L'agent de joueurs Christophe Henrotay libéré sous caution

©BELGAIMAGE

Inculpé par la justice monégasque de blanchiment, corruption et association de malfaiteurs, l'agent de plusieurs Diables rouges a été libéré sous caution dix jours après son arrestation. Une procédure d'extradition vers la Belgique a été lancée, mais la décision pourrait ne tomber que dans plusieurs semaines.

L'agent de joueurs Christophe Henrotay a été libéré par la cour d'appel de Monaco après le versement d'une caution de 250.000 euros, a indiqué lundi son avocat, confirmant une information de La Dernière Heure et De Morgen. Le tribunal monégasque doit encore se prononcer sur la demande d'extradition vers la Belgique, sa décision pourrait tomber dans quelques semaines.

Plusieurs mois d'enquête

Depuis plusieurs mois, le parquet fédéral et le juge d'instruction Michel Claise mènent une enquête sur des suspicions de blanchiment d'argent et d'association de malfaiteurs. L'enquête porte notamment sur des arrangements financiers autour du transfert de l'attaquant Aleksandar Mitrovic vers le club anglais de Newcastle en 2015 et autour du transfert de Youri Tielemans à l'AS Monaco.

Les 10 et 11 septembre, les enquêteurs ont effectué quatre perquisitions à Monaco, deux en Belgique et une à Londres. La justice a saisi trois voitures de luxe, une somme de sept millions d'euros en espèces, un bateau et deux appartements.

L'agent de joueurs et son associé Christophe Cheniaux ont été interpellés à l'issue de ces perquisitions. Arrêté en région liégeoise, ce dernier a été placé sous mandat d'arrêt et inculpé d'escroquerie privée, faux et usage, blanchiment d'argent et association de malfaiteurs.

Procédure d'extradition

Christophe Henrotay avait, lui, été arrêté à Monaco sur la base d'un mandat d'arrêt international délivré par le juge d'instruction pour les mêmes chefs.

Une procédure d'extradition vers la Belgique a été lancée, mais la décision pourrait ne tomber que dans plusieurs semaines. Entre-temps, la cour d'appel de Monaco a répondu favorablement à la demande des avocats de libérer l'agent sous caution. S'il est extradé, il sera à nouveau privé de liberté.


Lire également

Publicité
Publicité