clarté", remarque Jean-Luc Verhelst, consultant en bitcoin et blockchain.

C'est ce que constate aussi Étienne Goffin, senior economist chez Osom.finance. "Les régimes actuels de licence et d'enregistrement des plateformes de cryptomonnaies consistent déjà en une forme de régulation. Ils posent une base nationale avant une nécessaire uniformisation européenne", constate-t-il.

Débat: l’avenir des cryptomonnaies face à la régulation

Normalisation du secteur

"Micar va apporter toute une série de règles. On peut s'attendre à plus d'encadrement des stablecoins, actuellement en discussion car ces cryptomonnaies (liées à une devise comme le dollar, par exemple) ne sont pas forcément autorisées. Du côté des plateformes de négoce de cryptomonnaies, il y aura de plus en plus de règles", indique Jean-Luc Verhelst.

"Le projet de régulation au niveau européen de Micar contribue à la normalisation du secteur et à une plus grande acceptation des cryptoactifs", souligne Étienne Goffin. Selon lui, ce nouveau cadre va "favoriser des champions européens, car actuellement les plus grosses plateformes de cryptomonnaies sont situées en dehors de l'Europe".

White paper

La directive Micar pourrait aussi empêcher certaines cryptomonnaies de voir le jour. "Il a été demandé, pour la directive, qu'un white paper soit soumis pour chaque cryptomonnaie. Si, en Europe, un créateur de cryptomonnaie veut en lancer une, il doit présenter un white paper qui doit être validé", relève Jean-Luc Verhelst. Le white paper décrit le projet derrière une cryptomonnaie. Certaines sont créées avec un but précis, comme le prêt ou des applications de finance décentralisée, comme l'ether, ou le Dfinity.

"Les plateformes de qualité font leur due diligence pour proposer des cryptomonnaies qui ont une valeur, et mettre de côté des devises purement spéculatives."
Étienne Goffin
Senior economist, Osom.finance

"Il n'est pas souhaitable que la création de nouveaux cryptoactifs soit restreinte, car cela va poser un frein à la capacité d'innovation. L'usage d'une cryptomonnaie n'est pas toujours clair au début", nuance Étienne Goffin. Il souligne que les plateformes de cryptomonnaies font déjà une sélection des devises virtuelles qu'elles proposent à leur clientèle.

"Les plateformes de qualité font leur due diligence pour proposer des cryptomonnaies qui ont une valeur, et mettre de côté des devises purement spéculatives", souligne-t-il. "Du point de vue de l'offre des cryptomonnaies, le cadre va être mieux défini par la régulation, pour être sûr que le consommateur soit bien protégé", note-t-il. "Le cadre plus ordonné va favoriser les échanges entre les plateformes de cryptomonnaies et les banques traditionnelles, pour les échanges entre cryptomonnaies et euros."

Le grand salon dédié à l'argent de L'Echo et L'Investisseur

Une question sur votre argent? Une adresse: Finance Avenue.

  • Une journée passionnante avec des présentations réalisées par des experts financiers, des CEOs d'entreprises cotées en bourse, des conférences, des workshops et des débats.
  • Des astuces et des conseils pour vos investissements, vos biens immobiliers, votre pension et votre succession que vous pouvez mettre en pratique immédiatement.
  • Un programme élaboré par les rédacteurs de L’Echo, Mon Argent et L’Investisseur.

Revivez Finance Avenue 2021

Des milliers de visiteurs sont venus à Tour & Taxis et sont repartis avec des conseils précieux pour faire grandir leurs investissements.
-> Regardez et lisez le compte rendu de cette ‘riche’ journée.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité