La Stib reçoit ses nouvelles rames de métro

Ces rames M7, comme leurs aînées les M6, sont surnommées "boas" parce qu'il est possible d'y circuler sur d'un bout à l'autre sans en sortir. ©BELGA

Les métros nouveaux sont arrivés. Nom de code: M7. Ces nouvelles rames doivent venir augmenter la capacité du réseau bruxellois.

La Stib a réceptionné le premier exemplaire de ses nouvelles rames M7. En réalité, 6 wagons viennent d'être acheminés jusqu'au dépôt de Haren pour y être assemblés.

Présentées comme "plus modernes et plus confortables", les 43 rames commandées par la Stib à la société espagnole CAF doivent être livrés sur une période de 10 ans afin de venir augmenter la capacité du réseau de métro bruxellois et en particulier celle des lignes 1 et 5.

La couleur des nouvelles rames M7 a été choisie par les utilisateurs de la Stib. ©BELGA

La fréquentation de la Stib – elle ne cessait d'augmenter d'année en année, du moins avant le coronavirus – et le déploiement futur d'une nouvelle ligne (la 3) entre Albert et Bordet nécessitaient du matériel supplémentaire. Ce dernier était attendu sur le réseau fin 2019, mais il y a eu du retard à la livraison. Les premières rames prendront leur service "d'ici quelques mois", a fait savoir la Stib.

La ministre bruxelloise de la Mobilité Elke Van den Brandt et le CEO de la Stib Brieuc De Meeus ont officiellement accueilli ce lundi le premier M7 d'une longue série.

En 2009, la Stib avait déjà réceptionné 21 M6, également construits par CAF. M6 et M7 sont tous deux des rames "boas", surnommées ainsi car on peut s'y déplacer d'un bout à l'autre sans en sortir.

D'une longueur de 94 mètres et d'une largeur de 2,70 m, les M7 peuvent accueillir 758 passagers au total, contre 728 pour les M6. Cette augmentation de capacité est notamment due à l'utilisation de strapontins. Le tout pour un poids de 170 tonnes.

Lire également

Publicité
Publicité