Publicité
Publicité

Vincent Van Peteghem, le père du bon d’État, pas de la réforme fiscale

La réforme fiscale ne fera pas entrer le ministre des Finances Vincent Van Peteghem (CD&V) dans les livres d’histoire. Notre grand argentier a fait chou blanc, mais on se souviendra de lui pour le succès retentissant du bon d’État, qui a permis de collecter 22 milliards d’euros d’épargne.