Publicité
Publicité

"Le moment n’est pas encore venu de privilégier l’Europe dans son portefeuille"

L’essentiel de la correction boursière est derrière nous, mais des incertitudes subsistent, confie Vincent Juvyns (JP Morgan AM).