L'arbitre Vertenten libéré sous conditions, le parquet rejette l'idée de partialité du juge Raskin

©Photo News

L'arbitre Bart Vertenten a été libéré sous conditions ce vendredi dans le cadre du footballgate.

L'arbitre Bart Vertenten est libéré sous conditions. C'est ce qu'a décidé ce vendredi la chambre des mises en accusation d'Anvers. "C'est conforme à la demande du parquet fédéral", a indiqué celui-ci.

Bart Vertenten, jeune arbitre de 30 ans, est soupçonné de participation à une organisation criminelle et de corruption. Il officiait notamment lors du match considéré comme suspect entre l'Antwerp et Eupen (2-0). Il a notamment généreusement sifflé un penalty en faveur des Anversois.

Il aurait été approché par l'agent de joueurs Dejan Veljkovic pour influencer les résultats de matchs en faveur du FC Malines. Dans ce cas précis, une défaite d'Eupen permettait au "Kavé" de quitter la dernière place du classement. L'arbitre a été suspendu par l'Union belge de football.

Seuls les agents Mogi Bayat et Dejan Veljkovic, l'ancien avocat Laurent Denis et Thierry Steemans, directeur financier de FC Malines, sont encore en prison.

"Il n'est pas possible ou plausible de déduire que le juge d'instruction (Raskin) n'ait pas réuni les garanties nécessaires d'indépendance et d'impartialité pour agir en tant que juge."
Parquet fédéral

Vertenten soutenait que le mandat d'arrêt émis contre lui le 11 octobre dernier était irrégulier et donc nul, étant donné que le juge d'instruction, qui l'avait émis, a été récusé lundi par arrêt de la Cour d'appel d'Anvers.

"La Chambre des mises en accusation estime que, sur base des éléments avancés par l'inculpé, il n'est pas possible ou plausible de déduire que le juge d'instruction n'ait pas réuni les garanties nécessaires d'indépendance et d'impartialité pour agir en tant que juge au moment où il a délivré le mandat d'arrêt. Elle confirme la régularité de ce mandat d’arrêt", indique le communiqué du parquet fédéral.

Lire également

Publicité
Publicité