Publicité
Publicité

Les bombes pleuvent toujours sur Gaza, le Hamas ne libérera pas d'otages sans "négociations"

Plus de deux mois après le début de la guerre, l'offensive israélienne a provoqué la mort de 18.000 personnes à Gaza, selon le Hamas, qui refuse de libérer des otages sans nouvelles négociations.