Le désordre à l'aéroport de Hong Kong

©AFP

L'aéroport de Hong Kong a pris lundi la décision rarissime d'annuler tous ses vols après que des milliers de manifestants pro-démocratie ont envahi le hall des arrivées, tandis que Pékin musclait son discours, disant voir dans leur mouvement "des signes de terrorisme".

La présence de quelque 5.000 manifestants antigouvernementaux à l'aéroport de Hong Kong pour une quatrième journée consécutive, lundi, a poussé la direction aéroportuaire à annuler les vols prévus. L'aéroport de Hong Kong est l'un des plus fréquentés de la planète. Il s'agit de la première plateforme mondiale pour le fret aérien et du huitième aéroport le plus important en terme de trafic passagers, selon les données de la Commission international aéroportuaire. 

Lire également

Publicité
Publicité