"Je ne joue plus": Sven Mary dénonce un procédé "indigne"

©BELGA

L’agent de joueurs Karim Mejjati a été placé sous mandat d’arrêt. Son avocat, Sven Mary, s'énerve concernant le déroulement de l'opération: "il y a deux poids et deux mesures".

L’agent de joueurs Karim Mejjati, réputé très proche du Diable Rouge et milieu de terrain de Manchester United Marouane Fellaini, a été placé sous mandat d’arrêt, vendredi vers 1h, par un juge d’instruction en charge du dossier du football belge. Il est inculpé de faits de blanchiment, pas d’organisation criminelle.

A l’issue de sa présentation devant le juge, son avocat Sven Mary s’est emporté lors d’un entretien téléphonique avec L’Echo. "Je ne me tais plus quand on ne respecte pas les règles de droit et la présomption d’innocence. C’est indigne", lance-t-il. "Mon client n’est inculpé que pour un blanchiment présumé de 95.000 euros, pour une facture sur laquelle il a payé des impôts! Et jeudi matin, à 9h, on l’a déféré devant un juge qui m’a dit qu’il ne connaissait pas le dossier! Je ne joue plus. On dit faire une opération ‘Mains Propres’ et on n’est pas capable d’organiser 20 auditions en 48 heures…", lance-t-il.

"Un dernier point", relance l’avocat, "je vois qu’un entraîneur de première division (NDLR: il fait référence à Ivan Leko) est poursuivi pour blanchiment et libéré, il y a deux poids et deux mesures. On justifie le mandat d’arrêt par un risque de collusion mais à Hasselt, tous les 20 étaient ensemble. Et il n’y a pas de collusion?"

Karim Mejjati doit comparaître devant une chambre du conseil dans un délai de cinq jours.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content