Publicité
Publicité

Plus de 4.000 personnes réunies contre l'antisémitisme à Bruxelles

Dans le contexte explosif de la guerre entre Israël et le Hamas, la marche nationale contre l'antisémitisme se voulait citoyenne, et sans récupération politique.