Perquisitions chez Bruno Venanzi, président du Standard

Bruno Venanzi est devenu l'actionnaire majoritaire du Standard de Liège (99,7%) en juin 2015. ©BELGA

La police fédérale a effectué une perquisition ce mercredi matin chez Bruno Venanzi, le président du club de football du Standard de Liège, dans le cadre de son enquête impliquant l'agent Christophe Henrotay.

Une perquisition a lieu ce matin au domicile de Bruno Venanzi, le président du Standard, ainsi qu'au siège du club, dans le cadre du dossier impliquant l’agent de footballeurs Christophe Henrotay. L’information révélée par la RTBF nous est confirmée par une source judiciaire. 

Contacté, le parquet fédéral confirme l’existence d’une perquisition, sans confirmer de nom. Le dossier, entre les mains du juge bruxellois Michel Claise et du parquet fédéral, était né de suspicions autour du transfert de l’ex-attaquant du Sporting Anderlecht Alexsandar Mitrovic  et du joueur Chancel Mbemba vers le club anglais de Newcastle, en 2015, ainsi que sur le transfert de Youri Tielemans vers l'AS Monaco. Les trois joueurs sont d'anciens clients de Christophe Henrotay, inculpé pour faux, usage de faux, corruption privée, blanchiment et association de malfaiteurs.

L’enquête s’étend aujourd’hui bien au-delà du Sporting Andelercht, alors que la justice s’intéresse maintenant au patron de Standard de Liège.

Lire également

Publicité
Publicité