Publicité
Publicité
Publicité
reportage

"Je ne peux plus acheter à manger pour mes enfants": à Hébron, le désespoir des Palestiniens

Depuis le 7 octobre, le choc de la guerre est aussi socio-économique. Dans la plus grande ville de Cisjordanie, l'économie tourne au ralenti et la pauvreté explose.