Le Soleil comme vous ne l'avez jamais vu

Les différentes facettes du soleil prises par la sonde Solar Orbiter. ©Photo News

La sonde Solar Orbiter a permis d'observer le Soleil à un niveau jamais atteint, faisant apparaître des "feux de camp" bouillonnant près de sa surface.

On n'avait jamais observé le Soleil d'aussi près. Après 10 mois de voyage, la mission euro-américaine a livré, jeudi, de premières images scientifiquement prometteuses, grâce à ses six télescopes d'observation conférant au véhicule spatial une capacité unique à prendre des images de la surface de l'astre.

Des "feux de camps"

Prises à 77 millions de kilomètres de l'étoile (environ la moitié de la distance Terre-Soleil), ces premières images rapprochées ont identifié un phénomène nouveau: des "feux de camps", mini-éruptions solaires omniprésentes proches de la surface, a détaillé l'Agence spatiale européenne (ESA), lors d'une conférence de presse.

"Le Soleil semble peut-être calme à première vue, mais, quand nous regardons en détail, nous pouvons voir ces éruptions miniatures partout où nous regardons", commente David Berghmans de l'Observatoire royal de Belgique, investigateur principal de l'instrument de télédétection "Extreme Ultraviolet Imager" (EUI).

Ces "feux de camps", pas visibles en détail jusqu'ici, "sont petits comparés aux éruptions solaires géantes que nous pouvons observer depuis la Terre, des millions ou des milliards de fois plus petits", indique le physicien. Ils feraient tout de même environ 400 kilomètres - la taille d'un pays. Une définition plus précise à l'avenir permettra d'en voir de plus petits, espère-t-il.

La chaleur de la couronne solaire expliquée?

Les images jaunes montrent l'atmosphère extérieure du Soleil, la "couronne", qui présente une température d'environ un million de degrés. Les images rouges montrent, elles, la région de transition du Soleil, une interface entre les couches inférieure et supérieure de l'atmosphère solaire. Dans cette région, qui n'est que d'une centaine de kilomètres d'épaisseur, la température augmente d'un facteur allant jusqu'à 100 pour atteindre le million de degrés de la couronne.

Les "feux de camp". ©via REUTERS

Les fameux "feux de camp", découverts près de la surface du Soleil, sont indiqués à l'aide de flèches blanches. Ces phénomènes jusqu'ici inconnus pourraient expliquer le fait qu'il fasse plus chaud dans la couronne solaire qu'à la surface même de notre astre, un écart qui défie les lois de la nature.

L'atmosphère solaire sous la couronne. ©EPA

Cette image montre l'atmosphère solaire sous la couronne chaude. La couleur violette a été ajoutée artificiellement pour faciliter l'identification visuelle de cette région. Les images montrent la surface solaire dans une longueur d'onde ultraviolette particulière produite par l'hydrogène, l'élément chimique le plus abondant dans l'Univers.

Lire également

Publicité
Publicité