Après Notre-Dame de Paris, la cathédrale de Nantes ravagée par les flammes

©EPA

La cathédrale de Nantes a été victime des flammes. Une enquête pour "incendie volontaire" est ouverte. Son grand orgue est ravagé. Un homme est en garde à vue.

La cathédrale gothique Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Nantes a été victime samedi d'un incendie, rapidement circonscrit, mais qui a toutefois détruit le grand orgue, un événement qui a conduit à l'ouverture d'une enquête pour "incendie volontaire" tandis que le Premier ministre Jean Castex s'est rendu sur place.

Dans le centre de Nantes, vers 7h45, des "passants qui voyaient des flammes derrière la rosace" ont alerté les secours, ravivant les souvenirs douloureux de l'incendie de Notre-Dame de Paris le 15 avril 2019.

L'édification de la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul, de style gothique flamboyant, a duré plusieurs siècles (de 1434 à 1891). ©AFP

Les pompiers ont alors découvert "un violent incendie au niveau de l'orgue situé derrière la rosace et l'action s'est concentrée sur ce foyer", a expliqué le directeur départemental des pompiers.

Le grand orgue a particulièrement souffert de l'incendie. ©REUTERS

La maire de Nantes Johanna Rolland (PS), qui a pu entrer dans la cathédrale, a fait part à l'AFP de son émoi en découvrant les dégâts.

"Ce qui domine, c'est l'émotion et la tristesse pour les catholiques nantais, car c'est un lieu emblématique, mais au-delà pour toutes les Nantaises et les Nantais. C'est une part de notre histoire et de notre patrimoine".

L'enquête a découvert trois départs de feu. Un bénévole du diocèse de Nantes a été placé en garde à vue, a-t-on appris ce dimanche.

Lire également

Publicité
Publicité